Publicité

Battlerite – Des combats et des arènes en F2P

Un nouveau jeu d'arène vient de sortir sur Steam : Battlerite. En complément des clés actuellement distribuées qui donnent  seulement l'un des champions, j'ai reçu de l'éditeur un code me débloquant tous les champions, actuels et à venir, pour me faire une idée du jeu. Je n'ai donc pas hésité à me lancer dans l'arène ce week-end !

Après avoir créé un compte Battlerite, le jeu m'accueille joyeusement puis m'emmène vers le tutoriel dont le tout début seulement est obligatoire. Sous la forme de plusieurs arènes JcE, cette campagne me propose des défis contre l'IA pour découvrir le gameplay du personnage proposé aux combattants débutants, Jade.

 

Au-delà de cette découverte scénarisée, il n'y a pas d'histoire, j'avoue ne pas trop savoir pourquoi je me bats ni d'où vient mon personnage!

 

Gameplay

Globalement, c'est assez similaire aux autres jeux d'arène du secteur dans une vue du dessus. Le personnage bouge au clavier grâce aux touches ZQSD et se tourne dans la direction de la souris. Il possède des compétences liées aux boutons de la souris, clic droit et clic gauche, ainsi que les touches A et E (généralement A est un sort pour se sortir d'une situation difficile tandis que E est un sort de contrôle). Enfin, en emmagasinant de l'énergie, cela déclenche l'Ultimate à lancer avec F pour infliger de gros dégâts en consommant 100% de la jauge d'énergie. La touche Espace est, quant à  elle, liée à une compétence d'esquive.

Deux compétences ont des versions secondaires en appuyant sur Maj, ce qui consomme de l'énergie (une portion) et ajoute des effets complémentaires souvent dévastateurs (mais moins que l'Ultimate).

 

Un mécanisme assez spécial impacte la vie. Lorsque les dégâts encaissés sont importants, cela réduit le maximum de points de vie du personnage en plus de consommer effectivement les points de vie, pénalisant donc sur le long terme notre personnage même si un soigneur remonte les points de vue perdus. La première solution pour restaurer sa barre de vie consiste à récupérer de petits orbes de soin, les éclats de santé.

Lorsqu'une équipe reste suffisamment longtemps au centre d'une arène, un orbe apparaît. Il faut lui infliger des dégâts pour le faire exploser, ce qui offre un bonus à l'équipe responsable tout en remontant également les points de vie maximum.

Troisième solution, lorsqu'un Champion meurt, il laisse derrière lui des orbes d'énergie de vie et de points de vie maximum. Il est vraiment primordial de faire attention à cette vie maximum car il semble qu'aucun soigneur ne soit en mesure de soigner cette perte. Et, forcément, à un moment, il n'est plus possible de rester en vie, même en ayant le meilleur soigneur du monde dans son équipe.

Enfin, pour se déplacer plus vite, les montures sont là, à activer avec W.

 

Modes de jeu

Que ce soit en standard, ligue ou privé, les arènes placent deux équipes de deux ou trois joueurs dans des zones limitées avec des murs pour se planquer. La première équipe à atteindre les trois victoires l'emporte. Régulièrement, des éclats de santé apparaissent et, en restant au centre de l'arène, il est possible de charger l'orbe (le rond central se charge au fur et à mesure pour donner une information visuelle de l'avancée). Pour éviter que le combat ne s'éternise, après quelques minutes, la zone se rétrécit avec des murs qui bougent et blessent quiconque passe au-delà (attention aux bumps intempestifs !).

Les champs de bataille (en bêta) reprennent les règles du MOBA, avec des sbires, des bases et une jungle. A intervalles réguliers, des événements se lancent, demandant d'abattre des boss ou d'escorter un véhicule. Cela offre des bonus pour ceux qui réussissent et déclenche notamment la perte du bouclier du Gardien ennemi. Durant cette brève période de vulnérabilité, une équipe se trouve en position d'attaque face à l'autre équipe en défense. Après plusieurs phases de vulnérabilité du Gardien, l'équipe gagnante est celle qui réussit à abattre le Gardien ennemi.

