Publicité

FFXIV – L’histoire de Bahamut

Bahamut... Celui-là même qui est, à lui seul, l’origine du septième fléau qui ravagea Eorzéa. Son histoire est très intéressante et aussi, assez importante par rapport aux événements qui se déroulent dans A Realm Reborn et même Heavensward.

La prochaine mise à jour majeure (3.4) marquera un tournant dans l’épopée. Même si nous ne connaissons pas les détails, nous savons qu’un lien avec le célèbre raid Bahamut sera présent. D’ailleurs, les dialogues changeront suivant la progression personnelle du joueur dans le raid Bahamut, comme annoncé lors de l’émission spéciale pour le troisième anniversaire.

A cette occasion, et aussi parce que les joueurs n’ont pas forcément découvert/réaliser le raid, j’ai décidé de raconter l'intégralité de l’histoire de Bahamut ainsi que de montrer toutes les cinématiques des 13 étages et les deux cinématiques de conclusion de cette magnifique épopée. Bien entendu, ce qui va suivre comporte de très nombreuses révélations quant à l’histoire même de Bahamut, de son origine et du raid lui-même et une partie de l’histoire concerne l’épopée de la V1 du jeu, qui n’est plus disponible à présent.

Les cinématiques du raid Bahamut seront disponibles en vidéo. Les dialogues de quêtes se déroulant en dehors du raid seront, quant à eux, à l’écrit. Bonne lecture !

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-bahamut

Bahamut n’a pas toujours été un primordial. À l’origine, il était l’un des sept dragons de la toute première couvée de Midgardsormr, le roi des dragons.

Lors de la troisième ère astrale, environ 5 000 ans avant le septième fléau, Meracydia, une région oubliée située au sud d’Eorzéa, s’est fait envahir par l’empire Allagois, mené par l’empereur Xande allié à Nuage des Ténèbres. Durant ce conflit, Bahamut périt lors d’une des invasions. Suite à sa mort, Tiamat, un autre dragon de la première couvée (également la bien-aimée de Bahamut) folle de rage, fait en sorte que tous les dragons de Meracydia invoquent Bahamut sous la forme d’un Primordial afin qu’il revienne « à la vie » aider son peuple. Malheureusement, le Bahamut invoqué n’a plus rien à voir avec celui qu’il a été jadis.

Malgré les efforts et la puissance de ce « nouveau » Bahamut, Xande et l’Empire Allagois, avec l’aide des Asciens, réussissent à le maîtriser grâce à une nouvelle invention Allagoise, l’Arme Omega. Une fois capturé, Bahamut est enfermé dans un satellite artificiel que les Allagois ont construit afin de collecter l’énergie pour leurs bénéfices. Ainsi est née Dalamud, la lune rouge.

Afin de s’assurer que Bahamut reste en place, l’Empire Allagois construit un immense réseau dans le Dalamud, y plaçant en état de stase tous les dragons qu’ils peuvent, afin que ces derniers invoquent perpétuellement Bahamut.

L’Empire Allagois a disparu depuis longtemps et l’histoire est devenu légende. Les origines de Dalamud ont été perdues et tous pensent que c’est une véritable lune, qui a toujours été présente dans le ciel.

5 000 ans se sont écoulés depuis, l’Empire de Garlemald contrôle la majeure partie du continent et souhaite envahir Eorzéa. Il s’en prend, dans un premier temps, à la cité-État d’Ala Mihgo qui tombe rapidement sous la puissance militaire de Garlemald. Les trois autres cités-États, Ul'dah, Limsa Lominsa et Gridania se préparent à la guerre, mais l’Empire de Garlemald s’est heurté à une armée inattendue à Mor Dhona, une armée de dragon. Menée par Midgardsormr en personne, cette armée détruit le plus grand vaisseau de guerre de Garlemald, l’Agrius. L’Empire décide de faire demi-tour.

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-agrius-vs-midgardsormr

C’est alors que le général de la 7e légion impérial, Nael Van Darnus, décide de soumettre un plan pour en finir de manière radicale : réduire en cendre toute la région grâce à un météore, et plus exactement l’une des deux lunes d’Hydaelyn, Dalamud. C’est ainsi qu’est né le « Projet Météore ».

Si Nael propose cette solution, c’est parce que sa famille possède de très nombreuses connaissances sur l’Empire Allagois. Cela permet à l’Empire de Garlemald de construire un émetteur lunaire, Castrum Novum, afin d’attirer le Dalamud sur Eorzéa. Toutefois, face à cette menace grandissante, les Cités-États décident de rétablir les Grandes Compagnies et, grâce à de valeureux aventuriers, le dispositif est détruit.

Malheureusement, la chute de Dalamud a déjà commencé et la destruction du dispositif n’a pas mis un terme à sa chute. Garlemald, ou plus précisément Nael, folle de rage suite à l’assaut de Castrum Novum et la destruction du dispositif, continue de tout faire pour mener à bien son plan et le projet Météore. Grâce à cela, Nael construit une seconde machine sur une île qu’elle fait voler grâce à la technologie Allagoise.

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-nael-van-darnus

Cid Nan Garlond, un des plus brillants ingénieurs de Garlemald trahit son pays après avoir appris ses projets (et notamment le Projet Météore) et décide d’aider les Cités-États dans leurs combats contre Garlemald. Il construit un aéronef qu’il met à leur disposition, permettant ainsi à un groupe d’aventurier de rejoindre l’île flottante. Les aventuriers arrivent finalement à vaincre Nael et à détruire le second dispositif. Toutefois, le Dalamud est déjà trop attiré et sa chute ne peut plus être stoppée.

