Publicité

Ark : Survival Evolved – Des dinos partout !

Après de longues années en accès anticipé, Ark : Survival Evolved, jeu développé par Studio Wildcard, Instinct Games, Efecto Studios et Virtual Basement LLC (fyou, ça en fait des développeurs !) et édité par Studio Wildcard est enfin officiellement sorti le 29 août 2017, sur PC, PS4 et Xbox One.

 

Histoire

Vous êtes un homme (ou une femme, au choix !) se réveillant dans des contrées inconnues peuplées de dinosaures, d’étranges créatures et d’immenses obélisques flottant et surplombant ce mystérieux monde. Et le pompon, vous avez un étrange cristal greffé dans votre avant-bras, rien que ça !

C’est le postulat de base. L’histoire du jeu se dévoile seulement aux explorateurs ! En effet, sur les différentes cartes du jeu, il est possible de trouver des notes d’explorateurs, détaillant leurs expériences, mais aussi nous en dévoilant un peu plus sur le monde, les raisons de notre présence dans ce monde, etc.

Même si l’histoire est intéressante (sans non plus avoir l’ampleur d’un jeu de rôle bien sûr), il faut avouer que le but premier du jeu n’est pas cette dernière, mais le côté survie et évolution !

 

Le jeu et son gameplay

Le but du jeu est clair : survivre ! Et pour cela, il faudra faire attention à bon nombre de vos besoins. En effet, il y a bien entendu l’éternelle barre de santé, faim et soif, mais il faudra aussi faire attention à votre température corporelle.

Le début de l’aventure est relativement classique. Recherche de quoi confectionner les premiers outils, de la nourriture basique et construire un petit lieu où dormir. Ce dernier est très important, car, contrairement à la plupart des jeux de survies (si vous jouez en ligne), votre corps reste en jeu même lorsque vous quittez la partie ! Il peut donc se faire dévorer par un animal sauvage ou se faire tuer par un autre joueur si vous avez le malheur de vous déconnecter n’importe où.

Au fil de vos aventures, vous allez gagner des niveaux. Ces derniers vous permettront d’augmenter vos statistiques telles que la faim, la soif, le poids maximum que vous pouvez porter, etc. Mais, le plus important, c’est débloquer des engrams ! Ces derniers sont ni plus ni moins que tout ce qui est confectionnable en jeu ! De la pioche, en passant par les armes, les murs, les selles pour vos dinosaures, et, à haut niveau, des armes et armures high-tech !

Mais quel serait l’intérêt de vivre dans un monde peuplé de dinosaures et de créatures toutes plus étranges les unes que les autres si on ne pouvait pas les cuisiner... dompter !

Le domptage est un des points importants du jeu. Pour cela, il vous faudra dans un premier temps assommer ou endormir la bestiole. Vous avez plusieurs moyens de le faire, en commençant par l’immobiliser en lui bloquant les pattes grâce à des bolas, puis en tapant sur la tête avec une masse. Mais aussi, vous pouvez lui tirer dessus grâce à un arc armé de flèches tranquillisantes.

Une fois assommé/endormi, il faudra l’apprivoiser. Apprivoiser un dinosaure, c’est comme faire tomber un homme amoureux, ça passe par son estomac ! Il faudra lui donner sa nourriture préférée, qui est différente suivant l’espèce/catégorie.

Attention toutefois, car pendant que vous nourrissez votre futur compagnon pour l’apprivoiser, il se réveillera petit à petit. Pour ce faire, vous pouvez soit le rendormir avec des flèches tranquillisantes, soit lui donner certaines baies.

Vos animaux, à l’instar de votre personnage, évolueront également. Ils gagneront des niveaux et certains ont même des capacités spéciales, telles que soigner par exemple. Et bien évidemment, vous pouvez en avoir autant que vous voulez ! Mais plus vous en avez et plus ça demande de « travail » pour les nourrir.

L’exploration est un autre point fort du jeu. Les cartes sont très grandes et regorgent de biomes différents. Lave, désert, neige, tropiques... sont présents !

 

Graphismes, sons et optimisation

Commençons par les graphismes, le jeu est beau, même très beau. Que ce soit les décors comme la faune et la flore, tout est bien détaillé. Le jeu tourne sous Unreal Engine 4, ce qui est un moteur très rodé et qui a fait ses preuves.

Du côté de la bande-son, les musiques ne vous marqueront pas plus que ça. Surtout parce qu’il n’y en a pas beaucoup. Du côté des bruitages par contre, ces derniers sont très bien représentatifs:  bruits de pas, armes...

Passons au sujet qui peut faire mal à certains, l’optimisation. Je précise que je joue sur la version PC. Alors oui, le jeu, même s’il tourne bien, est quand même bien gourmand et fait chauffer les cartes graphiques à plein pot. Personnellement, sur ma configuration (I5 3.2Ghz, 8 Go de ram et une GTX960 - 2Go), je fais tourner le jeu en « élevé » à 60IPS constant, mais la machine tourne à plein régime (surtout la carte graphique, qui chauffe beaucoup sur ce jeu).

Le jeu met également du temps à charger complètement les textures au premier chargement, ce qui fait que l’on se retrouve avec des décors, personnages et dinosaures aux textures « plates ». Mais au bout d’une vingtaine de secondes, tout est complètement chargé.

Toutefois, ayant le jeu depuis pratiquement sa sortie en Early Access, on ne peut pas nier l’énorme travail d’optimisation qui a été fait, le jeu ne tournant qu’en « faible » et ayant de grosses chutes d’IPS sur la même machine à ses débuts. Toutefois, une configuration joueur « moyenne » est recommandée pour y jouer, si vous avez une configuration « bas de gamme », ce dernier risque d’être très peu jouable.

 

Conclusion

Si vous aimez les jeux de survies, les dinosaures et le dressage, ce jeu est fait pour vous. Ce jeu étant un jeu bac à sable, la durée est pour ainsi dire illimitée. De plus, il existe déjà plusieurs DLC, des gratuits et des payants, mais également une myriade de mod ajoutant ou modifiant des tonnes de contenus (Mod Stargate ! <3).

Petit bémol qui peut bloquer, c’est le prix auquel il est vendu à présent. Bien que le concept de l’Early Access est de vendre le jeu moins cher et de pouvoir jouer à une version en développement et donc, qu'il n'y a rien d'étonnant à ce qu'il soit à présent vendu plus cher maintenant qu'à l'époque où il est officiellement sorti, il est toutefois vendu plein pot à 60 €, un prix qui est relativement rarement pratiqué sur PC (d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un jeu « indé »).

Mais si vous êtes vraiment fan de jeu de survie bac à sable, ce dernier vaut clairement le coup. De plus, le jeu est très souvent en promotion, n’hésitez pas à attendre si vous voulez éviter de claquer 60 € (Le black friday et les promos de Noël approchent à grands pas !)

  • Liberté totale
  • Des dinosaures partout à câliner !
  • Des mods à foison
  • Il y en a pour tous les goûts. JCE, JCJ, Exploration, Construction, Elevage, etc.
  • Jouable en solo comme en multi.

  • Vendu un peu cher pour un jeu indé
  • Nécessite tout de même une configuration « gameur » moyenne gamme au minimum.


Jeux du moment

>> Liste complète <<