Publicité

Atomicrops – Cultiver des légumes en monde hostile

J'avais déjà pu voir Atomicrops lors de la gamescom 2019 pendant une vingtaine de minutes. Sorti début septembre en accès anticipé sur le store d'Epic Games, j'ai pu y poser la main quelques heures. La saison de la cueillette en milieu hostile est maintenant ouverte. Donc place à la récolte de fruits et légumes !

L'intrigue de l'histoire tient en quelques mots : la Terre a subi une catastrophe nucléaire et la ferme de votre grand-père reste la seule en état de subvenir aux besoins du village le plus proche (il n'y a pas de récit spécifique sur d'autres survivants ou de monde étendu pour le moment). Toutefois, la vie n'est pas un long fleuve tranquille et, entre les différentes phases de semence/récolte, il faudra jouer des coudes avec différents nuisibles irradiés.

Le début du jeu commence par un tutoriel où vous apprendrez les différentes mécaniques de la récolte, c'est à dire : creuser, semer, arroser. Si vos plantations sont du même type, il vous est possible de les fusionner pour en tirer plus de profit par la suite. Suite à cette brève mise en bouche, le jeu vous met directement dans le grand bain. C'est parti pour une aventure en plusieurs phases de jeu alternant récolte et jeu de shoot pour préserver et améliorer votre ferme.

Chaque niveau se décompose en trois journées où il faudra alterner entre une phase de journée et de nuit. La journée vous permettra de vous occuper de vos plantations ainsi que de sortir en dehors de la ferme pour récupérer des objets (bonus de dégâts, de récolte, ...) ou encore des graines pour augmenter votre gain en fin de phase. La seconde phase, celle de la nuit, vous demandera de protéger votre récolte contre des vagues d'ennemis. Il faut savoir que certains de ces ennemis ont la capacité de détruire vos récoltes, et cela assez rapidement ce qui réduira votre rentrée d'argent en fin de journée. A la fin de la nuit, un hélicoptère viendra vous chercher pour vous rendre en ville où vous pourrez faire des achats pour vous aider les journées suivantes (armes temporaire, graines, ...).

La ville vous permet de récupérer de nombreux avantages temporaires mais le plus gros des objets que vous allez pouvoir trouver seront durant la phase de journée avec les campements autour de votre zone de départ. Même s'ils sont bien défendus, le jeu en vaut la chandelle, car les différents bonus/équipements ne se détruiront pas en fin de journée et les graines récupérables sont bien plus rentables que celles en ville. Mais il faudra être rapide car la phase de journée ne dure que deux minutes et cela est très rapide même après quelques parties. Les ennemis ne sont pas non plus sans défense et vos 4 cœurs de vie pourront vite arrivés à 0 si vous vous précipitez trop. Il faut savoir que tout ces éléments sont générés de façon aléatoire à chacune des parties que vous démarrez.

Atomicrops reste un bon jeu indépendant qui va demander encore de nombreuses semaines de développement pour ajouter du contenu et un certain équilibrage au niveau du temps sur les phases de jeu. Même si le jeu serait trop simple, ce pourrait être par exemple une bonne idée de pouvoir terminer sa récolte avant l'arrivée de l’hélicoptère. Il reste aussi à travailler  un équilibrage au niveau du temps pour que le jeu ne confonde pas vitesse et précipitation. Mais il est déjà très largement jouable en l'état pour les amoureux de la gâchette, d'autant que le jeu reste assez accessible avec des mécaniques de jeu intéressantes, que ce soit pour les ennemis ou celle du jeu en lui-même.

Epic Games Store - 14,99€


Jeux du moment

>> Liste complète <<