Différentes options existent également pour se battre avec ou contre l'IA dans un objectif d'entraînement sans gêner les autres joueurs lors de son apprentissage. Le mode solo de test des champions est très efficace, offrant de changer toutes les options des matchs en un seul clic. Avec des mannequins, l'énergie infinie et aucun temps de recharge, il est très rapide de passer en revue les styles de chacun pour trouver celui qui convient.

 

Champions & Collections

 

Il y a actuellement 22 champions, qui se présentent tous avec une trentaine de personnalisations (costume, armes et poses).

Le jeu tire son nom des battlerites, ces éléments qui viennent augmenter la puissance de certaines capacités du personnage, une sorte de spécialisation à faire avant chaque combat.

Par défaut, un chargement est créé pour chaque champion, libre ensuite au joueur d'en créer un nouveau en choisissant parmi toutes les cartes disponibles s'organisant en plusieurs types : soutien, mobilité, contrôle, survie, polyvalent et offensif.

En complément des costumes, des armes et des poses des personnages déjà évoqués ci-dessus, il y a pas mal d'éléments à collectionner : avatars, titres, montures.

 

Free-to-play ?

Alors oui, le jeu est gratuit mais vous n'aurez pas accès à l'ensemble des champions sans passer par la caisse. Comptez 27,99€ pour acheter le pack "All Champions" que je possède et qui donne accès à l'ensemble des champions, un prix plus que raisonnable quand on désire réellement s'investir dans un titre.

En complément, le jeu tombe dans la grande mode actuelle avec les coffres. Il en existe de différents types (argent, or ou épines), offrant du butin de plus ou moins bonne qualité, ainsi que des jetons (les pièces vertes) pour acheter d'autres éléments cosmétiques. Vous gagnerez des coffres d'argent gratuitement en gagnant des matchs ou en les échangeant contre des pièces de combat (les pièces d'or) en accomplissant les quêtes quotidiennes. Pour les coffres en or, le seul moyen d'en avoir gratuitement est d'accomplir des succès ou de réaliser les quêtes hebdomadaires.

Si mettre la main au portefeuille ne vous dérange pas, les gemmes sont en vente contre de l'argent réel, avec à la clé des coffres en or.

 

Cette monnaie premium permet également d'acheter des boosters qui augmentent le gain d'XP des champions et du compte de 100%.

Enfin, en faisant progresser un champion dans ses niveaux, il y a des coffres et différentes monnaies gagnés à chaque palier (excepté le titre du niveau 20, les récompenses sont les mêmes pour chaque champion).

Néanmoins tous ces éléments sont purement cosmétiques, les seules choses impactant les performances en jeu, les Battlerites, ne sont pas achetables. Donc, oui, le jeu est un véritable free-to-play, ne proposant que des objets cosmétiques et de confort dans sa boutique.

 

Conclusion

Battlerite est un jeu de combat d'arène dynamique embarquant dans des arènes colorées. Les champions sont attrayants et semblent bien équilibrés. Le matchmaking est efficace, je n'ai en moyenne pas attendu plus de 30 secondes avant de trouver des compagnons de bataille (j'ai eu un seul "bug" avec presque 5 minutes d'attente sur une partie, cela ne s'est pas reproduit par la suite, donc cela semble être une malheureuse exception). Il y a pour le moment cinq cartes (Mont Araz, Temple d'Orman, Anneau céleste, Arène de Blackstone et Dargon Garden), doublant ce nombre avec des variations jour/nuit. C' est encore assez peu par rapport aux autres concurrents, mais nul doute qu'ils vont continuer à en rajouter. La bêta du champ de bataille est une excellente chose, proposant une nouveauté tout en conservant la nervosité du titre.

Je ne suis pas particulièrement fan de ce style de jeu -  j'aime quand il y a de l'histoire et de l'aventure, et non simplement des combats bruts. Je dois cependant avouer que j'ai été charmée par Battlerite, j'ai toujours eu l'impression d'être en mesure de faire quelque chose avec mon personnage (j'ai joué essentiellement support) et de contribuer à la victoire de mon équipe. Etant donné que le jeu est en free-to-play, si l'arène est votre drogue, récupérez une clé pour Ashka puis foncez sans hésiter. Vous verrez très vite si cela vous plait !


Jeux du moment

>> Liste complète <<