Publicité

Stronghold Legends – Steam Edition

Stronghold Legends: Steam Edition est sorti le 15 septembre sur Steam. Cette nouvelle version pour la plateforme de Valve s'enrichit aussi bien en contenu qu'en nouvelles fonctionnalités.

 

Un peu d'histoire

La saga Stronghold débute en en 2001, lorsque le premier du nom voit le jour, développé par le studio Firefly (non, ils ne vivent pas dans un vaisseau spatial). La presse salua ce mélange habile de city builder et RTS. Vint ensuite l'année suivante Stronghold Crusader tout aussi apprécié.

7 ans ont passé, voyant 7 jeux défiler et un drame de développement en 2008. Ce n'est pas parce qu'on a connu le succès qu'on est à l'abri des ennuis ! Qu'à cela ne tienne, la petite équipe restante se retrousse les manches et développe Stronghold Kingdoms, son free-to-play, qui remportera un beau succès, allant jusqu'à rester 2 ans dans le top 10 des F2P de Steam.

Toujours indépendant, le studio qui compte désormais 30 personnes, continue de chérir sa licence en lançant Stronghold Kingdoms sur iOS et Android cette année. On avait d'ailleurs été dire coucou à Stronghold Kingdoms pendant la gamescom 2016.

Venons-en à notre Stronghold Legends. Initialement sorti sur PC en 2006, cet opus nous conte, toujours dans ce genre RTS/City builder, l'histoire de fameux personnages : le Roi Arthur, Vlad l'Empaleur ou Siegfried d'Allemagne. Ces trois factions disposaient chacune d'unités et compétences spéciales. On pouvait par exemple balancer des loups-garous au-dessus des remparts d'un château. Classe, non ?

Cette édition Steam garde tout ce beau contenu mais en version remastérisé avec d'autres ajouts : un mode multijoueur, l'intégration du workshop, de nouvelles cartes, un artbook digital, des cartes à échanger et, cerise sur le gâteau, toutes les campagnes DLC.

Suis-je prête à prendre en mains tout ceci, moi qui ai peu d’expérience dans le domaine des RTS ? Qu'importe, sur le papier ça me fait envie, lançons nous dans l'aventure !

 

Action !

Après avoir choisi le mode Solo, d'autres choix sont possibles :

  • Campagne des Légendes : jouer aux campagnes de Stronghold Legends,
  • Piste des Légendes : combattre dans des séries de parties Escarmouche liées entre elles,
  • Escarmouche personnalisée : configurer une partie Escarmouche contre des adversaires contrôlés par l'IA,
  • Cartes personnelles : jouer à des missions que vous avez créées ou téléchargées,
  • Initiation : apprendre à jouer à Stronghold Legends.

Le dernier mode m'est tout désigné !

Initiation

Le jeu est en français, aussi bien le texte que la voix qui m'enseigne les bases du gameplay.
Après avoir appris à manipuler la caméra, il est de temps de construire un premier bâtiment à mon château. Il a besoin d'une réserve pour stocker les ressources vitales et d'un grenier pour entreposer la nourriture.

Le coté logistique réglé, on m'explique que le nombre de serfs travaillant au château dépend de la popularité du domaine. Cette dernière se base entre autre sur des impôts et des rations de nourriture accordées.Il faut donc la maintenir à un bon niveau pour attirer de nouveaux serfs.

Je peux alors augmenter le rationnement pour que ma renommée en fasse de même. Je peux voir dans le grenier la nourriture à disposition ainsi que le nombre de mois en réserve. La renommée est importante, elle sert à investir dans des "projets de grande envergure". Quoi de mieux que de bons repas pour être apprécié ? Le tutoriel m'invite à construire une pommeraie afin d'avoir un régime alimentaire composé de fromages, obtenue via la laiterie bâti il y a peu, et de pommes.

Mais, pour une pommeraie j'ai besoin de bois et pour avoir du bois il me faut un abris à bois. Une fois que le bois stocké s'empile, un autre problème se pose : tous mes serfs sont occupés, il en faut donc de nouveaux. Pour ça, il est nécessaire de construire une masure. Il faut bien loger ces braves travailleurs !  Enfin de nouveaux serfs viennent autour du feu de camp, prêts à les voir assigner une tâche. Je peux enfin mettre en place la pommeraie.

stronghold-legends05

 

Maintenant que mon fief tourne tranquillement, place à l'aspect militaire du jeu. Je construis l'armurerie et le dépôt d'arme. L'armurerie permet de créer des troupes. Pour le moment, ma troupe est très basique : 4 paysans armés de lances. J'apprend à les déplacer et bientôt je mets une raclée à des brigands et détruit leur campement ! Le tutoriel se termine sur la prise d'un village. En l'annexant à mon domaine, il me versera des impôts et me fera parvenir le surplus de sa production de pomme.

stronghold-legends06

Campagne des légendes

Il est temps de mettre en pratique mes connaissances fraîchement acquises. Je sélectionne Campagne des Légendes et le jeu me fait débuter par Arthur. La présentation de l'histoire est soignée, la voix contant le récit tout a fait convaincante. L'ambiance est là !

