Publicité

Gamescom 2019 – Life is Strange 2

L'épisode 4 de Life is Strange 2 (LiS2) nous a été présenté à l'occasion de sa sortie durant la gamescom. Et c'est peu dire que le studio est à la hauteur des enjeux faisant suite aux trois premiers. Nous allons tenter de vous décrire la démonstration qui nous a été faite de son contenu sans trop spoiler l'histoire. Toutefois, sachez qu'il pourrait y avoir des éléments dévoilant une partie de l'intrigue dans l'article.

L'un des objectifs de LiS2 est de parler des minorités. Sont compris dans ces catégories tous les groupes sociétaux à la marge de ce que certains appellent la "normalité". L'exclusion, les brimades, violences et manifestations de leur mise à l'écart sont montrées dans l'histoire de manière à ce que les auteurs se laissent une totale liberté dans la manière de raconter leur histoire.

Ainsi, le thème de cet épisode est le handicap, suite à la perte d'un "membre", pour l'un des frères Diaz après les événements de l'épisode 3.  Ce handicap influe sur la jouabilité dans la mesure où il faudra que le personnage apprenne à faire avec. Après un réveil à l'hôpital en début d'épisode, le frère pourra interagir avec les soignants pour s'adapter, ses choix lors de conversations le mèneront peut-être à s'enfuir malgré sa situation. Notre démonstration s'est arrêtée là et la suite de l'épisode reste à découvrir. Ce qu'il est important de comprendre, c'est que la nouvelle situation influera sur l'histoire. Libre à vous de la découvrir ensuite à votre rythme.

Nous avons aussi pris le temps d'échanger avec les développeurs sur le processus de création des épisodes. Comment choisissent-ils leur histoire et que mettent-ils en avant ? Ont-ils des échanges avec des associations qui sont eux -mêmes en contact avec le public qui vit réellement certaines de ces situations, voire avec des personnes en situation de handicap ?

Tout d'abord, l'un de leurs objectifs avec ce jeu est de faire comprendre que, quelles que soient nos différences, nous sommes tous dans la même situation. C'est-à-dire que nous sommes tous vivants ensemble dans la même communauté avec les mêmes risques pour chacun d'entre nous, que ce soit dans les dangers mortels, le risque au travail, les situations de harcèlements, violences verbales, etc.

Pour traiter de ces thématiques, ils ont tenu à ne pas  les dénaturer  et à les traiter avec respect, bien qu'ils passent par un brin de fantastique avec leur personnage. Ils ont commencé par de nombreux repérages, en commençant par les plus faciles sur internet puis avec de la documentation de recherche plus pointue sur les situations qui les intéressaient. En revanche, ils n'ont pas eu de contact direct avec des associations ou organismes d'aides sociales. Ces dernières sont tout de même parfois présentées par le biais de leurs numéros de téléphone. Ainsi, certains numéros présents dans le jeu sont des numéros qui existent réellement et mènent à des personnes répondant aux besoins de la situation.  D'une certaine manière, cela participe à la transmission de ces informations généralement peu connues du public.

Enfin, même si l'opus n'a pas été conçu pour cela, il pourrait très bien être utilisé dans le domaine éducatif, à la manière d'un Assassin's Creed avec sa version éducative. Cette possibilité n'a toutefois pas été étudiée pour le moment et nécessiterait des ressources dont l'éducation ne dispose pas toujours. Verriez-vous d'un bon œil la possibilité d'avancer vers une telle possibilité ?

Peut-être trouverez vous un élément de réponse dans le jeu :


Jeux du moment

>> Liste complète <<