Publicité

Gamescom 2019 – Yooka & Laylee and the Impossible Lair

Après un premier opus sous forme de plateformes 3D, Yooka & Laylee reviennent une nouvelle fois sur nos machines, mais cette fois-ci c'est de la plateforme 2D que les joueurs vont avoir affaire. Un changement d'orientation désiré par le studio Playtronic, des anciens développeurs de Rare (et ça se voit sur leur travail), qui voulait proposer quelque chose de différent du premier plutôt que de se reposer sur une simple suite. C'est d'ailleurs également pour cela que ce n'est pas Yooka & Laylee 2 le titre du jeu car, pour eux, ce n'est pas non plus réellement une suite mais une expérience différente qui nous est proposée.

Dans le plus grand secret, nous avons été invités à découvrir ce nouveau jeu.

Dans ce Yooka & Laylee and the Impossible Lair, Capital Bee est de retour et, cette fois-ci encore, c'est pour jouer de mauvais tours. Il a établi son repaire dans le "Impossible Lair", une grotte dans laquelle mille dangers et pièges attendent le badaud qui aurait le malheur de fouler le sol de ce lieu interdit. Mais ce n'est pas tout, il a emprisonné les 40 abeilles de la ruche qui ont chacune été éparpillées dans le monde du jeu à raison d'une abeille par niveau pour un total de 20 niveaux. "Mais attends un instant !", allez-vous me dire. "Tu as fumé ta calculatrice par les narines ? 20 multiplié par 1 ça ne fait pas 40, elles sont où les 20 abeilles manquantes ?". Ne soyez pas si pressés, j'y viens.

Je disais donc que les 20 abeilles restantes se trouvent dans la version alternative de chacun des 20 niveaux existants. Car chaque niveau peut être altéré en possédant de quoi activer certains mécanismes présents sur la carte du monde explorable librement. Et dans ces versions alternatives se trouvent ces 20 autres abeilles. Alors attention, ne pensez pas que les versions alternatives sont juste deux ou trois simples changements de couleurs, non. Les niveaux changent vraiment et chaque version alternative aura un concept différent des autres. En plus du niveau que j'ai pu tâter et où l'eau peut être gelée ou pas, créant ainsi de nouvelles plateformes, de nouveaux murs, et un nouveau chemin, on nous a annoncé un niveau alternatif complètement vertical sur un pont levis relevé comiquement long, un niveau qui se retrouvera inondé. Pour les autres, c'est encore le grand secret, sauf que l'on a appris une chose : les concepts des versions alternatives sont tous différents d'un niveau à l'autre. "Mais pourquoi aller libérer ces abeilles ?" allez-vous demander.

C'est bien simple, car dans l'Impossible Lair, il n'y a pas de vies. Vous rentrez dans la grotte et si vous échouez, vous en êtes éjecté et devrez recommencer le jeu du début. Chaque abeille sauvée vous offre un essai, une chance de pouvoir avancer en absorbant un coup, une chute. Mais si vous perdez, les abeilles sauvées vous attendront à nouveau devant l'entrée et ne nécessiteront pas d'être sauvées à nouveau pour être disponibles pour l'essai suivant. Et le lieu est très difficile et vous accueille par un combat de boss (plutôt simple). Seuls les fous tenteront encore et encore d'y aller sans abeille. J'en avais 16 grâce au menu debug activé par les développeurs et, même si j'ai pas trop mal avancé étant donné le peu de maîtrise que j'avais du gameplay, il y avait encore de quoi faire dans ce lieu profond dont la difficulté, se renforçant à chaque pas, offrait déjà en 5 minutes un bon challenge !

Mais ce n'est pas le meilleur moyen de parler du gameplay, alors discutons du niveau que j'ai essayé en dehors de l'Impossible Lair. Il fait partie du début du jeu et me permet de découvrir la subtilité du gameplay... que dis-je, des subtilités de gameplay ! Le jeu a été pensé pour être fluide. Par là, il ne faut pas comprendre en termes de fluidité technique, même si le jeu l'était, mais par fluidité de progression : la vitesse et l'enchaînement des mouvements ont été pensés pour que quiconque les maîtrise un peu puisse avancer du début jusqu'à la fin du niveau sans avoir à stopper son mouvement, évitant et détruisant les ennemis, récupérant plumes et autres bonus. Mais bien que le concept est simple à comprendre, la maîtrise reste difficile à exécuter et une connaissance parfaite des capacités de ses personnages et des niveaux sera nécessaire. Il a certes été pensé ainsi surtout pour proposer du speedrun pour les férus de compétition, mais, pour ceux qui veulent prendre leur temps, c'est aussi possible de ne pas respecter ce flow pour aller à son propre rythme.

Le morceau de gameplay qui a le plus attiré mon attention est le système de tonics. Un tonic est en fait une option de gameplay qui pourra être débloquée (jusqu'à 3 en simultané) en étant trouvée dans le jeu. Il existe des tonics visuels tout comme il existe des tonics plus orientés gameplay. Les premiers ne font que modifier le style visuel du jeu : j'ai par exemple essayé en mode "Game Boy" avec le tonic filtre Game Boy et le tonic Sprites Game Boy, mais il existe tout plein d'autres versions de ces filtres de styles et de couleurs différents.

Les seconds types, orientés gameplay, sont bien plus intéressants en termes de jeu, puisqu'ils peuvent influer aussi bien sur les ennemis que sur le joueur, comme accélérer ou, à l'opposé, ralentir la vitesse de jeu, renforcer les ennemis et provoquer de nombreuses modifications qui vont impacter directement la manière de jouer. Il en existe qui vont faciliter la tâche, comme il en existe qui vont rendre le jeu beaucoup plus difficile. C'est d'ailleurs pourquoi chaque tonic possède un multiplicateur, récompensant par un coefficient de valeur de plumes, les joueurs qui se rendent la tâche difficile, tandis que les joueurs qui utilisent des tonics qui la facilitent auront un coefficient réduit. Le coefficient de base est de 1 et je l'ai vu osciller entre x0,25 et x3 de la valeur d'une plume.

Le concept est très intéressant et le jeu se joue très bien et ne dépaysera pas les fans de Donkey Kong Country puisque, manette en main, c'est plus ou moins le même feeling qu'on ressent et vu les personnes derrière ce Yooka & Laylee and the Impossible Lair, il n'y a rien d'étonnant ! Le jeu sort, si tout va bien le 8 octobre 2019, sur Switch, Steam, PlayStation 4 et Xbox One.


Jeux du moment

>> Liste complète <<