Ne sachant plus quoi faire, les trois Cités-États décident de faire appel à Louisoix Leveilleur, un grand érudit de la Cité-État de Sharlayan. Ce dernier propose un plan extrême et qui n’est pas certain de réussir : invoquer les douze dieux d’Eorzéa afin de stopper Dalamud, à savoir Menphina la Bien-aimante, Thaliak l’érudit, Nymeia la Fileuse, Llymlaen la Navigatrice, Oschon le Vagabon, Byregot l’Artisan, Rhalgr le Destructeur, Azeyma la Gardienne, Nald'thal les Marchands, Nophica la Mère, Althyk le Contemplateur et Halone la Conquérante.

Toutefois, ce plan comporte un énorme risque pour Eorzéa toute entière. En effet, pour réussir une invocation aussi grande, une immense et massive quantité d’énergie éthérée est requise, ce qui aura pour conséquence d’affaiblir la terre elle-même. Malheureusement, Dalamud pourrait causer bien plus de dégâts et la seule solution est de soigner le mal par le mal. Le second gros problème de ce plan est que l’invocation doit être effectuée au niveau du point d’impact de Dalamud : la plaine de Carteneau, située à Mor Dhona. Le lieu même où toute l’armée Garlemaldaise se regroupe...

S’ensuit alors une terrible bataille entre toutes les Cités-États, les aventuriers engagés par les Grandes Compagnies et l’Empire Garlemald...

C’est ainsi que ce termine l’épopée de la V1 de FFXIV...

ffxiv-lhistoire-de-bahamut

Cinq ans se sont écoulé depuis la bataille de Carteneau et le mystère demeure toujours sur comment Bahamut a été vaincu, ce qu’il est advenu de Lousoix, dont seuls des fragments de son bâton ont été retrouvés et surtout, pourquoi Eorzéa a réussi à se régénérer aussi vite malgré l’attaque de Bahamut et l’invocation des douze divinités...

C’est là que débutent les quêtes du raid de Bahamut, dévoilant le fin de mot de cette histoire...

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-une-nouvelle-menace

Une Nouvelle Menace

Urianger

Le septième soleil... la naissance d’un nouvel astre, d’un nouveau jour. Vous souvenez-vous du cri terrestre qui l’a vu naître en ébranlant la terre ? Nous avons étudié les phénomènes liés aux Primordiaux de chaque région pour comprendre les mystères des déités barbares... Parmi eux, il y en a qui nous étaient inconnus... autrement dit, il y a peut-être un nouveau Primordial. Les trois Primordiaux déjà tombés sont retournés à l’éther. Pourtant, les premières prémices de l’apparition d’un nouveau Primordial se font sentir... des tremblements font danser la terre, qui résonne et gronde plus que de raison. Beaucoup d’essences ont rejoint l’éther au cours des précédentes opérations...

Pourtant, chaque contrée semble n’avoir pas retrouvé le lien éthéré qu’elle aurait dû. Chaque nation est encore le jouet des vils barbares... Et face à cette menace qui croît, se dresse une jeune personne brave, prête à vaincre ce nouveau Primordial... et cette personne demande votre aide. Notre dirigeante a donné son accord pour cette collaboration, d’autant que cette personne n’est pas sans lien avec les Héritiers. Allez donc la trouver à Port-aux-Vins, elle vous y attend.

Alisaie

Bonsoir, heureuse de vous... Ah ! Nous nous connaissons déjà. Vous étiez aux cérémonies, n’est-ce pas ? Je suis Alisaie Leveilleur. J’ai entendu parler de vous par le biais de mon frère jumeau, Alphinaud. Je vous attendais. Vous avez aidé à détruire l’Ultima Arma, et vaincu le loup noir, Gaius van Baelsar. Il faut reconnaître que vous savez être efficace. C’est précisément pour cette raison que j’ai demandé à Urianger de vous envoyer ici. Vous pouvez m’être utile. Et si je vous ai appelée, c’est que je veux en savoir plus sur Castrum Occidens. Le « Météore » qui a provoqué le septième fléau il y a cinq ans a profondément impacté la terre. Le sol porte encore de nombreuses cicatrices de la catastrophe. Le sous-sol du Castrum lui-même est parcouru d’un réseau de galeries. Or, si Gaius a confié la supervision de ce Castrum à Rhitahtyn sas Arvina, c’est précisément pour qu’il investisse ces galeries. Autrement dit, Occidens n’est pas vraiment un poste avancé... Au contraire, on peut supposer que sa raison d’être est la présence de ces galeries. Alors que vous vous battiez contre les Primordiaux, une réaction éthérée inconnue s’est manifestée, et nous avons remarqué des activités particulièrement importantes du côté d’Occidens.

Les vestiges du Météore qui dorment sous la base sont certainement liés à ces observations... voire à la présence d’un Primordial inconnu. Louisoix Leveilleur, mon grand-père, a invoqué les Dieux éorzéens pour arrêter le projet Météore au cours de la bataille de Carteneau, il y a cinq ans. Malheureusement, il a disparu dans la lumière de l’invocation, en même temps que Bahamut, le Primordial sortit du satellite Dalamud... et finalement, beaucoup de questions sont restées sans réponses après ce jour fatidique. Mais moi, je veux trouver ces réponses. Savoir ce qu’il est advenu de mon grand-père, comprendre les secrets de la renaissance de notre monde... et du septième fléau. Cette vérité, je la découvrirai, j’en fais le serment. Car c’est de cette façon que je veux protéger Éorzéa.

