Publicité

Gamescom 2018 – Godlings

Le studio indépendant français FuseBox m'a présenté son premier jeu encore en cours de développement : Godlings. Le studio est composé de 10 personnes environ éparpillées un peu partout en France. La version que j'ai pu voir est une version pré-alpha.

Godlings est un action-RPG en vue du dessus (comme un Diablo) où votre but sera d'arpenter un donjon sans fin pour récupérer des essences qui vous permettront d'accéder au statut de dieu. Cette tâche ne sera pas foncièrement facile car le donjon étant généré de façon procédurale votre expérience sera à chaque fois différente. Tout au long du donjon, vous rencontrerez des monstres et surtout des boss qui, si vous parvenez à les vaincre, feront tomber une arme. Vous aurez alors deux choix possibles : l'équiper si les capacités et statistiques vous conviennent mieux que la vôtre ou la détruire pour récupérer des essences. Il est tout à fait possible de la garder dans son inventaire mais, celui-ci étant seulement de trois slots, il vous faudra faire un choix à un moment donné.

Dans la version de démonstration que j'ai pu tester, il y avait quatre classes disponibles : guerrier, assassin, clerc et mage. La classe que vous choisirez va définir les statistiques de départ de votre personnage ainsi qu'un sort spécifique à la classe. Toutefois, votre classe ne restreindra pas votre personnage car ce seront les armes dont vous allez vous équiper qui feront principalement son gameplay. Il n'y a aucune restriction sur les armes que vous allez récupérer. Chacune des armes peut avoir des capacités différentes et assez destructrices. Il est tout à fait possible de jouer un mage avec une épée à deux mains et réussir votre run.

Votre but, comme je l'ai dit précédemment, sera d'obtenir le statut de dieu. Pour cela, vous allez devoir effectuer un rituel qui ne peut se faire qu'à partir d'un certain nombre d'essences. Vous n'aurez alors qu'une chance pour réussir les épreuves qui vous attendent après le rituel. La victoire ou la mort comme on dit. Il faut savoir aussi que le fait d'attendre en se disant que l'on va récupérer du meilleur équipement et réussir plus facilement l'ascension n'est pas forcément la meilleure des idées car celle-ci devient aussi de plus en plus compliquée avec le temps (une sorte de scaling). Il faudra par contre beaucoup de temps pour réussir à boucler votre partie, les développeurs font état d'environ 4 heures pour une partie unique. Ne vous en faites pas, vous pouvez trouver des points de sauvegarde assez régulièrement. Par contre, il n'y aura pas de retour en arrière possible car les sauvegardes seront uniquement à usage unique.

Pour conclure sur Godlings, la réalisation est très prometteuse tant sur le plan technique que sur celui du gameplay. A l'inverse des rogue-like du moment, il faut savoir que le jeu est très difficile. Malgré une prise en main relativement simple, les erreurs de placement et de gestion des sorts sont assez punitives. Le studio réfléchit à de nouvelles fonctionnalités comme différents modes de difficultés, des interactions Twitch. Il n'y aura par contre pas de mode multijoueur pour le moment car la gestion procédurale, si plusieurs joueurs vont dans des directions opposées, serait trop compliquée à gérer.

Il n'y a pour le moment aucune page Steam sur le jeu, car celui-ci est encore en pré-alpha. Si vous souhaitez plus d'informations, vous pouvez suivre le projet sur leur site officiel : https://www.godlingsthegame.com.


Jeux du moment

>> Liste complète <<