Publicité

Gamescom 2017 – Trion – ArcheAge

Après RIFT, j'ai enchaîné sur ArcheAge en compagnie d'Amanda Fey et Merv Lee Kwai. Ils m'ont présenté la 4.0 qui a comme objectif principal de donner un peu d'attention à toutes les fonctionnalités qu'ils ont délaissées récemment.

Tout d'abord, les raids. Il sera désormais possible de fusionner les raids en 2 groupes de 50 personnes, pour un total de 100 joueurs ! Ce qui est la moindre des choses pour certains boss qui nécessitent jusqu'à 200 joueurs... L'interface s'adaptera à cette quantité impressionnante de joueurs avec de toutes petites barres qui afficheront la vie des intervenants en deux onglets, raid 1 et raid 2. Pour trouver des collègues d'aventure, il y aura la fonctionnalité de recrutement de raid via le Panneau de recrutement de raid offrant l'opportunité d'ajouter une sortie avec quelques paramètres comme la date, le niveau minimum demandé... Les joueurs seront en mesure de lister les entrées dans le système, puis de postuler. Le chef de raid aura l'opportunité de son côté d'approuver ou de désapprouver les candidatures. Ils ont préféré proposer un système manuel car ArcheAge possède une communauté où les rivalités sont importantes et un système automatique risquerait de mettre dans un groupe des joueurs ne s'appréciant pas.

Les gemmes sélènes subissent une refonte totale qui ôtent la part de chance de l'équation. Même si elles coûteront plus cher à créer, la gemme remplacée ne sera plus détruite en cas d'échec. L'artisanat n'aura jamais été aussi facile à prendre en main grâce à une interface améliorée listant tous les objets à créer, que ce soit par métier, par emplacement, par composant... Un outil de recherche affiche directement les objets, ainsi que les différents rangs, avec des liens directs pour passer de rangs en rangs. Lorsqu'on sait que les meilleurs équipements sont ceux créés par les joueurs, on comprend l'importance d'avoir une telle interface aussi détaillée pour aider les joueurs à identifier ce qu'ils doivent créer/acheter.

Côté housing, les maisons sont en mesure de tourner, même une fois construites !

Les titres sont liés à des statistiques, sauf que jusqu'à présent il fallait afficher le titre pour en profiter. désormais, une grille met en correspondance les titres et les statistiques, permettant de choisir les bonus et le titre que l'on veut, sans obligatoirement conserver la correspondance. L'interface devient également un listing de collections, donnant des détails sur les titres non encore collectés pour aider à la collecte. Une fois une grande quantité de titres collectionnés se débloquent de petites icônes à afficher à côté du nom du personnage.

Des changements sont apportés aux monnaies. Les médailles de guerrier disparaissent, transformés en honneur et tous les objets préalablement achetables avec cette devise seront désormais à échanger contre de l'honneur ou dans la boutique JcJ. Les badges de mérite disparaissent également, transformés en prestige, loyauté...

Enfin, l'arène en 5 vs 5 est supprimée tandis que les combats sont désormais tous possibles en inter-serveurs. Mais le clou de la présentation était sans doute aucun la présentation de la nouvelle arène en 3 vs 3 vs 3 vs 3 où 4 équipes de 3 joueurs s'affrontent sur des bateaux. Demandée depuis un moment par la communauté, Baie de Sangriode (Bloodsalt Bay) était disponible en version jouable. La partie débute par le choix entre 4 bateaux, des navires spécifiques à l'arène, ne dépendant absolument pas d' éventuels navires possédés à l'extérieur. Les capacités du personnage n'entrent pas non plus en ligne de compte, les joueurs devant ici utiliser les compétences du navire pour attaquer les autres. Notre personnage s'est trouvé assigné à la barre, dans un espace clos rond, avec au centre un maelstrom agité avec un monstre marin prêt à dévorer les âmes des morts ou des joueurs maladroits. Le but du jeu consiste à accumuler le maximum de points en quinze minutes, soit en tuant les navires ennemis, soit en libérant les créatures bloquées dans cet enfer maritime.

Cette arène est vraiment impressionnante, les photos prises ci-dessus ne font pas honneur à la tempête qui s'abattait sur notre écran. Et il semble que le navire ne soit vraiment pas évident à conduire, ce qui promet une arène plutôt technique, avec des mécanismes atypiques que j'ai hâte de tester en condition réelle. Voici, pour vous faire patienter, une vidéo :

ArcheAge est disponible gratuitement dès maintenant en version 3.5 !


Jeux du moment

>> Liste complète <<