Je veux monter une expédition et m’introduire au cœur des ruines de la « Marque du Météore » pour en percer les secrets. Voilà pourquoi j’ai besoin de votre aide. Je tiens à mener mon enquête moi-même, sans les Héritiers ou les grandes compagnies. Je ne suis pas sûre de pouvoir compter sur eux, après tout... Je me suis juré de rester fidèle à mes méthodes et de ne pas compromettre mes principes. Malgré tout, je suis consciente de mes limites. Si vous n’avez pas peur du danger, j’aimerais que vous m’aidiez. Accepteriez-vous d’être mon escorte, ma lame dans cette entreprise ? Je vois que votre réputation d’héroïne n’est pas usurpée.

Je dois dire que je préfère les personnes qui agissent sur le terrain, comme vous, plutôt que ceux qui tentent d’utiliser la raison et la politique pour arriver à leurs fins. Ne perdons pas de temps, alors. Je vais d’abord vous demander de reconnaître et sécuriser la route que nous aurons à emprunter pour atteindre le sous-sol une fois infiltré dans Castrum Occidens. Une fois ce travail effectué, vous devrez faire un rapport à J’brohka, à Port-aux-Vins. Cette tâche ne devrait pas poser de problème à une personne qui est venue à bout du général van Baelsar... À vous de me montrer le potentiel des aventuriers d’Éorzéa.

J'brohak

Il paraît que vous avez rrréussi à explorer Castrum Occidens ? Décidément, vous n’usurpez pas votre réputation ! Si même l’Empire ne vous fait plus peur, alors là... Pardon, je m’égarrre ! Je travaille pour mademoiselle Alisaie, même si je suis également membre du Maelstrom pour certaines raisons. À sa demande, j’ai rrréussi à trouver un raccourci vers le souterrain et je peux vous y guider.

Mademoiselle Alisaie se préparrre ; lorsque vous serez au point, revenez me voir et je vous enverrai dans le sous-sol de Castrum Occidens ! La « Marque du Météore », surnom des galeries qui s’étendent là-dessous, est un territoire inconnu. On les prétend plus périlleuses encore que les bases impériales elles-mêmes ! Recrutez des camarades aguerris et préparez-vous bien avant d’y pénétrer.

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-le-serment-dalisaie

Le Serment d'Alisaie

Urianger

Ah, le retour triomphal de l’héroïne d’Éorzéa ! Mademoiselle Alisaie m’a fait part de votre succès. Mademoiselle Alisaie est la petite-fille de notre maître, Louisoix Leveilleur. J’ai bien tenté de la mettre en garde contre le danger de cette expédition, mais il semblerait que tout se soit déroulé sans risque. Grâce à la clef que vous avez récupérée, nous pouvons espérer ouvrir la porte qui nous permettra de faire la lumière sur bien des mystères.

Alisaie

Très bien, nous allons donc revenir sur le résultat de notre expédition. Urianger, vous avez vous aussi des choses à nous raconter, je crois ?

Urianger

Au moment où vous étiez sous terre, un séisme annonciateur d’un Primordial s’est fait ressentir. L’épicentre se trouvait dans la partie nord du Thanalan, dans la région du Mor Dhona... plus exactement, sous la plaine de Carteneau.

Alisaie

Voilà qui est très curieux. Il n’y a pourtant pas de tribu ayant procédé à une invocation, par là-bas... Mais alors... c’était sous la plaine de Carteneau, que nous avons vu Bahamut ?

Urianger

C’est une forte possibilité, en effet.

Alisaie

On croyait Bahamut disparu il y a cinq ans... En vérité, il s’était projeté dans le sol, et se cachait ici, sous la plaine, en attendant que quelqu’un le réveille à nouveau.

Urianger

Cette perturbation de l’éther dont nous avons suivi la piste... Si elle provenait du sol où se trouve Bahamut, cela expliquerait plusieurs points. Bahamut, le Primordial ancien... Aspirant dans son antre souterrain la vie d’Éorzéa, il va sans doute finir par rejaillir vers la surface... et cette fois, ce sera véritablement la fin !

Alisaie

Nous ne devons pas baisser les bras ! Je ne renoncerai pas... Après tout, mon grand-père a survécu, lui aussi. Ah... Mais alors, est-ce que grand-père se trouve là-dessous pour continuer de contenir Bahamut ?

Urianger

Quoi! Louisoix Leveilleur, vivant !? Ce serait un miracle ! Ce serait... inespéré. Mais c’est impossible... Il a pourtant...?

Alisaie

Je sais que je l’ai vu ! Je suis sûre que c’était bien lui. Il s’est enfui vers les profondeurs du labyrinthe, mais... Il y a encore deux autres fragments de Dalamud plantés dans le sol. Je suis sûre qu’on le reverra. Nous allons trouver une manière de nous y infiltrer, coûte que coûte ! Et nous retrouverons grand-père !

Urianger

Bah, même si nous ne faisons rien, Alphinaud ne va pas se gêner pour aller faire son intéressant et les mettre au courant. Il a l’air de croire qu’il pourra rallier tous les peuples d’Éorzéa dans une magnifique union sacrée, de toute façon. Urianger, vous devez m’aider à poursuivre mes recherches sur Bahamut. Il faut que nous retrouvions grand-père, et que nous le ramenions ! Alors seulement, la vérité éclatera ! Vous aussi, vous allez avoir à faire. Nous aurons besoin de vous ! Ou plutôt, notre monde a besoin de vous. Car Éorzéa n’est pas encore hors de danger... Elle a besoin d’un héros pour être sa lame, et pourfendre Bahamut. Alors seulement, elle sera sauvée. J’ai comme l’impression que l’ambiance est différente au Refuge des sables... J’ai dit à Urianger que nous avions réussi. Maintenant, il est temps de récapituler plus en détail.

