Publicité

Afraid Project – Un nouveau jeu par Fran

Fran, le développeur du cultissime Unepic et de Ghost 1.0 se lance dans le développement d’un tout nouveau jeu ; Afraid Project.

Afraid Project est un jeu de simulation dans lequel on jouera Jesse, qui sera chargé de la distribution pour une ONG travaillant en Afrique : Afraid.

Mais là où le jeu sera très différent de ce qui ce fait actuellement, c’est que nos actions en jeu auront un impact dans la vie réelle. En effet, à chaque fois que le joueur réussira une livraison en jeu, Fran, le développeur, reversera l’argent nécessaire afin que des gens puissent réaliser ces mêmes livraisons, dans la vraie vie, faisant ainsi en sorte que nos actions en jeu deviennent réalité.

Comment cela va-t-il fonctionner ?

Lorsque le jeu sera terminé, ce dernier sera vendu 10 $ (pas encore de prix connu en euro). Chaque achat du jeu sera divisé en 3 parties :

  • La part qui sera distribuée à Steam (comme c’est le cas pour tous les jeux de la plateforme)
  • Une part qui part... dans les taxes (comme tout ce que l’on achète)
  • Et tout le reste des recettes, c’est-à-dire 50 % du prix (donc, 5 $) sera divisé en « crédit jeton » de 0,5 $ chacun. Et chaque fois que le joueur terminera l’une des 10 missions, un crédit jeton sera envoyé pour aider dans la vie réelle. Si vous finissez le jeu, c’est 5 $ qui seront envoyés, et si vous ne finissez que 5 missions, ça sera 2,50 $ d’envoyés.

Bien sûr, il sera tout à fait possible de rejouer au jeu et de recommencer les missions de manière illimitées, mais les dons ne seront envoyés uniquement que lors de la première réussite.

Les missions et les dons

Les missions que vous effectuerez (et les dons envoyés une fois ces dernières terminées) seront étroitement liées. Si, par exemple, vous effectuez une mission qui demande de construire une école, les dons qui seront envoyés une fois la mission réussie seront envoyés afin d’aider à construire une véritable école. Et cela est le cas pour toutes les missions, par exemple une mission demandant d’envoyer des vaccins, etc.

Et le jeu dans tout ça ?

Fran tient tout d’abord à bien préciser que ce jeu n’est PAS une commande d’une ONG, comme c’est le cas de certains jeux (notamment en flash) que l’on trouve sur le net. Le jeu n’a pas non plus été développé dans l’esprit d’imposer aux joueurs des images-chocs et traumatisantes avec des messages tentant de culpabiliser les gens, comme on peut en voir des milliers sur les réseaux sociaux. De même que le scénario ne sera pas une histoire mélodramatique pour faire pleurer dans les chaumières et servant seulement d’appel aux dons. Comme Fran lui-même le dit, il ne faut pas en vouloir aux ONG de faire cela, car c’est la seule chose qui semble fonctionner pour récolter des dons, mais ça ne sera pas le cas pour Afraid !

Même si le jeu permettra d’aider des ONG, il sera développé avec pour but principal de s’amuser, comme c’est le cas avec n’importe quel autre jeu. Le jeu proposera une histoire pleine d’humour, d’espoir, de travail, de bonté et d’amitié, avec un petit côté dramatique, mais cela sera du même niveau que ce que l’on retrouve dans Ghost 1.0 par exemple. Du dramatique servant l’histoire, et non pas une histoire servant le dramatique.

Le jeu comprendra deux modes de jeu : un mode simulation/stratégie et un mode « conduite ».

Le mode simulation/stratégie nous mettra aux commandes de Sarah, la cheffe des opérations. Ce mode de jeu vous demandera de gérer différentes ressources, telles que les véhicules, le personnel, les objets, etc. Fran nous explique que pour le côté gestion, des jeux tels que « This is the police » ou « 911 Operator » sont de parfaits exemples.

Le second mode, le mode conduite, nous mettra aux commandes de Jesse Fox, le héros de l’histoire. Ce dernier, un pilote et mécanicien, aura pour but de conduire un véhicule tout-terrain en un temps limité, à destination et sans endommager le chargement bien sûr. Ce mode offrira des composantes RPG, avec une gestion du véhicule qui peut être amélioré et réparé. Il y aura plusieurs routes possibles durant les trajets et ça sera au joueur de décider laquelle emprunter. La conduite sera de type arcade.

Réel et imaginaire

Le jeu aura une part de « réel » et de fiction :

Ce qui est réel :

  • Les crédits de don, bien évidemment !
  • Les anecdotes parsemées tout au long de l’aventure.
  • Les faits contextuels.

Ce qui est imaginaire :

  • Les personnages principaux
  • L’histoire

Mélange de réalité et fiction

  • Les missions, qui sont toutes basées sur de réelles missions et actions qui sont accomplies en Afrique.
  • Les cartes du jeu, qui représenteront (sans être à 100% fidèles) de nombreux lieux, villes, etc.
  • Les personnages secondaires (avec des noms différents).
  • L’ONG « African Aid » (d’où est tiré le titre du jeu : Afraid)

Jeux du moment

>> Liste complète <<