Publicité

Gamescom 2017 – Bomber Crew

Développé par l'équipe Runner Duck et édité par Curve Digital, Bomber Crew est un jeu de simulation stratégique de combat aérien sur fond de trame historique de la seconde guerre mondiale. Sa date de sortie est prévue le 7 octobre 2017 sur Steam. Il sortira aussi sur Xbox One, PS4 et Nintendo Switch courant 2018.

Le jeu s'organise autour de la gestion d'une équipe contrôlant un bombardier et devant réaliser différentes missions pour progresser. Chaque personnage contrôlé possède ses propres caractéristiques, à savoir : barre de vie, rôle, niveau et statistiques. Ainsi, on aura une équipe composée d'un pilote, d'un ingénieur, d'un opérateur radio, d'un cartographe et de trois autres militaires spécialisés dans l'armement. Chacun aura donc un rôle privilégié même s'il est possible de mettre l'ingénieur à un poste de tir, sachant qu'il sera moins efficace ici. Après avoir choisi son équipage et les paramètres, principalement visuels, de son avion la mission peut commencer.

La mission qui nous a été présentée consistait à atteindre un objectif, le bombarder, puis revenir sain et sauf à la base. L'avion décolle après un bref briefing et on remarque rapidement que l'on est aidé. L'avion ne se contrôle pas vraiment dans ses trajectoires. Il suffira de cliquer sur un cercle, qui apparaît régulièrement si l'on s'éloigne trop du trajet, pour qu'il se replace seul dans le bon rail. Et mieux vaut y rester car on est limité en carburant.

La mécanique du jeu se situe donc plus sur la gestion de son équipe dans l'avion. Vous pouvez changer les personnages d’emplacement pour les soigner si besoin est ou pour vous adapter aux situations. Par exemple l'ingénieur peut aller réparer les dégâts subis par l'avion, y compris en se déplaçant sur les ailes pour réparer un moteur en feu, ce que je trouve aberrant. Autre exemple, le poste "poste de tir avant" comprend deux positions : l'une de tir armé, l'autre de visée pour ciblage au sol. Cette mécanique ne vise donc pas forcément le réalisme absolu, même si la mort d'un personnage s’avérera, elle, définitive. Attention donc à les soigner avant qu'il ne soit trop tard. Et si jamais cela venait à arriver, vous n'aurez plus qu'à recruter un nouveau personnage qu'il faudra faire progresser du début pour rattraper les autres.

Concernant la réalisation de la mission, je m'attendais à du tour par tour et j'ai été agréablement surpris de voir de la stratégie en temps réel. Donnez un ordre et il sera exécuté instantanément. Par exemple, pour cibler un ennemi, il faut cliquer sur un cercle le représentant. Ce faisant il est alors identifié comme un adversaire à abattre et sera automatiquement ciblé par les personnages en postes sur les tourelles. Mais que se passe-t-il si l'on se fait  tirer dessus ? Autre surprise, notre avion n'a pas de barre de vie, contrairement à nos adversaires. Son intégrité structurelle est calculée sur  la base de dommages reçus. Par exemple, si des tirs viennent à toucher le revêtement de l'avion, celui- ci sera alors percé. A mesure qu'il prend des dégâts, son intégrité structurelle pourra être fragilisée et l'avion ne pourrait alors plus supporter de voler ou assurer la survie de ses passagers. Par exemple, des objets peuvent tomber de l'avion si sa coque venait à être percée de manière trop importante, ou son moteur endommagé pourrait prendre feu.

Enfin, lorsque la mission de bombardement a été accomplie, un objectif secondaire en la présence d'un boss est apparu. Deux tactiques se sont offertes, la fuite ou le combat. La première est la plus sûre puisqu'elle assure la réalisation de la mission. Le boss étant cantonné à une certaine zone, il suffit d'en sortir pour rentrer en toute sécurité. La seconde est plus dangereuse et il pourrait être judicieux de l'éviter si l'on a déjà pris trop de dégâts. Elle reste toutefois plus intéressante, car éliminer le boss rapportera plus d'expérience, permettant une évolution des personnages plus rapide.

Mon avis : Si le concept de gestion est intéressant, je ne regretterai qu'une chose:  la limitation apparente dans la trajectoire de l'avion. Elle est prédéterminée et il est impossible de choisir soi- même son trajet pour la mission. Une liberté de déplacement plus grande aurait été appréciable pour augmenter d'autant plus les choix stratégiques possibles.


Jeux du moment

>> Liste complète <<