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-replonges-dans-labime

Replongés dans l'abîme

Urianger

Vous vous êtes plongée à corps perdu dans cet énigmatique Labyrinthe qui étend ses galeries sous la plaine de Carteneau... et grâce à votre expédition, nous avons pu dissiper une partie du mystère qui entoure ces terres souterraines qui abritent le terrible Primordial. Mais ces révélations appellent bien des questions nouvelles, comme c'est souvent le cas. Et l'abîme attire de nouveau à lui ceux qui ont l'âme des explorateurs... Aujourd'hui, une nouvelle destinée les attend, partir en quête de réponses dans les profondeurs de la Marque du Météore. Mademoiselle Alisaie sera bientôt de retour, il sera alors temps de prendre un nouveau départ... pour lever le voile sur des vérités intimement liées aux secrets les mieux gardés de notre existence.

Alisaie

Pardon, je vous ai fait attendre. Je suis heureuse de pouvoir compter sur vous pour cette nouvelle mission. Faisons sans plus tarder le point sur ce que nous savons sur les vestiges du Météore... le Labyrinthe de Bahamut. Nous nous sommes précédemment penchés sur la présence éventuelle d'un Primordial dans les profondeurs des vestiges, et la seule manière d'avoir une réponse, était d'en explorer les galeries. Comme vous vous en souvenez, dans ce vaste dédale souterrain, nous avons fait une découverte stupéfiante: non pas un nouveau Primordial, mais Bahamut lui-même, ou ce qu'il en reste. Et non seulement cela, mais nous avons aperçu un homme que tous croyaient mort lors du cataclysme il y a cinq ans... le héros qui nous a sauvés, je veux parler de Louisoix Leveilleur, mon grand-père.

Urianger

Vous n'êtes pas sans savoir que Dalamud est un ancien vestige de la civilisation mythique d'Allag. Au lendemain de cette révélation stupéfiante, j'ai entrepris de demander à Rammbroes, un éminent confrère de la Fondation de Saint-Coinach, s'il en savait plus sur le sujet. D'après lui, Dalamud aurait été créé pour accumuler la puissance du rayonnement solaire et la concentrer vers la Tour de Cristal. Utilisant comme noyau le redoutable Primordial ancien Bahamut, dont la puissance était capable de générer une Mégafission...

Alisaie

Vous souvenez-vous de ce que nous avons vu au fin fond du Labyrinthe? Le corps de Bahamut, relié à d'immenses installations allagoises, qui était semble-t-il en train d'être réanimé... Comme dans les documents de la Fondation, nous surnommons nous aussi ces nefs des "vaisseaux de type Ragnarok". Or, ces vaisseaux ont apparemment une fonction double: d'une part, retenir prisonnier Bahamut afin d'accumuler l'énergie solaire... Mais aussi maintenir le Primordial... c'est-à-dire le laisser en permanence dans un état stable entre la vie et la mort, afin qu'il ne disparaisse pas.

Urianger

Ainsi le dragon aurait été prisonnier pendant des milliers d'années... et pourtant, ce système fonctionne encore.

Alisaie

Car quelque chose a maintenu en vie le Primordial, malgré l'absence totale de fidèles pendant tout ce temps... Je pense que les dispositifs qui lui sont reliés ont rempli cette fonction... Or, si ce sont uniquement ces vaisseaux qui le maintiennent dans notre monde, alors il suffirait peut-être de les détruire pour le faire disparaître.

Urianger

Vous avez pu constater, lors de notre précédente expédition, que ces vaisseaux étaient au nombre de trois. Or, l'un d'eux semble s'être abîmé dans la forêt de Sombrelinceul, et est relié aux vestiges de Dalamud.

Anaelle

Soyons discrètes... Je suis au courant des projets de mademoiselle Alisaie. Je prête actuellement mon bras à l'ordre des Deux Vipères en tant que lieutenante. Je suppose que Mademoiselle a dû vous mettre au courant... Nous voulons vous demander, cette fois, d'explorer les ruines de Dalamud par le point d'entrée situé aux sources de l'Aulne. Comme dans la Noscea, nous avons des raisons de penser que des monstres redoutables y rôdent. Un de mes camarades vous attend près des fragments de Dalamud, au sud-ouest d'ici; il vous en dira plus.

Alisaie

Mon devoir est de détruire ces nefs, pour le salut de notre monde mais aussi pour honorer mon grand-père et son combat.

PNJ Lambda

Une aventurière? Que venez-vous faire ici? L'endroit est infesté de golems ayant perdu leurs maîtres... vous ne devriez pas vous attarder. Ah! Mais vous êtes... pardonnez ma méprise! Mademoiselle Alisaie m'a prévenu de votre visite. Regardez... Voici les lieux que vous allez devoir explorer. Il s'agit d'une autre entrée du Labyrinthe de Bahamut. Les Impériaux ne semblent pas encore avoir découvert cet endroit, il est pour ainsi dire inexploré... nul ne sait ce qui vous attend dans ces profondeurs.

