Publicité

Fade To Silence – L’enfer glacé

Dans les jeux post-apocalyptique, on voit un peu tout et n'importe quoi de nos jours... avec la série des "Fallout", des "Metro", State of Decay, The Last of Us, Tokyo Jungle, etc... la liste peut être très longue encore. Nous avons maintenant Fade To Silence qui entre dans cette catégorie, en ouvrant la porte et laissant entrer un blizzard glacial dans la pièce. Que vaut ce jeu ? Voici un aperçu de ce qui vous attend...

 

Graphismes et ambiance

Fade To Silence bénéficie d'un travail soigné de la part des développeurs et l'on ressent ce boulot derrière tout cela. Sans être au top du top, le visuel est très agréable à l’œil : il offre une palette d'effets visuels vraiment intéressants ainsi qu'un design pertinent des personnages et des créatures - bien qu'un peu inégal pour ces dernières -  qui composent ce monde. Ce qui m'a réellement fait tomber amoureux de cette ambiance... c'est la corruption qui gangrène la carte, visuellement présente sur les arbres, les poutres, le sol... et un peu tout en fait !

L'ambiance générale est bien ancrée dans un ton glacial et propose des bruitages qui collent parfaitement avec le reste. Nous nous surprenons à écouter le blizzard qui siffle dans nos oreilles, ou bien nos pas dans la neige qui nous arrive aux genoux... une cacophonie agréable qu'on redemande volontiers !

 

Histoire

Vous êtes Ash, vous vous réveillez dans une crypte avec un spectre qui entre en vous, vous forçant à revenir à la vie. Après un rapide tutoriel... vous retrouvez votre refuge en feu et devrez le purifier afin de pouvoir le rendre habitable pour votre fille, d’éventuels survivants et vous-même.

L'histoire du jeu vous est contée à travers des cinématiques lors de vos sommeils, principalement, voire également à partir de quelques indices lors de vos discussions avec des partisans qui ont confiance en vous. Cependant, le seul réel moyen d'en apprendre plus... c'est d'avancer dans le jeu pour en savoir toujours davantage.

 

Gameplay

Ce jeu propose un gameplay assez intéressant car il n'est pas bloqué sur un seul pan. On part sur de la survie, en passant par de l'obligatoire récolte et en transitant par de la chasse, du combat, de la défense de territoire, de l'exploration... et bien d'autres choses. Ayant joué en mode de difficulté "survie", je vais principalement parler de ce mode.

 

Survie et ressources

Pour survivre dans cet enfer blanc, vous devrez vous nourrir, vous défendre, vous reposer au chaud et bien évidemment, collecter les ressources vitales pour accomplir tout ça. Que ce soit du bois de chauffage pour alimenter un feu, de la viande ou des herbes pour de la nourriture ou bien des métaux, bois, peaux et fibres pour vos armes, votre équipement défensif, votre manteau etc... vous devrez dénicher les zones qui regorgent de ces ressources et avoir les outils adaptés pour les collecter et les fabriquer. Lors de vos explorations, vous pourrez également compter sur des abris pour vous protéger du blizzard, ou juste pour vous réchauffer le temps d'une sieste.

Autre avantage indéniable : la vue intérieure, rendue possible grâce au démon qui vous tourmente... elle permet de visualiser les éléments récoltables, les zones de ressources, les avant-postes et abris disponibles à distance raisonnable. Cet élément de gameplay s'avère être vital dans nombre de situations, et apprendre à s'en servir deviendra la clé pour réussir à s'en sortir.

Cependant, un autre danger rôde... des créatures assez dangereuses peuplent les étendues glaciales... et aucune ne vous voudra du bien... ce qui vous forcera à concocter des médicaments et bien d'autres choses pour rester en vie.

PS : toutes les ressources peuvent être engrangées dans les réserves du refuge, qui sont communes à tous les avant-postes.

