Publicité

Gamescom 2019 – My.Games, Store et Conqueror’s Blade

Lors de cette gamescom 2019, j'ai passé une heure en compagnie des équipes de My.Games (le nouveau label gaming de My.com depuis fin mai 2019) qui sont venues présenter leur nouvelle boutique en compagnie d'Elena Grigoryan (directrice marketing) et Volker Boenigk (chef produit), ainsi que les futures mises à jour de leur MMO de batailles médiévales, Conqueror's Blade présenté par Maikel Van Dijk (responsable des relations publiques).

 

My.Games

Avec plus de 1500 employés et 150 jeux lancés, My.Games est un acteur majeur de l'industrie du jeu vidéo, se situant dans le top 50 des entreprises mondiales de jeux vidéo en termes de revenus. Initialement concentrée sur le marché russe, la société s'étend peu à peu dans le monde entier. Elle possède 10 bureaux internationaux, profitant d'une hausse de son bénéfice de 33% au deuxième trimestre 2019... ce qui est assez rare dans le secteur ! Il faut savoir que la société essaie d'être présente à tous les niveaux :

  • elle possède des studios de développement, rachetant régulièrement de nouvelles structures (13 studios internes, 18 en comptant les partenaires).
  • elle travaille en tant qu'éditeur, que ce soit pour des jeux créés en interne ou en externe, avec actuellement 60 jeux en opération.
  • elle investit auprès de divers studios partenaires, restant ouverte aux propositions des studios indépendants du monde entier.
  • elle rassemble 25 millions d'utilisateurs actifs par mois, pour 5 millions de joueurs actifs par jour, et un total de 540 millions de joueurs enregistrés.

Parmi les jeux notables du moment : Warface (qui arrive sur mobile), Lost Ark et Conqueror's Blade, mais également des jeux mobile avec notamment Hustle Castle et War Robots (encore en cours de test dans quelques régions spécifiques). La société travaille également à un jeu en partenariat avec Fox et la série d'animation American Dad! pour un jeu de stratégie prévu fin 2019.

Avec toutes ces activités, il paraissait logique pour la compagnie de proposer sa propre boutique...

 

My.Store

Beaucoup d'éditeurs tentent de lancer leurs boutiques et le nombre de lanceurs augmente avec le temps : Battle.net, Origin, Steam, ou encore le très agressif Epic Games Store envahissent le marché, tentant d'attirer le plus de développeurs possibles, et donc le plus de joueurs possibles. Mais, même si nous ne l'utilisons pas dans les autres pays européens, la Russie possède un compétiteur supplémentaire depuis une dizaine d'années : My.Store. Étant donné l'internationalisation de la société, il était logique pour My.Games de s'agrandir pour toucher de nouveaux pays.

La boutique sera donc disponible sur PC pour 50 pays (au début) et proposera tout un catalogue de titres internes et externes, avec une grande quantité de fonctionnalités déjà implémentées et testées par des milliers de joueurs orientaux depuis de nombreuses années. Comme chez les concurrents, il sera possible d'acheter les jeux, bien sûr, et de trouver toutes les dernières informations publiées par les développeurs, mais la plateforme propose des services inédits. Par exemple, un système permet aux développeurs qui le désirent d'autoriser leurs joueurs à mettre en vente sur un marché global des objets numériques de leurs jeux. Par exemple, en jeu, un joueur va choisir de vendre l'un de ses vaisseaux spatiaux ce qui le fait aboutir sur un marché global. Un autre joueur pourra décider d'acheter le vaisseau spatial contre de l'argent réel, et ainsi le récupérer dans sa partie. L'argent est ensuite réparti entre la plateforme, le vendeur et le développeur. Un système de loyauté est également en place pour inciter les gens à inviter ses amis, utilisable également par les streamers.

Au final, assez peu d'éléments concrets : nous n'avons, par exemple, pas eu une liste exacte des fonctionnalités ou encore de captures d'écran sur l'apparence que le produit prendra. Il faudra donc attendre son lancement officiel en France pour se faire son propre avis !

 

Conqueror's Blade

Le jeu de batailles médiévales a profité d'un succès plus que correct depuis son lancement en juin 2019, cumulant déjà 1,5 millions de joueurs enregistrés. Le développeur continue à ajouter du contenu continuel, avec des cartes JcJ et JcE, et plus récemment des unités avec la mise à jour Knights & Squires. Cette dernière propose cinq unités chevaleresques (les Lanciers, les Écuyers, les Prévôts Lanciers, les Hommes d’Armes et les Chevaliers Monastiques), un tutoriel amélioré, un système de grade une fois le niveau 60 atteint et diverses modifications d'équilibrage.

Courant septembre, le titre va proposer une nouvelle fonctionnalité de saisons, qui dureront entre deux et trois mois en moyenne. À l'occasion, la carte va être réinitialisée, et de nouvelles récompenses seront proposées aux joueurs, en fonction d'un thème, suivant une progression sous la forme de "niveaux" à monter, avec toute une série de défis hebdomadaires à accomplir. Le thème retenu de cette première saison est la royauté, d'où le titre "Siege the Crown" et les couleurs dans les tons bleu et argent de tous les cosmétiques et équipements à récupérer. Une mise à jour gratuite sera déployée peu avant le début de la saison, afin de tester et d'équilibrer les nouvelles unités, et d'éviter tout souci potentiel qui pourrait être préjudiciable au bon déroulement de la saison.

J'ai pu tester le jeu dans cette version et j'ai notamment apprécié la possibilité de pouvoir choisir n'importe laquelle des 10 armes dés la création, ou encore les améliorations apportées à l'interface. Le système de chemin automatique qui emmène d'un PNJ à l'autre est également plus intelligent, n'obligeant plus à le relancer entre chaque quête prise. Je n'ai pas réellement pu le constater, mais les nuages et les lumières ont été améliorés, en complément des cinématiques et de nombreuses animations.

Il faut également savoir que désormais tous les personnages peuvent porter toutes les armes ! Les personnages féminins pourront utiliser une hache d’armes, une lance ou encore un arc, tandis que les personnages masculins pourront s’armer d’un arc court ou de lames jumelles. Cette mise à jour portera le nombre total de combinaisons possibles à 20.

 

My.Games n'a pas fini de faire parler d'elle, la société russe semble bien partie pour conquérir le monde du gaming !


Jeux du moment

>> Liste complète <<