Nous avons juste dégagé l'entrée de cet univers souterrain, mais nous ne nous sommes pas aventurés plus loin. Je le répète: nous ignorons ce que vous trouverez au fond. Vous devrez atteindre les systèmes de contrôle qui doivent se trouver quelque part au fin fond de ces méandres. C'est tout ce que je puis vous dire. Mademoiselle Alisaie doit déjà être arrivée au Radeau de la Calebasse. Retournez auprès d'Anaelle sans tarder. Préparez-vous autant que possible et soyez très prudents dans les profondeurs. Mademoiselle Alisaie doit déjà être arrivée au Radeau de la Calebasse. Retournez auprès d'Anaelle dès que possible. Assurez-vous d'être prêts autant que faire se peut, et soyez très prudents dans les méandres de ces galeries.

Anaelle

Alors, Dame , avez-vous vu les fragments de Dalamud? Même nous, militaires de formation, avons eu toutes les peines du monde à dégager cette entrée. Sachez que les périls qui vous attendent derrière sont sans doute plus redoutables encore. Ah! Madem... Non, Monsieur Alphinaud! Mais que faites-vous ici?

Alphinaud

J'ai appris par le biais d'Urianger qu'une nouvelle expédition était en route, c'est pourquoi je suis venu m'entretenir avec notre amie. ... J'ai peine à l'admettre, mais ma chère sœur vouait une admiration à notre grand-père encore plus grande que la mienne. C'est précisément pour cela qu'elle en fait toujours trop lorsqu'il s'agit d'honorer sa mémoire. Aujourd'hui encore, elle se sent investie de la mission de sauver Éorzéa, tout cela à cause de l'héritage de notre aïeul.

Hélas, je crains que son obsession ne finisse par l'emporter sur sa raison. Si elle poursuit sans relâche le fantôme de notre grand-père, Bahamut pourrait bien lui faire tourner la tête, j'en ai peur. Ma sœur a besoin d'une raison profonde de se battre... car une décision importante nous attend, à l'avenir. Nous devrons alors savoir pourquoi nous luttons, et ce que nous sommes prêts à sacrifier.Et cela, c'est une décision qu'elle devra prendre elle-même, sans l'appui de notre grand-père. Voilà pourquoi je m'en remets à vous... veillez sur ma sœur.

Si elle doit trouver le sens de son combat, ce sera à vos côtés. Comme ce fut le cas pour moi... À présent, je dois me retirer. Je vous souhaite de réussir. À propos, Lieutenante, je compte sur votre discrétion... Je préfère que ma sœur ne soit pas au courant de ma venue ici.

Anaelle

Mademoiselle Alisaie va bientôt vous rejoindre... Dame , mes pensées seront avec vous.

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-des-verites-qui-derangent

Des vérités qui dérangent

Alisaie

Nous avons réussi à refaire surface... dans le Thanalan septentrional, encore une fois. Merci encore pour tout ce que vous avez fait au cours de notre expédition. Je voudrais vous demander d’aller faire un rapport à Urianger, au Refuge des sables. Je vous rejoindrai un peu plus tard... J’ai besoin de me reposer un peu. Je voudrais vous demander d’aller faire un rapport à Urianger, au Refuge des sables. Je vous rejoindrai plus tard, j’ai besoin de me reposer un peu.

Urianger

Le retour triomphal de l’héroïne... Je vois que vous avez réussi votre mission, une fois de plus. Les nefs qui maintenaient Bahamut entre la vie et la mort, elles, coulent et ne flottent plus. Mais je sens le trouble embrumer votre esprit... Peut-être que ces vaisseaux d’humeur vagabonde vous ont laissé quelque incertitude au plus profond de votre cœur. Dites-moi donc ce qui vous préoccupe... Je vois... Ainsi, le rapace d’argent a battu une dernière fois des ailes. Et vous avez aperçu notre maître... Ou du moins, ce que vous croyiez être Maître Louisoix. Son enveloppe d’éther était manipulée par Bahamut, de même que celle de Nael van Darnus, il avait fait d’eux ses subjugués.

Mais tout pantin qu’il était, affronter le fantôme de son propre grand-père a dû être une terrible épreuve pour Mademoiselle Alisaie... Même moi, qui n’étais que le disciple du vieil homme, j’en aurais été profondément affecté. Il est peut-être temps de convaincre Mademoiselle de renoncer à ce combat... Elle est bien trop jeune pour porter un tel fardeau.

Alisaie

Inutile de vous inquiéter pour moi, Urianger. J’ai résolu de vaincre nos ennemis, coûte que coûte. Mais revenons sur nos découvertes.

Urianger

Fort bien. Il me semble que le point d’orgue est la découverte de Nael van Darnus... Comme vous le savez mieux que personne, Nael était censée être morte il y a de cela cinq ans, au moment de la chute de Dalamud. Vous vous souvenez de la tour de transmission, n’est-ce pas ? Nael l’avait bâtie en lieu et place de la Tour de Cristal, pour contrôler Dalamud. Il y a fort à parier que c’est en la manipulant que Nael s’est retrouvée sous l’emprise de Bahamut.

Alisaie

Après des milliers d’années, Bahamut avait enfin réussi à placer sous son joug un nouveau subjugué. Mais même lorsque Nael a été vaincue, Bahamut ne l’a pas laissée périr... il a retenu la malheureuse dans ce monde-ci, l’empêchant de se changer en éther. Est-ce que Bahamut avait d’autres, subjugués ? C’est difficile à savoir, maintenant. Le berceau des enfants chéris dont a parlé Nael... Peut-être étaient-ce des paroles teintées de folie... mais peut-être faisait-elle allusion à d’autres suivants du Primordial. Cela m’intrigue... Il faudra probablement s’en préoccuper si nous devons désactiver tous les vaisseaux... et les combattre.

Urianger

Mademoiselle Alisaie... Êtes-vous prête à affronter de nouveau celui qui fut votre grand-père ?