 

Mort et Aubaine

En fonction du mode de jeu (Exploration : mode facile/vie illimitée - Survie : mode difficile/vie limitée) le défi sera plus ou moins aisé et demandera plusieurs essais pour arriver au résultat attendu. Car lorsque vous mourrez, car vous allez mourir tôt ou tard dans l'aventure, vous pourrez retenter votre chance jusqu’à l'épuisement de votre stock de vies. D'ailleurs, tant qu'il vous restera des vies, vous ne perdrez absolument rien, que ce soit votre campement, votre équipement... ou votre inventaire lors de votre mort. Cependant, une fois ces dernières épuisées... vous recommencerez tout à zéro, ou presque.

Vous partez avec 6 vies possibles, récupérables via des flammes éternelles que vous trouverez souvent lors de vos conquêtes d'avant-postes. En plus, vous pourrez également trouver des aubaines. Si les flammes éternelles vous servent à augmenter votre stock de vie... les aubaines vous serviront après votre mort véritable. Car chaque aubaine peut, et doit, être dépensée dans un arbre de talent qui vous donnera des bonus extrêmement utiles, voir vitaux. Que ce soit du bois de chauffage, de la nourriture, ou bien la possibilité de garder votre meilleur équipement précédent, et même vos palissades et autres... commencer avec cela dans votre stock, ou préférer les éléments déjà bâtis est un énorme avantage. Mais vous devrez toujours être vigilant sur vos choix en réfléchissant longuement sur ce qui vous sera le plus utile. De plus, vous pourrez trouver des cristaux qui vous offrent des bénédictions permanentes au fil de vos vies, et augmenteront certaines caractéristiques (endurance, santé, résistance au froid, repas plus consistant) d'autant de cristaux que vous trouverez.

 

Expansions, avant-poste et corruption

Certaines zones sont totalement corrompues et doivent être purifiées. Que ce soit des petites zones, ou bien des avant-postes... cela est toujours intéressant de réussir à en conquérir à la force de vos bras. Pour ce faire... vous devrez purifier des nids, avec une interaction qui vous demandera de cliquer sur votre souris afin de faire avancer la jauge de purification, tout en vous prenant le moins de corruption possible. Pour les avant-postes, il faut souvent purifier plusieurs nids et vaincre les gardiens afin de pouvoir purifier un cristal qui vous sera utile par la suite.

Chaque avant-poste vous permettra de piocher dans des coffres individuels et de les ajouter via vos ressources du refuge. ce qui est souvent un coup de pouce assez important pour votre refuge principal. Mais la chose la plus intéressante... reste le fait de pouvoir se téléporter de cristal en cristal via ceux que vous avez purifiés. En plus de vous faire gagner du temps... cela vous permet de reprendre votre exploration là où vous l'aviez laissée.

En plus de tout cela... certaines zones de ressources sont présentes sur la carte. Chacune est source de ressources tant qu'elle n'est pas épuisée et demande juste d'avoir accompli une action de récolte pour être utilisable par vos partisans.

 

Partisans

Vos partisans sont des PNJs que vous aurez rencontrés au gré de vos explorations, que vous aurez sûrement aidés et accueillis au sein de votre refuge. Chaque partisan possède ses forces et ses faiblesses, ainsi que des capacités propres (construction, chasse, bûcheronnage, etc...). En plus de cela... ils seront les seuls à pouvoir reconstruire votre refuge, tant au niveau des bâtiments que des défenses.

Chaque partisan consommera des ressources pour se nourrir ainsi que pour se chauffer. Donc attention également de ne pas trop en prendre, sous peine de les voir mourir les uns après les autres de faim ou de froid. Vous pourrez  également les emmener avec vous en expédition pour accomplir des purifications de zone, ou juste comme garde du corps pendant que vous explorez, ce sera selon vos envies.

Chaque partisan qui meurt... reste mort, c'est également une chose à prendre en compte : protégez bien vos partisans les plus utiles.

