Publicité

ELEX – Entre technologie et magie

Dans le monde du RPG en monde ouvert, nous avons eu du très, très lourd avec Skyrim, qui a su conquérir de nombreux cœurs de joueurs. D'autres s'y sont essayés, comme Fallout 4 pour prendre le plus récent de la saga. Ici, nous avons le petit bijou de chez THQ Nordic et Piranha Bytes, que vaut-il vraiment ?

 

Prélude

Maggalan, la planète où vous vivez, a été frappée par une comète. Celle-ci, en plus des nombreux dégâts qu'elle a causés, signe l'apparition de l'Elex, une matière à l'origine de tous les maux de ce monde, mais également capable de l'améliorer. Cette substance développe la force et l'endurance, dote les personnes de capacités, mais tout cela au prix de leur humanité. Chaque faction essaie de l'utiliser différemment, et dans des buts propres à chacun...

 

Commencement

Vous êtes accueillis dans le jeu par une cinématique vous présentant les différentes factions du jeu qui sont au nombre de quatre. Chacune d'entre elle a un but précis et une histoire propre... mais nous y reviendrons plus tard. Suite à cela, une cinématique secondaire s'enclenche, et vous prenez rapidement le contrôle de Jax, un ancien Albe, qui visiblement se retrouve à courir les bois avec une barre de fer. On a connu plus glorieux...

Après un tutoriel fort sympathique bien que rapide, vous êtes prêt à parcourir le monde et à faire un bout de chemin pour trouver de l'équipement, vu que vous venez de vous faire dépouiller comme un malpropre ! Vient ensuite la première rencontre avec un PNJ... Premier détail qui me choque un peu : autant les visages sont bien réalisés, autant les personnages ont une certaine rigidité lors des dialogues (même si ce n'est pas une généralité), qui fait un peu tache. Mais ce n'est pas non plus très handicapant, on s'y fait vite. Vous vous baladez, vous récupérez un peu d'équipement. Surprise, vous pouvez absolument TOUT piller ! Du pinard sur la table jusqu’à la lance accrochée au mur en passant par le couteau de table!

 

Ville

Arrivé en ville, vous avez droit à quelques dialogues et présentations, et c'est ici que le vrai jeu commence. Vous avez rapidement de nombreux dialogues et quêtes qui fusent, de nombreuses opportunités de vous faire de l'argent, de l'équipement, ainsi que des compagnons pour la suite de l'aventure.

Ce sera votre première réelle zone où vous pourrez commercer et souffler sans craindre de vous faire bouffer par un rat mutant, ou bien un accro de la gâchette! Le plus compliqué, c'est de réussir à savoir faire la part des choses entre les quêtes réalisables et celles qui sont bien trop compliquées pour le moment.

Il m'est arrivé de mourir de nombreuses fois à cause de quêtes qui m'envoient au casse-pipe car la difficulté n'est pas du tout indiquée. C'est assez drôle au début, mais cela devient frustrant quand son objectif est juste la maison entourée de plantes libérant du poison, ou un mécha-garde (type ED209) armé jusqu'aux dents.

 

Aux armes citoyens !

Votre équipement de base est simple : une barre de fer et un jet-pack. Vous pouvez vite récupérer des armes diverses à condition de remplir les différents pré-requis. En fonction de votre faction, vous aurez des équipements et capacités qui vous seront autorisés ou bien interdits, afin de respecter les règles en vigueur. Bien évidemment, vous pouvez briser les règles à vos risques et périls.

Les combats sont d'ailleurs tactiques... car il ne suffira pas de foncer comme un bœuf pour tuer une créature. Souvent, ces dernières sont particulièrement montées sur ressorts, et vous donneront du fil à retordre. L'un des petits points gris de ce jeu reste la difficulté qui est parfois fort mal dosée sur ce pan de gameplay. Parfois, même bien équipé, vous aurez fort à faire pour ne pas perdre trop de gras : restez statique.

 

Magallan a un incroyable talent...

Le système de talents et de points de compétences, bien qu'assez basique, propose de faire des choix cruciaux pour la suite de votre aventure. Le plus simple est de vous donner un objectif, et de vous y tenir si vous ne voulez pas être restreint par les points attribuables en quantité limitée. Un système de fabrication est bien présent dans le jeu, bien qu'un peu caché.

Bien évidement, vous aurez des choix à faire en fonction des factions qui vous donneront des possibilités de capacités, ce qu'il serait éventuellement judicieux de faire.