Alisaie

Je suis plus décidée que jamais. Le salut de mon grand-père est intimement lié à la destruction de Bahamut... Je vais m’efforcer de trouver des indices sur l’existence éventuelle d’autres, subjugués. Vous pourrez vous reposer avant notre prochaine expédition dans les profondeurs de notre planète. Nous devons rester sur nos gardes, mais pour l’instant, tout semble aller pour le mieux.

Urianger

Même après cinq ans, la perte de notre maître reste une blessure ouverte... surtout après ce que nous savons aujourd’hui. Ô maître... Que n’avez-vous pas survécu pour aujourd’hui nous montrer la voie ? Pourquoi sommes-nous voués à souffrir en quête de réponses ? Où est cette vérité qui nous échappe ? J’ai toujours cru que cette quête de réponses était mon devoir en tant que Sharlayanais. Mais si elle doit nous plonger dans un abîme de souffrance et de déréliction, ou blesser d’autres personnes, alors peut-être dois-je me retirer...

Alphinaud

Alisaie... Cette décision t’appartient. Si tu es résolue, alors tu devras utiliser la clef... je veux parler de la clef de la vérité, celle que nous possédons, qui n’appartient ni aux Héritiers. Une clef sert à ouvrir les portes, mais aussi à les fermer. Fermer une porte sur le passé que représente Bahamut, par exemple...

ffxiv-lhistoire-de-bahamut-reponses

Réponses

Urianger

Le septième fléau recèle encore d’innombrables énigmes, mon amie. Celui qui s’engage dans la voie de la recherche de la vérité prend le risque de trouver plus de nouvelles questions que de réponses. Bien des épreuves et des souffrances l’attendent... Mais mademoiselle Alisaie semble bien décidée à poursuivre dans cette voie périlleuse. Armée, je l’espère, d’une lame affûtée en la personne d’une vaillante aventurière de ma connaissance qui saura la défendre...

Alisaie

Oh, vous êtes là, vous aussi !

Urianger

Mademoiselle Alisaie ! Que faites-vous ici ?

Alisaie

J’éprouve quelques difficultés avec les préparatifs de la prochaine incursion dans les vaisseaux de type Ragnarok, cela n’avance guère. Je voulais te demander des conseils... Puisque est ici, c’est le moment idéal. Avant tout, récapitulons ce que nous savons déjà. Comme vous le savez, l’ennemi à abattre est Bahamut. Lors du septième fléau, il s’est échappé de l’astre Dalamud en carbonisant littéralement la surface d’Éorzéa. Bahamut a certes été vaincu, mais il est toujours en vie. Il se trouve en fait sous la plaine de Carteneau, et à l’insu de tous... il est en train de se régénérer par le biais de ces nefs. S’il achève sa récupération, il est très possible qu’il remonte à la surface. C’est pourquoi notre devoir est de désamorcer tous les vaisseaux de type Ragnarok. Ce sont ces vestiges allagois qui régénèrent Bahamut et le maintiennent en vie.

Urianger

Il y a un autre moyen d’entraver la résurrection de ce monstre. Il faut éliminer ses fidèles... ceux qui le renforcent par leurs prières. Bahamut comptait parmi ses subjugués Nael van Darnus, général de la septième légion de l’armée garlemaldaise, qui avait disparu à l’aube de la septième ère ombrale pour revenir sous une forme subjuguée. Vous avez in fine vaincu Nael, mais ses paroles laissaient supposer qu’il restait encore d’autres adorateurs de Bahamut.

Alisaie

Oui, nous savons qu’il y a encore au moins un autre subjugué... Je veux parler de mon grand-père, Louisoix Leveilleur.

Urianger

Mademoiselle Alisaie... Le Maître a donné sa vie en combattant Bahamut, tout cela pour éviter une catastrophe annoncée. Son retour sous la forme d’un subjugué n’est qu’une trace éphémère du passé. Ses paroles sont trompeuses, son discours est fallacieux... Son âme prisonnière doit être bien en peine de voir ce que l’on a fait d’elle.

Alisaie

Je le sais bien. Et, quel que soit mon adversaire, je ne reculerai jamais ! Je dois poursuivre le combat de grand-père et sauver Éorzéa ! C’est la seule chose que je peux encore faire en son honneur ! Malheureusement, mon enquête est au point mort... Il y a sans aucun doute un lien entre les deux derniers vaisseaux, mais je n’ai trouvé aucun moyen de pénétrer dans les fragments de Dalamud.

Urianger

Vous devriez peut-être inspecter les environs des fragments. Même si la voie à suivre ne s’impose pas toujours face à une épreuve, il arrive que cette confrontation nous révèle un chemin insoupçonné. Malheureusement, en ce qui me concerne, je me dois de rester ici, j’attends une visite liée à une autre affaire.

Alisaie

Une autre affaire...? Enfin, c’est vrai que je pourrais retourner près de ces ruines. Après tout, je ne suis pas allée sur place depuis un moment. Puis-je vous demander de m’accompagner, alors ? Les fragments en question se trouvent dans le Thanalan oriental et le Mor Dhona. Commençons par le Thanalan oriental. L’endroit se trouve près du Mur incandescent. Un de nos hommes s’y trouve déjà, vous pourrez vous adresser à lui.

Alisaie

Bonsoir. Avez-vous réussi à trouver une entrée dans le fragment de Dalamud ?