L'écran suivant comportant plusieurs onglets : Instructions, Objectifs, Conseils et Initiation. Je peux aussi choisir le difficulté. Les conseils ont la particularité de s'afficher uniquement si l'on clique dessus. On a donc le choix d'en prendre connaissance ou non.

 

Je m'en vais donc récupérer Messire Bédivère (en cette belle journée d'automne, huhuhu.) qui n'est pas loin de mon fief. La forêt regorge d'ennemis, il faut garder un œil sur les patrouilles, éviter de foncer bêtement dans le tas afin de ne pas faire mourir mes braves paysans trop vite. J'arrive à lui sans souci. Le retour se déroule sans encombres, sauf que Messire Bédivère a la rapidité d'une tortue. Ses blessures doivent bien l'incommoder !

La mission terminée, le narrateur poursuit son récit tandis qu'un écran s'affiche récapitulant des chiffres clés. j'ai tué 20 ennemis et produit 105 marchandises.

stronghold-legends15

 

Je poursuis ma campagne et rencontre d'autres personnages de légende tels que Merlin et Lancelot. L'inconvénient de ces personnages, mais aussi de certaines unités militaires, c'est leur vitesse de déplacement digne d'un escargot amorphe. Agaçant au départ, je finis par m'y faire en revoyant la position de mes troupes au fil de mes missions. Parlant de choses agaçantes, listons quelques petites choses :

  • Dans une mission, le terrain est piégé. On dispose d'une compétence permettant de les révéler, mais cette dernière met beaucoup de temps à se recharger. Le problème n'est pas là : malgré la visibilité des pièges et l'ordre à mes troupes de ne pas passer dessus, elle y vont...
  • La gestion de la nourriture : on se retrouve parfois avec trop, et d'un coup pas assez. J'ai l'impression que le temps que les PNJs remplissent le grenier peut fausser vos estimations ou que le rendement diffère d'une récolte à l'autre.
  • L'apport des matériaux à la réserve : si mes boeufs font bel et bien leur travail en remplissant la réserve de pierre et de fer, ils ne le font pas avec le bois.
stronghold-legends16

Félicitations, vous avez réussi à passer les pièges.. On y laissant vingt morts.

Nouvelles troupes, mais aussi nouveaux bâtiments se débloquent pendant ma progression. Chaque campagne propose de nouvelles choses comme des piquiers, des tours de guet, une brasserie... Le coté histoire est bien présent, la voix s'occupant de la narration est au top. L'intonation est juste sans basculer dans la caricature. L'ambiance sonore est aussi une réussite, surtout qu'on est sur un jeu qui n'est plus tout jeune ! Bruits de combats, voix des guerriers, sons d'ambiance. D'ailleurs visuellement, il vieillit bien aussi. On a de belles couleurs, un niveau de détail pas mal du tout quand on zoom.

stronghold-legends17

La difficulté s'accentue aussi, malgré que je joue en facile. Je me casse actuellement les dents sur une campagne où des sorcières volantes me mettent la misère. Bon, il est temps de ragequit et d'essayer autre chose afin de conclure cet aperçu !

 

Piste des Légendes

C'est le dernier mode de jeu que je testerai pour vous, sinon avec mon rythme de progression de méga-newbie, cet aperçu sera bouclé d'ici un an ! La Piste des Légendes consiste à "combattre dans des séries de parties Escarmouche liées entre elles". Comme l'explication l'indique, il s'agit d'une suite de combats. Mais avant de conquérir l'adversaire, il faut d'abord développer son propre fief.

Il y a une fonctionnalité plutôt rigolote : brandir une poule mouillée. C'est un moyen d'éviter une mission que nous ne parvenons pas à terminer.

stronghold-legends20

Comme pour le mode Campagne, on commence par poser sa réserve et son grenier. Libre à nous ensuite de développer notre fief. Les bâtiments sont bien plus nombreux que le début de ma Campagne, il y a par exemple un champ de blé, un moulin, une boulangerie... Il faudra se développer rapidement, l'adversaire ne tardera pas à venir tester notre résistance.

 

On se lance ou pas ?

Stronghold Legends: Steam Edition est clairement un jeu qui ravira les amateurs du genre, de par sa faculté à allier city-builder, RTS et ce coté conte qui nous plonge totalement dans le mode Campagne. Même si j'ai beaucoup de mal à progresser, c'est très prenant.

La difficulté est présente, je n'ose pas imaginer ce qui attend les joueurs dans le mode difficile ! Malgré la présence d'un tutoriel, il manque des informations. Satisfaire sa population n'est pas aisé, gérer la nourriture, la popularité est un vrai challenge. D'un coté on manque de données, de l'autre celles dont on dispose restent un peu flou et on a tendance à s'affoler pour un oui ou pour un non.

N'oublions pas que le jeu est initialement sorti en 2006 et qu'il reste beau malgré son grand âge !


Jeux du moment

>> Liste complète <<