NieR Automata – Une démo exemplaire

Du temps de la première Playstation, les démos étaient monnaie courante. Pas un jeu ou presque n'y échappait, il fallait que la démo soit l’appât idéal et donne envie d'acheter le jeu. Je me souviens par exemple d'un hors-série accompagnant la démo de Final Fantasy VIII, un vrai événement pour les fans.
De nos jours, cette belle tradition s'est perdue et les démos sont devenues beaucoup plus rares. Désormais on tend à payer pour des accès anticipés, des bêtas, une pré-alpha, l'éditeur n'a plus besoin de nous faire son numéro de charme, le joueur est devenu suffisamment impatient pour payer un contenu qu'il n'appréciera peut-être pas forcément voire qui sera presque inexistant.
Mais, ces derniers mois, j'ai l'impression qu'un petit regain d'énergie souffle sur le monde la démo. Sur GameSessions par exemple, on peut en trouver, de même que des essais ponctuels. Steam en propose aussi, de façon plus confidentielle, sauf exception comme DOOM qui avait su faire suffisamment parler de sa démo pour que je l'essaie. Il y en a même eu sur GOG.

Mais revenons-en au sujet principale. Sur le PS Store c'est aussi un peu la disette et j'ai rapidement fait le tour de ce qui m’intéressait. J'attendais le 22 décembre, jour de la sortie de la démo de NieR Automata avec impatience. Les différents trailers et présentations du jeu m'avaient charmée. Ça promettait un univers soigné, un gameplay dynamique, des graphismes réussis. Force est de constater qu'après avoir mis la main sur la bête, il est difficile de lui trouver un défaut.

Tout commence par un écran de chargement suivi de l'écran principal : le premier ne se contente pas d'avoir bêtement "chargement" écris et rien d'autre. On a affaire une sorte d’initialisation du système qui nous plonge déjà dans l'univers. Le second est aussi raffiné : un titre soigné avec un petit effet, comme si l'affichage avait du mal à se maintenir.
Après avoir lancé la démo, place aux paramètres : on peut choisir la difficulté (Facile, Normal, Difficile, Extrême), et régler d'autres détails : la caméra, les voix, les sous-titres.. Ça fait déjà beaucoup pour une simple démo.

Place à notre mission. Nous ne sommes pas jetés sur une carte au hasard, on nous explique notre objectif : où, quand, comment, quoi, avec qui. Pour résumer : nous devons inspecter une usine où se trouve une arme de classe Goliath que l'on devra éliminer. Une courte cinématique prend le relais afin de nous mettre aux commandes de 2B, qui a vraiment la classe.

Les commandes sont d'ailleurs expliquées au fur et à mesure de notre progression : deux façons d'attaquer, la possibilité de tirer avec le Pod qui nous accompagne, d'esquiver et contre-attaquer si l'esquive est parfaite. On peut aussi intervertir les deux armes de 2B, effectuer un double saut et planer temporairement à l'aide du Pod, etc... Le gameplay se révèle intuitif, et facile à prendre en main. Les mouvements de 2B sont fluides, même gracieux.

NieR dispose d'une particularité : on passe de la 3D à la 2D. On aurait pu penser que ça casserait le rythme, déstabiliserait la jouabilité mais il n'en est rien : cette originalité s'insère très bien et révèle un peu plus la beauté du titre tout en enrichissant son gameplay. J'ai juste eu peu de mal à utiliser une échelle avec ce changement d'angle de vue, mais en dehors de ça, ce système n'a rien de rébarbatif.

La mission se poursuit, on détruit les ennemis, faisons la connaissance de 9S et parvenons finalement au boss. Je ne vous dirais que peu de chose à ce sujet pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte : le combat s'avère épique avec plusieurs phases et la cinématique finale est digne de la fin d'un jeu et non pas d'une simple démo.

 

Avoir une démo de NieR Automata était un projet qui tenait à cœur à Yosuke Saito, son producteur. On ressent ici toute sa passion et celle de son équipe dans le titre qui nous livre une démo d'une qualité rare et qui sans conteste donne très envie de se ruer de la précommande du jeu. Il ne manque plus qu'une seule chose : que la démo soit disponible sur Steam afin que les joueurs PC puissent goûter aussi à ce petit bijou.

 CATEGORIE : Aperçu jeu console
 JEU : NieR Automata
Studio :
Editeur :
Genre : ,
Plateforme :
Date de sortie : Début 2017
Etat : En développement
Modèle éco. : Buy-to-play
 

Commandez ce jeu, ou n'importe quel autre produit, en cliquant sur ces liens, et vous aidez Game-Guide en vous faisant plaisir !

 Auteur
Longtemps restée sur FFXI qui est pour moi la référence de ma sphère MMORPG, j'ai aussi traîné mon clavier sur Aion pendant un an. Passant de bêtas en bêtas j'ai fini sur FFXIV quelques mois stoppant à l'abonnement. Je suis retournée sur FFXI jusqu'à la sortie de SWTOR. Après quelques mois sur GW2, puis un retour sur SWTOR, je suis désormais sur Final Fantasy XIV ARR.

Jeux du moment