Publicité

Gamescom 2017 – Crowfall : fonctionnalités principales

A l'occasion de la gamescom, j'ai eu l'opportunité, grâce à J Todd Coleman (Creative Director) et à  Gordon Walton (Executive Producer)  de participer non pas à une, mais bien à deux présentations de Crowfall, un jeu que je suis également à titre personnel depuis un moment, ayant participé à la campagne de financement participatif à l'époque du Kickstarter.

Nous jouons un être immatériel (représenté sous la forme d'un corbeau, le logo du jeu) utilisant des "vaisseaux" comme hôte pour se mouvoir dans le monde, cet hôte définissant donc la race que nous jouons (parmi les 12 disponibles), et que nous pouvons d'ailleurs changer grâce à la nécromancie. Le personnage appartient à une classe (qui sera différenciée de la race choisie d'ici un mois et demi environ), avec les archétypes habituels des MMORPG pour un total de 21, complétées par une centaine de sous-classes.

Le jeu en lui-même se sépare en deux parties principales : la partie personnelle persistante (le royaume) et la partie partagée avec les autres joueurs pour une durée limitée (la campagne).

Tout le contenu n'est pas encore disponible en jeu mais le royaume est déjà constructible et nous avons eu la démonstration bluffante du fonctionnement par tuile de la carte. Il est ainsi possible de positionner à l'envie les campagnes et la forêt, d'en rajouter, d'en supprimer. Et de changer la position de sa colline chaque matin sans rien avoir à déconstruire, le village à son pied changera également de position avec sa tuile ! Ce qui est intéressant, c'est que les royaumes peuvent être mis en mode public, j'imagine déjà très bien toutes les utilisations que les guildes RP vont pouvoir en faire.

Des campagnes de test ont déjà été lancées, mais la première campagne officielle sera disponible prochainement, une nouvelle étape importante pour le MMORPG. Ce serveur proposera trois factions et des combats de guildes contre guildes, lancées dans un tour par élimination. Deux autres styles de règles seront prochainement ajoutés, et bien d'autres dans le futur !

Les personnages progressent dans un arbre de compétences, assez similaire à ce que propose EVE Online si vous connaissez. La progression peut se faire hors ligne de façon à simplifier la progression des joueurs n'ayant pas un gros temps de jeu. Au niveau de l'équipement, il est possible d'équiper une arme, deux disciplines majeures et trois disciplines secondaires. Il y a également tout un système de passif, avec un choix difficile à faire entre opter pour un passif personnel ou alors préférer un bonus qui profitera au groupe entier si l'on en est le leader.

L'artisanat a une place très importante, avec des métiers très variés. J'ai déjà parlé de la Nécromancie, mais il y a également le travail du bois, la gestion de cimetières, la joaillerie, le travail du bois, la création d'armures... La cartographie est une originalité spécifique à ce jeu, le brouillard de guerre empêchant de découvrir la carte sans obtenir de cartes. Et, bien sûr, n'oublions pas la construction de maisons et de meubles car l'housing tient une place très importante dans ce monde où les joueurs sont au centre de toutes les activités.

Tout est constructible, mais par grosses pièces, et non pas au niveau des cubes comme Minecraft. Ainsi, nous créons des tours, des murs, des écuries, de gros éléments qu'il est possible de positionner dans le royaume, ou dans la campagne, et de relier entre eux grâce à des points d'attaches, évitant d'avoir d'éventuels décalages (ce qui est particulièrement important lorsqu'on crée des murailles par exemple). Mais ce qui est constructible est également destructible, dans un système géré par la physique, nécessitant de défendre avec assiduité ses murs et ses possessions.

En guise de conclusion, un petit résumé des fonctionnalités futures : lancement de la première campagne officielle très prochainement, dissociation classe/race dans un mois et demi (actuellement la moitié des animations nécessaires sont créées) puis finir le jeu avec toutes les petites choses qui manquent comme les montures et les caravanes, les composants majeurs étant déjà en place. Idéalement, ils visent un soft launch pour la fin de l'année. Si vous n'avez pas envie d'attendre, vous avez toujours l'opportunité d'investir dans un pack Fondateur depuis le site officiel crowfall.com, le plus petit pack avec l'accès anticipé étant à 68,99€.


Jeux du moment

>> Liste complète <<