PNJ Lambda A

Je regrette, Mademoiselle, mais nous n’avons pas fait de découverte significative, malgré nos recherches intenses. Le fragment a beau être assez visible d’ici, la topographie de cette zone rend les recherches délicates. Le sous-sol est de toute évidence traversé par un courant éthéré important, qui a dû être touché par l’impact du fragment de Dalamud lorsque celui-ci s’est planté dans le sol. Cela a provoqué une fuite d’énergie éthérée. L’éther qui s’est ainsi échappé de la brèche s’est changé en cristal corrompu et a formé des structures terrestres tout autour du fragment. Ces formations rendent l’accès à celui-ci extrêmement difficile. Nous menons nos recherches en nous approchant autant que faire se peut, hélas, nous n’avons encore rien trouvé.

Alisaie

C’est frustrant, mais j’imagine que je dois prendre mon mal en patience. J’espère que vous trouverez bientôt... J’ai bien peur qu’observer le fragment d’ici ne donne aucun résultat. Nous ferions mieux d’aller voir l’autre fragment, dans la vallée qu’on appelle Pierrechantantes.

PNJ Lambda A

Mademoiselle, si vous me permettez, il se trouve justement que le soldat en poste à Pierrechantantes n’a pas fait son rapport à l’heure prévue. Cet endroit est infesté d’ogres depuis longtemps. Notre homme a très bien pu être victime d’une attaque.

Alisaie

Comment !? Raison de plus pour y aller aussi vite que possible, alors ! Partons pour Pierrechantantes et retrouvons-le au plus vite !

PNJ Lambda A

Le lieu-dit Pierrechantantes est infesté d’ogres depuis fort longtemps. Notre camarade a très bien pu être victime d’une attaque... Je vous en prie, sauvez-le et veillez sur Mademoiselle Alisaie.

PNJ Lambda B

Merci ! Des ogres m’ont attaqué et je me suis retrouvé bloqué ici.

Alisaie

Je suis navrée que vous ayez dû mettre votre vie en danger pour la mission que je vous ai confiée. Auriez-vous par hasard découvert le point d’accès que nous cherchions ?

PNJ Lambda B

Ah ! C’est vous, Mademoiselle Alisaie ! Ma maladresse vous a obligée à vous déplacer jusqu’ici ! Je-je suis confus ! Le fragment que j’inspectais se trouve là-bas. Comme vous pouvez le voir, il est profondément enfoncé dans le sol. Seule une petite partie est visible en surface. Il n’y a aucune ouverture... Bien sûr, nous pourrions creuser autour du fragment, mais qui sait à combien de yalms nous devrions descendre avant de trouver quelque chose ? Et ce sol est gorgé de cristal. Même avec une foreuse de fabrication impériale, cela représenterait un travail colossal. Mon opinion professionnelle est qu’il est quasiment impossible d’espérer trouver un point d’entrée à cet endroit.

Alisaie

C’est regrettable. Qu’allons-nous faire ? Pendant que nous nous évertuons à chercher, Bahamut se régénère. Le temps presse, et nos chances de réussite sont de plus en plus faibles...

Urianger

Allô ? Ici Urianger... Pardon d’employer le canal des Héritiers pour vous contacter. Pendant votre expédition, je me suis attelé à un autre problème, et j’ai peut-être découvert un moyen de pénétrer dans les derniers vaisseaux... Je vous expliquerai les détails de vive voix. Retrouvons-nous à l’usine de céruleum du Thanalan septentrional, et amenez Mademoiselle Alisaie avec vous.

Alisaie

Quoi! Il a trouvé un point d’entrée ? Mais comment a-t-il fait !? ... Peu importe ! Il veut que nous le retrouvions à l’usine de céruleum au plus vite, c’est ça ? Alors en route !

PNJ Lambda B

Ne vous inquiétez pas pour moi. Je me replierai si vous confirmez que vous avez découvert le moyen de rentrer dans ce fragment. Accompagnez mademoiselle Alisaie à l’usine de céruleum !

Urianger

Pardon de vous faire venir de si loin... C’est le seul endroit où il m’était possible de mettre en œuvre ce plan.

Alisaie

Ici, dans le Thanalan septentrional, alors qu’il n’y a aucun fragment de Dalamud dans ce secteur ?

Urianger

Mais un chemin échappant à notre perception oculaire s’y trouve cependant. Vous souvenez-vous que, par le passé, vous êtes sortis d’un vaisseau de confinement en débouchant ici ? Cela prouve qu’une voie existe, et qu’elle est empruntée par des courants éthérés. Et ce sont justement ces courants que nous allons employer pour réaliser ce que l’on appelle vulgairement « téléportation ». Il s’agira véritablement de naviguer sur les flux d’éther.

Alisaie

Je vois... Ces Griffes de Dalamud étaient reliées aux nefs par un courant d’éther ! En remontant le flux depuis les Griffes, il est sûrement possible d’accéder aux vaisseaux restants, alors ! C’est bien ça, l’idée ?

Urianger

D’après mes recherches, il n’y a que deux voies qui nous sont encore inconnues. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit là de chemins reliés aux deux derniers vaisseaux. C’est pourquoi j’ai fait appel à mes connaissances en technologie sharlayanaise pour mettre en place un réseau simplifié de transport par éthérite.

Alisaie

C’est formidable, Urianger ! Le voilà, le point d’entrée que nous cherchions ! Mais pourquoi avoir tu l’existence de cette technique jusqu’à maintenant ? J’imagine que cette idée vous a effleuré l’esprit il y a un moment déjà.

Urianger

... Disons que je ne fais qu’ouvrir la voie, je suis juste un émissaire qui transmet un message... Pour relier entre elles les différentes facettes de la vérité.

