Publicité

All-Star Fruit Racing – Mario Kart à la sauce fruitée

L'un des premiers jeux auquel j'ai joué il y a bien longtemps a été Mario Kart, sur la Super Nintendo, un jeu initialement sorti en 1993... Ça ne nous rajeunit pas ! Alors quand j'ai vu passer dans la liste des jeux sortis un jeu de kart en accès anticipé, je n'ai pu résister à l'idée de m'élancer sur la ligne de départ.

 

Modes de jeu

Dès l'interface de lancement, le ton est donné avec une ambiance acidulée, des couleurs criardes et une belle corbeille de fruits. Sur une musique enjouée, je suis invitée à choisir mon mode de jeu. Ce sera donc pour le moment du "Hors Ligne", mais il est bon de voir qu'ils prévoient le jeu en ligne à un moment.

Six options me sont proposées :

  • Course personnalisée : des courses créées à la volée, emmenant sur les circuits déjà débloqués, éventuellement avec d'autres joueurs en local.
  • Carrière : le mode principal pour débloquer de nouveaux lieux de courses et des options de personnalisation des karts.
  • Championnat rapide : un mode pour créer rapidement un championnat, soit un ensemble de circuits avec un classement global (similaire à la carrière). Jouable à plusieurs en local.
  • Championnat personnalisé : un mode pour créer son championnat parfait en choisissant toutes les options (plus complet que le précédent, mais donc plus long à mettre en place). Jouable à plusieurs en local.
  • Temps d'attaque : un contre la montre pour battre le temps record de la piste pour obtenir le trophée d'or, ou à défaut le trophée d'argent ou de bronze (ou rien du tout pour les plus lents).
  • Training : mode qui porte bien son nom... un entrainement !

Dans la plupart des modes, une course se définit par le lieu de course (carte et circuit), le nombre de tours (1, 3 ou 5), la difficulté de pistons (facile à difficile), le nombre de participants (3 à 10) et le mode de jeu :

  • Random Juicer : les pouvoirs sont choisis aléatoirement en fonction des bulles "?" trouvées sur la piste.
  • Juicer : mode classique permettant de combiner les pouvoirs en rechargeant les jauges grâce aux fruits trouvés sur la piste.
  • Dragster : les pouvoirs se rechargent automatiquement en roulant, il n'y a rien à ramasser sur la piste. Le mode le plus prévisible.
  • Élimination : un compte à rebours est constamment affiché et, à chaque fois qu'il arrive à échéance, le dernier joueur est éliminé. Les pouvoirs se chargent en mode Juicer.
  • Élimination mixte : de la même façon, un compte à rebours est affiché mais ici la durée est aléatoire, rendant les choses bien plus surprenantes. Les pouvoirs se chargent en mode Juicer.

Tout est personnalisable, sauf bien entendu dans le mode carrière où les paramètres sont ici imposés. Ce mode entier est un très net hommage à Mario Kart, ne serait-ce qu'avec le système de coupes aux noms évocateurs. L'objectif est simple ici : terminer la première sur plusieurs circuits pour cumuler le maximum de points sur la durée du championnat pour remporter la coupe !

 

 

Gameplay

Conduire un kart a toujours été synonyme de rapidité et de simplicité et All-Star Fruit Racing ne déroge pas à la règle, que cela soit avec une manette ou au clavier.

La piste est clairement indiquée, la route se détache du décor, mise en valeur par panneaux et barrières. Il n'y a pas vraiment de possibilités de se tromper, juste des chemins alternatifs ici et là, plus ou moins longs (les gagnants voudront donc faire un tour de reconnaissance avant pour éviter de prendre des raccourcis qui n'en sont pas). Parfois, la route emmène sur des ponts ou dans des tournants dangereux sans sécurité, entraînant une chute potentielle en cas de raté : pas de souci si cela arrive, le kart réapparaît quasi immédiatement juste à côté, ne faisant perdre qu'une ou deux secondes. Les collisions n'ont aucune conséquence non plus, à part éventuellement tomber ou rater une bifurcation, mais il n'y a pas de gestion de dégâts donc tout se termine toujours bien.

Au sol, des boosters jaune ou rose sont à prendre pour accélérer sur une courte période. Idéalement, il ne faut pas en rater pour être en tête de peloton.

Enfin, les pouvoirs sont disponibles suivant le mode de jeu initialement choisi.

Le plus amusant à mon sens reste le Random Juicer similaire à ce que l'on trouvait dans Mario Kart : le pouvoir est tiré aléatoirement lorsqu'on récupère un point d'interrogation, il faut utiliser son pouvoir pour en récupérer un autre ou les prochaines bulles "?" récupérées sont perdues. Le mode Juicer (également actif dans les modes Élimination et Élimination mixte) met à disposition des bulles avec les 4 couleurs de fruits, rechargeant la jauge affiliée lorsque ramassées, permettant donc de mieux déterminer quels pouvoirs charger. Rien n'empêche ici de charger plusieurs pouvoirs à la fois pour préparer des combos mortelles. Enfin, le mode Dragster (où les pouvoirs reviennent automatiquement après un délai) fait perdre tout son charme au titre, il n'y a plus vraiment de surprise, ni rien à ramasser sur la piste, je n 'ai vraiment pas accroché.

La fin de chaque course se termine par un tableau des scores et les performances de chaque participant.

 

Multijoueur

En local, jusqu'à quatre joueurs peuvent se partager l'écran. Nous avons testé à deux joueurs et il n'y a pas à dire, on se dirait presque retourné dans le passé !

Le mode Championnat rapide/personnalisé et Course personnalisée sont tous accessibles à plusieurs.

 

Garage

Le kart est entièrement personnalisable depuis le garage.

Les roues, le pare-choc, les jantes, l'antenne... Voyez plutôt :

Bien sûr, cela reste dans le thème des fruits, avec des couleurs criardes, des formes pulpeuses et des voitures à croquer. De nouveaux objets se débloquent en jouant.

 

Conclusion

All-Star Fruit Racing est un bon jeu de kart qui remplit tous les critères : amusant, facile, coloré, pas punitif... Vous aurez pris les commandes en main dès la première minute pour des heures de courses endiablées. Bien sûr, il ne faut pas être allergique aux fruits car ils ont poussé le concept jusqu'au bout, des karts aux pilotes (il n'y a d'ailleurs que des filles), en passant par les écrans de chargement qui livrent des faits amusants sur les fruits dans la vie réelle. Mais cela fonctionne bien, me paraissant parfaitement adapté au style de jeu.

Le jeu est encore en accès anticipé, je n'ai pour ma part pas remarqué de bugs du côté de la conduite du kart, c'est précis et agréable. Il y a encore par contre du travail du côté des traductions (cela passe joyeusement du français à l'italien). Le mode en ligne est également quelque chose que j'attends avec impatience, voir comment ils vont procéder pour étendre l'expérience de jeu qui peut actuellement se retrouver limitée une fois la carrière terminée.

Voici deux courses qui vous montreront en mode rapide le mode Random Juicer et le  Mode Élimination (avec Juicer).


Jeux du moment

>> Liste complète <<