Publicité

Skyforge – L’aventure reprend sur console

Le 10 novembre débutait l'accès anticipé de la version Xbox One de Skyforge, MMORPG déjà sorti depuis un moment sur PC (en bêta ouverte depuis juillet 2015) et plus récemment sur PlayStation 4 (en accès anticipé depuis mars 2017). A cette occasion, venant tout juste de récupérer la Xbox One X, je n'ai pas hésité à retourner sur Aelion pour redevenir un Dieu, aidée par un code m'offrant le pack fondateur Gold.

Je pourrais terminer cette présentation en quelques mots seulement... Vous avez joué à la version PC ? Alors vous savez à quoi vous attendre sur votre Xbox One. Cette version console est intégralement la même ! Il faut dire que les contrôles du MMORPG d'action, avec une quantité limitée de compétences ne nécessitant pas de ciblage, sont parfaitement adaptés à l'utilisation d'un contrôleur. Son utilisation étant d'ailleurs déjà prise en charge depuis un bon moment sur ordinateur. Du coup, l'interface n'a dû qu'être à peine optimisée pour s'affranchir du duo souris/clavier et cela fonctionne naturellement. Rien ne laisse penser à un quelconque moment qu'il s'agit d'un portage. Une véritable réussite, donc.

Pour ceux qui n'ont jamais joué sur PC, Skyforge est un MMORPG avec toutes les fonctionnalités qui vont bien : personnages, classes, histoire, quêtes, instances, événements ponctuels, guildes, chat de discussion, succès, montures... Le début de la partie passe par la création du personnage, en choisissant parmi plusieurs possibilités de morphologies, de visages, de couleurs, jusqu'au ton de la voix. L'apparence est complétée par une tenue, les options étant forcément limitées en ce début de partie, d'autres se débloquant au fur et à mesure des aventures.

Puis directement je me trouve catapultée sur Aelion pour débuter ma première mission... qui ne va pas forcément se passer comme prévu ! Le monde est vaste et magnifique, avec des effets de lumière bluffants sur la grande télévision: ces captures d'écran ne rendent pas justice aux paysages. L'optimisation semble bien effectuée, je n'ai ressenti aucun ralentissement, même lors de combats face à de très nombreux ennemis, sans oublier néanmoins que j'ai joué sur la Xbox One X, donc encore heureux. Le jeu ne profite pas encore d'un patch d'optimisation pour le monstre de Microsoft, j'ai hâte de voir ce que cela donnera s'ils procèdent à une mise à jour car les décors sont déjà d'excellente qualité. La musique est agréable, venant soutenir l'impression épique et divine, sans être inoubliable.

La classe n'est pas à choisir à la création du personnage, ce sera un choix complémentaire à faire après une vingtaine de minutes de jeu. Car, une très bonne chose dans Skyforge, le personnage n'est à aucun moment bloqué dans une voie, tout joueur peut changer de vocation en fonction de l'envie du moment... ou de son porte-feuille car certaines classes sont à acheter avec de l'argent réel. De base, trois classes sont débloquées : Paladin (un gros bourrin utilisant magie du sacré et épée à deux mains), Cryomancien (un magicien utilisant le givre) et Lumancien (un soigneur). Plus le Berseker (un gros guerrier basé sur la force brute) si vous avez le pack Fondateur Deluxe, et l'Artilleur (un DPS à distance) pour les possesseurs du Pack Fondateur Or. En tout, quinze classes potentielles à débloquer.

Pour les quêtes et le contenu JcE, Skyforge est très instancié, il n'y a pas réellement de monde ouvert même s'il existe de vastes zones où se retrouveront de nombreux joueurs, couplées à des zones plus réduites, souvent en intérieur, qui ne seront ici que limitées à un joueur ou à un groupe de joueurs. Ses missions se lancent depuis l'interface des missions ou dans l'Observatoire Divin (vaste hub) et offrent en récompense diverses monnaies qui permettent de faire progresser la puissance du personnage. Car il n'y a pas réellement de niveaux, notre immortel progresse en gagnant la vénération de sujets, ébahis par ses prouesses au combat.

Le jeu console subit forcément les quelques côtés négatifs de la version PC avec une certaine répétitivité des actions. Pour gagner en puissance, il se révèle vite nécessaire de refaire à de nombreuses reprises certains contenus, pour récupérer de la connaissance et faire grimper le nombre des fidèles. Et, forcément, la quantité de crédits ou de connaissance nécessaire grandit exponentiellement. La version console n'en réchappe pas, même s'il y a toujours moyen de varier les choses à faire d'un jour à l'autre, intercalant des missions de zones avec des instances et des événements, le développeur travaillant depuis un moment pour offrir le maximum d'alternatives et gommer cet aspect.

Malgré cet aspect pas folichon, Skyforge reste un jeu très accessible et fun, embarquant dans un vaste monde vivant que j'apprécie de parcourir depuis sa sortie sur PC. Il s'ouvre aujourd'hui à un nouveau groupe de joueurs et, si vous n'avez pas eu l'opportunité d'y jouer précédemment ou si recommencer de zéro ne vous dérange pas, vous devriez tester sur la console, vous ne le regretterez pas. Je vais cependant de mon côté rester sur la version PC car je ne peux pas reprendre mon compte, mais également parce qu'un abonnement Xbox Gold est requis bien que le jeu en lui-même soit gratuit.

Skyforge sur Xbox One


Jeux du moment

>> Liste complète <<