Alisaie

Comment ça ? Nous n’étions pourtant que trois à enquêter sur les vaisseaux : vous et moi. Hum, commençons par gagner les Griffes de Dalamud. Après tout, du moment que nous pouvons mettre fin à la régénération de Bahamut, peu importe l’origine de cette idée.

Urianger

Je ne fais qu’ouvrir la voie, je suis juste un émissaire qui transmet un message... Pour relier entre elles les différentes facettes de la vérité.

Alisaie

Alors, ces hommes préparent l’éthérite de transfert... Mais, ces uniformes, ce sont des soldats ?

Alphinaud

Ce sont des Immortels, certes, mais avant cela ce sont des serviteurs de la famille Leveilleur. Tu n’es pas la dernière à avoir recours aux services des compagnies, je me trompe ?

Alisaie

Alphinaud !! Mais que fais-tu ici !?

Alphinaud

Je me devais de venir. J’ai demandé à Urianger de ne rien dire, mais... c’est moi qui ai eu l’idée du transfert par éthérite, et qui en ai lancé les préparatifs. Rassure-toi, je ne vais pas mêler des enjeux politiques à cette mission d’exploration. Je sais à quel point tu les as en horreur. Et je suis d’accord qu’il vaut mieux ne pas impliquer les puissances éorzéennes dans tout ceci, si on veut éviter que les choses prennent une tournure plus compliquée. D’un autre côté, il faut tout faire pour arrêter la régénération de Bahamut, si elle se poursuit bel et bien. Tu peux donc considérer ce transporteur éthéré comme un service... C’est ce que je pouvais faire de mieux à titre personnel pour t’aider.

Alisaie

Mais alors... Urianger, vous aviez déjà tout raconté à mon frère !?

Urianger

Je suis désolée, Mademoiselle Alisaie. Mais... vous aviez l’intention d’affronter Maître Louisoix. Même si ce Louisoix n’était qu’un pantin ou une illusion, j’ai jugé que votre frère de sang et d’âme devait être averti de ce projet et de cette terrible réalité.

Alisaie

Écoute-moi, Alphinaud ! Je vais tuer le subjugué qu’est devenu notre grand-père, et mettre un terme à la régénération de Bahamut ! Tu n’arriveras pas à m’en empêcher ! Je vais sauver Éorzéa à ma façon, avec ou sans ton accord. Ce sont là les dernières volontés de grand-père, et je les accomplirai coûte que coûte !

Alphinaud

Grand-père, grand-père... Tu n’as que ce nom-là à la bouche ! Mais où sont tes propres convictions, là-dedans ? Tu ne les révèles jamais !

Alisaie

Arrête un peu de jouer les donneurs de leçons, Alphinaud ! Et puis, toi aussi, tu affirmes œuvrer pour le salut d’Éorzéa ! Moi, je me bats pour défendre cette terre, comme grand-père ! C’est bien pour ça que nous avons quitté notre patrie pour venir ici, non ?

Alphinaud

Je n’ai pas changé d’objectif. Mais toi, ma sœur, tu ne fais que chasser l’ombre de grand-père... Est-ce réellement Éorzéa que tu veux sauver ? Et de quelle Éorzéa parles-tu ? Je ne suis pas sûr que tu sois en mesure de répondre à ces questions. Quoi qu’il en soit, arrêter Bahamut est la priorité numéro un. Même si, pour cela, il faudra affronter notre grand-père, ou plutôt le subjugué qui habite son corps... Alisaie... accepterais-tu que je t’accompagne ? En tant que membre de la famille Leveilleur, je veux savoir ce qui va se passer. J’en ai le droit...

Alisaie

Si tu veux. Mais cette bataille est la nôtre ! Abstiens-toi de faire des commentaires.

Erkenrad

Mademoiselle Alisaie, je me nomme Erkenrad. C’est moi qui ai pris en charge l’installation du dispositif de transport éthéré. Le transporteur sera bientôt opérationnel. Je vous demande de vous préparer, vous et votre équipe. Je vous attendrai à l’usine de céruleum.

Alisaie

Je vais me préparer, moi aussi. Et ne craignez rien... Cette opération relève entièrement de ma propre décision. Je suis sûre que j’ai fait le bon choix, avec vous à mes côtés.

Erkenrad

Ah, je vous attendais. Tout est prêt pour le transfert. Les derniers vaisseaux sont reliés aux fragments du Thanalan oriental et du Mor Dhona. Vous allez être transportée directement à l’intérieur du vaisseau grâce au dispositif d’éthérite. Sachez toutefois que son exploration n’en sera pas moins périlleuse. Lorsque vous aurez achevé vos préparatifs, je lancerai le processus de transfert. Votre première destination sera la nef du Thanalan oriental. Je prierai pour la réussite de votre mission.

Et si vous voulez tenter de vous attaquer à Bahamut, n’hésitez pas à parcourir nos guides !

 SUJETS : Bahamut, Histoire, Primordial, Raid
 CATEGORIE : Guide histoire
 JEU : Final Fantasy XIV - FFXIV
Studio :
Editeur :
Genre :
Plateforme : , , ,
Date de sortie : 27/08/2013
Etat : Sorti
Modèle éco. : abonnement
     

Commandez ce jeu, ou n'importe quel autre produit, en cliquant sur ces liens, et vous aidez Game-Guide en vous faisant plaisir !

 Auteur

J’ai actuellement posé mes valises sur Final Fantasy XIV et Secret World Legend. Du côté non-MMO, je suis actuellement sur Divinity : Original Sin 2, Dragon’s Dogma: Dark Arisen et Life Is Feudal.


Jeux du moment

>> Liste complète <<