Publicité

Gamescom 2019 – My Arcade

Entre les jeux vidéo et le matériel informatique, certaines sociétés apportent un brin de nouveauté dans nos rendez-vous de la gamescom en nous présentant des jouets. My Arcade est l'un de ceux là, proposant des produits qui réveilleront la nostalgie de nos lecteurs les plus... expérimentés !

Le premier produit que nous avons pris en main est la version portable, le Pocket Player, de petits boîtiers rectangulaires vendus en moyenne 25€ (34,99$ sur le site officiel) que vous pouvez voir sur la photo d'ensemble ci-dessus et qui tiennent facilement dans la poche. Sur certaines versions, il n'y a qu'un seul jeu installé, sur d'autres ce sont directement les licences avec toutes les suites. Nous retrouvons ainsi six thématiques : Bubble Bobble, Dig Dug, Don Doko Don, Galaga, Ms. Pac-Man et Pac-Man.

Les boîtiers sont en plastique dur très résistant. Nous en avons fait tomber un et il n'avait pas une égratignure. Une dragonne permet d'éviter ce genre de mésaventure pour les plus prudents. Du côté des boutons, il n'y en a que 2, A et B, complétés par les habituels reset (réinitialisation) et start (démarrage). La prise en main est bonne et les jeux tournent parfaitement sur un petit écran couleur de forme carrée de 2,75 pouces (environ 7 centimètres). Une prise jack permet de brancher son casque, sinon le son sort par le haut-parleur situé sur l'avant gauche. Du côté de la batterie, du très classique de ce côté, avec une prise micro-USB et un emplacement accueillant 4 piles AAA.

Nous sommes ensuite passés aux mini bornes d'arcade, le produit phare de My Arcade intitulé Micro Player que vous pouvez voir sur l'arrière de la photo, vendus environ 27€ (34,99$ sur le site officiel). Représentations les plus fidèles possibles des bornes originales du côté des graphismes, ces mini bornes reprennent également les contrôles avec les boutons de l'époque adaptés au gameplay. Pour ceux qui préfèrent, le joystick central s'ôte afin de pouvoir utiliser uniquement la croix multidirectionnelle. Il n'y a bien sûr pas besoin de mettre de pièces ici, le monnayeur étant remplacé par un gros bouton pour éteindre/allumer la borne. L'écran est de 2,75 pouces également (7 centimètres) pour une hauteur totale d'environ 17 centimètres. Du côté de la batterie, nous retrouvons les mêmes fonctionnalités : une prise micro-USB ou un emplacement pour 4 piles AA.

La plus impressionnante de cette gamme est la borne Space Invaders, une nouveauté, qui reprend le concept d'une vitre et d'un caisson, apportant de la profondeur mais étant du coup un peu plus compliquée à réaliser du côté des technologies, avec un système d'inversion de l'image par le biais d'un écran, ce qui explique son prix augmenté de 10€ par rapport aux autres bornes. Vous aurez peut-être remarqué le bouton "100 yens" à l'avant de la machine. C'est un petit clin d’œil du constructeur à une légende qui dit qu'au lancement du jeu, il n'existait plus de pièces de 100 yens en circulation car elles se trouvaient toutes dans les bornes Space Invaders !

Brièvement, nous avons vu la gamme Mini Player qui n'était sur le salon représentée que par le Namco Museum, une anthologie de plus de 20 jeux Bandai classiques incluant  Battle City, Dig Dug, Dig Dug II, Dragon Spirit, Galaga, Galaxian, Mappy, Pac-Panic, Pac-Man, Pac-Man 2: The New Adventures, Pac-Mania, Phelios, Rolling Thunder, Rolling Thunder 2, Rolling Thunder 3, Sky Kid, Splatterhouse, Splatterhouse 2, Tower of Druaga, et Xevious. L'écran rectangulaire est plus grand, mesurant presque 11 centimètres avec une orientation verticale. Plus cher que les autres, comptez une centaine d'euros minimum (99$ sur le site officiel).

Enfin, nous avons terminé notre aperçu des produits My Arcade par le Retro Champ, une console prévue pour la fin de l'année qui ramène à la vie les anciennes cartouches NES et Famicom sans avoir besoin de la console originale. Avec un écran de 7''  (18 centimètres) en couleur, des contrôleurs à droite et à gauche, deux hauts-parleurs et des batteries intégrées, la Retro Champ est entièrement autonome. Elle peut être détachée du secteur et utilisée pendant 3 à 5 heures avant de devoir être rechargée. Les joueurs discrets pourront brancher un casque sur la prise jack. Ceux qui cherchent le confort pourront la brancher sur un téléviseur en HDMI (avec un interrupteur pour passer de 16:9 à 4:3). Nous n'avons pas testé, mais je crains par contre la qualité de l'image dans ce cas- là. Enfin, les plus nostalgiques pourront poser la console comme un petit écran grâce à sa patte arrière et utiliser les manettes My Arcade sans fil (vendues séparément).

Un produit qui à première vue parait d'excellente facture, en plus d'être une excellente idée pour réutiliser ces cartouches devenues difficilement utilisables. Il faudra compter environ 85€ (79,99€ sur le site officiel) pour l'acquérir.

 

Vous pouvez trouver l'ensemble des produits de My Arcade sur leur site officiel, ainsi qu'auprès de nombreux revendeurs (dont par exemple Amazon).


Jeux du moment

>> Liste complète <<