Publicité

Adam Wolfe – Quand Supernatural rencontre le Point-and-click

Adam Wolfe est un Point & Click développé et édité par Mad Head Games, sorti le 7 octobre dernier et comportant 4 épisodes.

Le jeu nous met dans la peau de Dean Winchester Adam Wolfe, un enquêteur du paranormal qui a perdu son frère Sam sa sœur Allie dans des circonstances étranges. L’univers du jeu fait penser à l’univers de Supernatural, dont Onidra nous a fait un petit topo dessus ! Que ça soit dans l’ambiance, l’univers ou même certains petits détails. Pas de doute que les développeurs s’en sont inspirés !

 

L'histoire

On est donc aux commandes d’Adam Wolfe, un policier vivant à San Francisco jusqu’au jour où sa petite sœur a été enlevée de manière très étrange. Adam quitte la police et devient un chasseur détective privé spécialisé dans le surnaturel afin de pouvoir rechercher sa sœur tout en résolvant d’étranges affaires se déroulant dans la ville.

Le jeu et son histoire s’étalent sur 4 chapitres. Chaque chapitre fait mener une enquête différente à Adam Wolfe, mais toutes ces enquêtes sont liées et le rapprochent de plus en plus de sa sœur et des mystères qui entourent sa disparition.

Sans rentrer dans les détails afin de ne pas tout dévoiler, l’histoire est intéressante. Chaque épisode nous dévoile quelques informations, mais apporte également son lot de questions. Les enquêtes sont crédibles (dans la mesure où c’est du surnaturel, bien sûr !) et s’enchaînent bien les unes aux autres. Le final nous promet, quant à lui, une possible « saison 2 » ou bien un Adam Wolfe 2.

 

Le jeu

Pour commencer, le jeu comporte plusieurs modes de difficulté, il est même possible de configurer et de personnaliser votre propre mode de difficulté. Le clignotement des objets important, le temps de recharge pour l’indice, le temps de recharge pour passer un puzzle si vous êtes bloqué depuis trop longtemps, les pénalités de clic « trop rapide » dans les puzzles d’objets cachés. Il est possible de tout configurer via la personnalisation de la difficulté sur mesure.

J’ai personnellement joué dès ma première partie en mode difficile, le jeu est assez « simple », que ça soit les énigmes comme les puzzles d’objets cachés.

Du côté de la durée de vie, il faudra compter environ une heure par chapitre, soit au total quatre-cinq heures pour boucler le jeu dans son ensemble. Le jeu ne propose pas de rejouabilité malheureusement, sauf si vous avez loupé un succès et que vous êtes un mordu des succès (quelques succès s’obtiennent « hors scénario » et peuvent donc être loupés).

 

Gameplay

Du côté puzzles/énigmes, on en a beaucoup. De la recherche d’objets dans une pièce, sur une zone précise, en passant par des puzzles, des énigmes, des casse-têtes... Chaque chapitre en comporte, tout confondu, une dizaine au total.

Plusieurs phases « d’actions » sont également présentes. On a droit à des courses poursuites en Impala véhicule où il faudra éviter la circulation, des phases de déplacement et même des « combats ».

Dans l’ensemble, que ça soit les énigmes, puzzles ou bien les phases d’actions, il n’y a pas de réelle difficulté et il est très rare de se retrouver bloquer, ce qui est un peu dommage. Je suis friand d’énigmes et de puzzles difficile, même très difficiles, et je dois bien l’avouer que ce n’est pas vraiment le cas ici. Personnellement, le seul moment où j’ai bloqué, c’était à cause d’une mauvaise traduction dans l’objet que je devais retrouver. En effet, l’objet demandé dans l’encadré était « batte », mais en fait, l’objet à ramasser était une chauve-souris (bat en anglais). Cette petite erreur est assez étrange étant donné que le reste du jeu est correctement traduit.

Du côté de la diversité, on est servi. Les énigmes et puzzles proposés sont tous différents les uns des autres. Placement de rouages, reconstitution de tableau, sélection d’objets dans le bon ordre, circuits, tout ce qui fait la force d'un point-and-click est présent.

 

Graphisme

Du côté des environnements, ils sont assez variés. On visite des appartements, des villas, le désert, les égouts, des magasins et l'on fait même de la plongée sous-marine.

Les décors sont beaux et bien détaillés. Les graphismes quant à eux sont également beaux (je trouve). Petit bémol toutefois à propos des animations. En effet, lors des rencontres avec d’autres personnages ou lors des affrontements, on a l’impression de se retrouver face à des pantins de bois, avec uniquement les articulations qui bougent.

 

Bande Son

Du côté de la bande-son, le jeu ne marquera pas. Les bruitages sont très bien réalisés mais, du côté des musiques, c’est le calme plat. J’ai terminé le jeu la veille de la rédaction de l’aperçu et je n’ai absolument aucune musique en tête malheureusement.

À côté de cela, le jeu possède des doublages. Ils ne sont ni bons ni mauvais, ils font ce que l’on attend d’eux et apportent un petit plus au jeu. Il est dommage toutefois que, parfois, un dialogue soit doublé tandis que le suivant ne l’est pas. Un bug ? Une absence volontaire ? Je ne peux le dire.

 

Conclusion

Adam Wolfe est un bon jeu d'aventure et d'énigmes à l’histoire très sympathique. Le jeu mêle très bien le surnaturel avec le réel et l’on est vite prit au jeu du "je veux avoir toutes les réponses et comprendre ce qui se passe". La durée de vie est un peu trop courte à mon goût (environ quatre-cinq heures pour le boucler à 100 %) et ne possède pas de rejouabilité. Toutefois, d'après la fin du chapitre 4, on peut s’attendre à avoir une suite, ce qui promet que du bon !

Le jeu complet coûte 19,99 €, mais il est possible d’acheter le premier chapitre à 5,99€ seulement pour le tester. Pour conclure, je dirais que si vous êtes vraiment fan des point-and-click, n’hésitez pas à sauter le pas. Si vous aimez ce style de jeu, mais sans plus, attendez plutôt qu’il soit en promotion.

  • Histoire
  • Ambiance
  • Bande-son
  • Durée de vie
  • Énigme/puzzle trop simple

Le jeu est disponible sur Steam, mais également sur l'App Store.


Jeux du moment

>> Liste complète <<