 

...et de nombreuses factions

Quatre factions principales sont au centre de tout.

Les Albes : ce sont eux qui sont représentés comme les méchants de l'histoire. Ils ont réussi à contrôler l'Elex de telle manière, qu'ils sont redoutés partout. Pour eux, l'Elex leur revient de droit. Cependant, des séparatistes Albes tentent de leur barrer la route... mais dans quel but ? On ne devient pas Albe, on nait Albe.

Les berserkers : ce sont avant tout des guerriers, mages, cultivateurs qui s'attellent à rendre au monde un aspect verdoyant. Pour eux, la technologie est néfaste, et vous risquez une sévère condamnation en l’exhibant ou en l'utilisant dans leurs villes.

Les Clercs : ils vénèrent le dieu Calaan, qui les guide. Leur but ? récupérer et restaurer la technologie de l'âge d'or de ce monde.

Les Hors-La-Loi : sans foi ni loi, ce sont des brigands, des voleurs, des assassins qui ne respectent rien, pas même ceux de leur groupe. Leur activité principale ? Le pillage.

Vous pourrez rejoindre l'une de ces factions, ce qui vous offrira un gameplay différent en fonction de votre choix. Différents compagnons vont également ponctuer votre route, et cela pourra changer la donne, comme le regard des autres PNJ.

 

Choix et conséquences

Vous aurez de nombreux choix dans les dialogues. Ces derniers offrent la possibilité de modeler la façon dont les gens vous regardent, mais souffrent d'un défaut que j'ai rencontré dans d'autres jeux du même type : les dialogues inflexibles. Vous savez, ce sont ces dialogues OBLIGATOIRES, peu importe ce que vous faites... sans quoi l'histoire ne se déroule pas. C'est un peu dommage, mais parfois, il faut savoir mettre de l'eau dans son vin comme on dit...

Outre ces derniers, les personnages ont des réactions suite à vos choix et réagiront en conséquence. Il m'est arrivé de me faire planter une épée dans les tripes parce que j'ai envoyé un personnage voir ailleurs si j'y suis. A contrario, certains personnages peuvent vous respecter et rejoindre votre groupe par la suite, tant ils vous apprécieront.

Chaque phrase peut être la dernière de votre épopée, comme la première de votre amitié.

 

Résumé

Nous sommes clairement dans un jeu qui propose une bonne expérience visuelle. Si on oublie quelques rigidités aux différents personnages, et quelques petits couacs ici et là... le jeu devient vite immersif et prenant. Entre les décors post-apocalyptiques et le retour à la nature, il y en a pour tous les goûts.

L'histoire de trahison, de complot, de faction rivale... c'est du classique. Mais on a ici un petit plus qui nous permet de nous sentir bien à l'aise et qui fait passer le tout de manière fluide, avec ce petit plus des différentes faction offrant plusieurs points de vue.

Un gameplay intéressant qui propose au joueur de faire des choix déterminant pour son histoire. Des choix qui impactent également sa façon de jouer, et les relations entre lui et les PNJ. C'est assez connu et, pourtant, encore une fois, ça fait mouche.

Pour être franc, j'attendais ce jeu avec impatience. Je ne suis pas déçu du tout, et j'adhère avec l'univers cohérent qui se dégage du titre. Seul un manque de contenu à long terme vient réellement entacher le tableau mais, après tout, les meilleures choses ont une fin. J'ai sûrement oublié plein de petits points qui s'additionnent pour offrir un gameplay complet et divertissant, mais comment faire le tour d'un jeu sans passer des centaines d'heures dessus ?

Pour ceux qui n'ont jamais eu ce type de jeu entre les mains, je leur conseille de regarder quelques vidéos de gameplay sur le net afin de vous faire définitivement votre avis. Pour les autres, je pense qu'ils pourront apprécier à condition de ne pas non plus le comparer, en termes de contenu, avec le monstre qu'est Skyrim ou Fallout.

Le jeu est disponible aujourd'hui sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Vous également trouver la version PC sur GOG ou encore toutes les versions boîte à un prix imbattable sur Just For Games (PS4, Xbox One et PC) ! Si vous jouez à leur petit jeu actuel www.runforgames.fr, vous obtiendrez un bon d'achat et aurez le jeu au même prix. Pourquoi se gêner ?!


Jeux du moment

>> Liste complète <<