Publicité

Gamescom 2019 – Total War Saga : Troy

Si vous suivez un peu l'actualité de la licence Total War ou du studio Creative Assembly, vous avez pu voir en début du mois d'août différents articles relatant l'enregistrement de la marque Total War Saga : Troy. Comme pour les brevets des compagnies industrielles, cela donne des idées sur ce qui est en train d'être effectué par l'entreprise. Vous vous en doutez, le prochain titre est bien celui qui a été déposé.

Nouvelle période pour la licence Total War, car le studio a choisi l'époque de la guerre de Troie. L'histoire reste au cœur des préoccupations de l'équipe en charge du projet, celle-ci a fait de nombreuses recherches historiques pour coller au mieux à ce qu'on connaît de cette époque. Pour les connaisseurs, vous pourrez en apprendre plus sur les personnages qui ont été contés dans l’Iliade ou d'autre récits de l'antiquité.

On reste sur le même gameplay qui a fait la renommée de la licence : une grande carte avec de nombreuses cités où vous pouvez construire des bâtiments et/ou agrandir votre armée. Même si un mode campagne existe pour narrer les histoires à travers des objectifs plus ou moins dirigistes, le gros du jeu va se tourner vers le mode bac à sable où vous pourrez incarner l'une des huit factions possibles et conquérir la Grèce antique. Il est prévu des défis et des missions scénarisées relatant par exemple une bataille spécifique comme il a pu y avoir dans les jeux précédents, mais le studio n'a pas su m'en dire plus à ce sujet. Ce mode de jeu ayant beaucoup plu, il serait étrange qu'il ne soit pas proposé.

Le jeu se veut un peu plus simple concernant sa gestion de ressources : il n'y en aura plus que cinq. La nourriture et le bois seront les ressources basiques tandis que le bronze et la pierre seront celles avancées. La dernière, vous vous en doutez, sera liée à l'argent avec l'or pour cet opus. Une mécanique intéressante et inédite sera celle liée à la faveur des dieux. Sur un temps de jeu précis (sûrement un mois), si vous êtes en faveur avec un dieu (création de bâtiments spécifiques, prières, ...) vous pourrez avoir certains bonus en jeu. À l'inverse, si vous êtes en défaveur, attendez vous à des représailles.

Comme dans Total War : Three Kingdoms, les héros de factions auront des compétences bien spécifiques pouvant renverser des batailles. Ils seront aussi entourés d'unités bien définies reflétant leur personnage. Achille possède les meilleurs guerriers au corps-à-corps alors qu’Hector mise sur la défensive avec des troupes montées à cheval. Les unités classiques ont chacun des avantages/inconvénients contre d'autres unités mais, pour équilibrer et rendre le jeu un tantinet plus stratégique, il est possible pour certaines unités de changer d'armes durant une bataille permettant d'augmenter leur efficacité contre un certain type d'ennemis ou de réduire leurs faiblesses.

Même si je n'ai pas pu voir de gameplay de ce nouveau titre, la présentation que j'ai eue m'a donné une très bonne impression. Même si le studio a essayé de nouvelles choses par le passé, les jeux ont toujours été bons dans leur ensemble. Les nouveaux ajouts faits par Creative Assembly montrent que le studio veut continuer à innover en conservant une jouabilité qu'il connaît et qu'il maîtrise.


Jeux du moment

>> Liste complète <<