 

Construction & artisanat

En plus de votre capacité à concevoir des objets de base (nourriture, épée basique, arc, potion et cataplasme de base...) vous aurez accès à différentes options en ajoutant à votre refuge des forges, une boucherie, un atelier, etc... le tout pour avoir le maximum de chances de survivre et d'améliorer votre équipement. Par exemple, avec une boucherie, vous pourrez récupérer viande et peau à partir de restes contaminés et, avec un établi de sculpteur, vous pourrez récupérer du bois de chauffage et du bois impeccable avec du bois contaminé... bien que ce ne soit que leur fonction de récupération… ils possèdent tout un tas d'autres atouts pour votre périple.

Cependant, reconstruire votre refuge mettra les créatures qui peuplent ce monde en colère... et vous forcera à défendre votre refuge lorsqu'elles passeront à l'attaque. Une jauge vous montrera quand l'attaque aura lieu. Avec des palissades, cela vous simplifiera la tâche, car votre cristal central baissera la vie des créatures petit à petit... donc une bonne défense sapera vos ennemis et vous évitera des pertes inutiles. Note : tant que vous n'avez rien construit, la jauge ne se lancera pas.

Petit conseil : construisez une hutte par partisan, cela vous fera économiser nourriture et bois de chauffage.

 

Combats

Sujet délicat sur ce jeu : les combats. Ce point m'a déçu tant c'est vraiment mal ficelé. Quatre actions sont possibles lors d'un combat : attaque légère & combo, attaque lourde, esquive, ou tir à l'arc de loin. Le souci est que la roulade ne répond pas forcément instantanément... que l’endurance tombe très vite et que l'attaque lourde, bien que lente, touche quasiment à coups sûrs les ennemis lents, tout en les faisant stopper leur attaque. Les attaques légères sont particulièrement rapides... mais blocables et donneront souvent lieu à des ripostes. Quant au tir à l'arc, il est utile pour affaiblir, mais fait relativement peu de dégâts.

Pour faire simple, les combats ne sont pas vraiment épiques, ni vraiment difficiles une fois que l'on a compris comment marchent les ennemis que vous croisez. Sachant que le bestiaire ne se compose pas d'une trop grande variété d'ennemis... Cela devient assez simple de gérer les affrontements en duel, mais plus compliqué lorsque vous devrez gérer plusieurs ennemis, ou agir avec le décor pour bloquer la vue au second sous peine de ne pas réussir à en sortir indemne.

Multijoueur

Autre chose qui m'avait fait rêver : le multijoueur. Surprise quand j'ai lancé le jeu... aucun menu Multi. D'après ce que j'ai compris... la seule manière de jouer avec vos amis est de rejoindre la partie d'un autre joueur ayant un partisan. N'ayant pas d'amis possédant ce jeu, je n'ai donc pas pu tester ce mode et ne pourrai pas m’étendre sur ce sujet. Je suppose donc que la personne peut faire toutes les actions d'un partisan... avec l'intelligence, ou les erreurs inhérentes à un joueur.

Résumé

Fade To Silence est un jeu qui est assez complexe à juger. Autant par son côté "éternel recommencement" que par des pans multiples du jeu et son gameplay global... Je dirai que c'est un jeu qui vaut le coup que l'on s'y attarde si l'on aime le genre. J'ai entendu des joueurs parler de plantage, de bug divers... qui sont corrigés au fur et à mesure, à tel point que je n'en ai rencontré aucun... mis à part des petites chutes d'ips de temps à autre, sans raison apparente. Gageons que cela s'améliora avec le temps et les mises-à-jour...

Pour ma part, j'ai réellement apprécié nombre de mes parties et je pense y retourner. Seulement j'aimerais avoir la possibilité d'avoir un vrai multijoueur, par exemple en limitant les partisans, ou bien en les remplaçant par des joueurs pour faire leur boulot.


Jeux du moment

>> Liste complète <<