Publicité

The Solus Project – Entre exploration et survie

The Solus Project, développé par Hourences, en collaboration avec Grip Games et édité par Teotl Studios est un jeu d'aventure qui nous place dans une fâcheuse situation, coincé sur une planète étrange et mystérieuse après un accident.

The Solus Project - Couverture - Logo

Histoire

En 2115, des scientifiques découvrent une étoile hypervéloce de classe B. Elle se dirige vers notre système solaire et provoquera la destruction de la Terre lors de son passage.

[Petite note scientifique : une étoile hypervéloce est une étoile se déplaçant très vite, souvent par effet de fronde gravitationnelle dû au trou noir situé au centre d’une galaxie, afin d’échapper à l’attraction gravitationnelle de ladite galaxie.]

Afin d’éviter l’extinction des humains en même temps que la planète, trois immenses vaisseaux servant de colonies et pouvant transporter des milliers de personnes, ont été construits. Ces derniers ont été lancés en 2149 et envoyés bien au-delà de Pluton afin de mettre la race humaine en sécurité. En 2151, la Terre est détruite par le passage de l'étoile.

N’ayant plus aucun foyer et vivant entassés dans des vaisseaux-colonies, les humains ont mis leurs dernières ressources en commun et cinq vaisseaux d’explorations sont envoyés vers cinq mondes lointains et potentiellement habitables.

C’est ainsi que ces pionniers commencent leur long voyage interstellaire afin de trouver un lieu où l’humanité peut tout recommencer.

15 ans plus tard, la mission TSP-3, celle où l'on se trouve, arrive autour du monde Gliese-6143-C. Tandis que le vaisseau se met en orbite, un étrange projectile s’élance du sol vers le vaisseau. Vous avez à peine le temps de rejoindre une capsule de sauvetage et de vous éjecter avant que le vaisseau n’explose.

Votre capsule de sauvetage s’écrase sur la planète et vous vous retrouvez parmi les détritus de votre vaisseau, sur une étrange et mystérieuse planète, qui ne semble pas si inhabitée que vous le pensiez.

 

Jeu

The Solus Project est donc un jeu d'aventure et de survie dans lequel le joueur devra évoluer, explorer et survivre sur une planète inconnue.

Dès le début du jeu, vous pourrez choisir dans quelle difficulté jouer : Facile, Normal et Difficile. Ces derniers modifient grandement le jeu et les informations données. Si vous comptez profiter tranquillement du jeu et de l'histoire, le mode Facile est recommandé.

  • Recommandé pour l'exploration et la découverte sans trop se préoccuper de la survie.
  • Difficulté multipliée par 0,2
  • Aides visuelles complètes.
  • Marqueurs d'objectifs.
  • Un mélange équilibré entre survie et exploration.
  • Difficulté multipliée par 1,0 (standard)
  • Aides visuelles complètes.
  • Marqueurs d'objectifs.
  • La survie avant tout !
  • Difficulté multipliée par 2,0 (Hardcore)
  • Aucune aide visuelle.
  • Aucun marqueur d'objectifs.

En plus du choix de la difficulté, vous devez choisir l'objet que vous avez pris lors de votre fuite. Chacun d’entre eux octroie divers bonus/malus. Si vous aimez la difficulté, vous pouvez également décidé de n’avoir apporté aucun objet !

Que prendriez-vous si vous deviez aller sur une île planète déserte ?

The Solus Project - screenshot27

Dès le début du jeu, vous récupérez un PDA qui sera votre meilleur ami durant toute l’aventure ! Il sert dans toutes les occasions, permettant notamment de suivre diverses informations utiles. L’écran principal montre en temps réel :

  • La santé.
  • La température du corps du personnage.
  • Le nombre de calories.
  • L’hydratation.
  • Le besoin de sommeil.
  • La température ambiante.
  • Le taux d’humidité.
  • La vitesse du vent.

The Solus Project - screenshot9

Grâce au PDA, vous pourrez également obtenir des informations sur les objets et artefacts, voir où se situe le prochain objectif (sauf en mode « Difficile ») et avoir un aperçu des statistiques du personnage :

  • La résistance à :
    • L’hypothermie.
    • Au coup de chaleur.
    • À la famine.
    • À la déshydratation.
    • Aux dégâts de chute.
  • L’espace d’inventaire.
  • Les bonus.
  • La date et l’heure.

Vous pourrez également traduire les textes aliens, lire des documents, analyser des photos...

Bref, le PDA est le meilleur ami du survivant !

En plus du PDA, vous obtiendrez obtiendra assez rapidement votre second meilleur ami : le téléporteur ! Il est composé d’un disque que vous devez lancer vers le lieu à attendre, et d’une « base » portable. Une fois le disque lancé, il suffit alors d’activer le téléporteur afin d’être... téléporté ! (sans blague !) Le personnage apparaîtra à l’emplacement du disque.

Très pratique, le téléporteur permet donc d’atteindre de nombreux lieux inaccessibles classiquement, que ça soit en hauteur, derrière des débris bloquant le passage ou même derrière une lucarne ou encore un mur. Une astuce par exemple lorsque cela est possible : créez un trou au marteau pour passer le disque et hop, on entre dans une pièce (toutefois, ce genre d’action est limité à des lieux bien précis, impossible de creuser et détruire tout et n’importe quoi).

The Solus Project - screenshot22

En dehors du PDA, pour le reste, vous devrez vous débrouiller tout seul. Contrairement à la plupart des jeux de survie, la partie « confection » est assez limitée. En effet, le but du jeu n’est pas de construire une maison ou un abri, mais principalement d’explorer et de découvrir de nouveaux lieux. La confection ressemble davantage à un système de combinaison d’objets, plus similaire aux jeux style Point & Clic. Il n’y a pas de fenêtre dédiée, consistant simplement à combiner deux objets pour en avoir un troisième !

 

Environnement

Une chose très importante à prendre en considération dans The Solus Project : l’environnement lui-même. Le climat sur la planète est très changeant. Outre le classique cycle de jours et de nuits, commun à n’importe quel jeu de survie, il faut prendre en considération d’autres éléments très importants et pouvant être fatals.

Le premier élément que l’on rencontrera sont les marées. En effet, autour de Gliese-6143-C, gravitent plusieurs lunes et, suivant leur emplacement, cela influence les marées qui peuvent bloquer ou bien libérer des chemins, mais également tuer. Par exemple, si vous vous mettez à l’abri dans une grotte en bord de mer pour y dormir la nuit, vous pourriez avoir la mauvaise surprise de vous réveiller avec de l’eau jusqu'au cou, voire de ne pas vous réveiller du tout !

En explorant des cavernes, grottes ou lieux souterrains, de nouveaux chemins peuvent se débloquer (ou se bloquer) avec les marées s’engouffrant ou se retirant. Un passage en hauteur peut n’être atteint que durant une marée haute qui remplit la caverne et permet ainsi de nager jusqu’en haut. Ou un passage se trouvant très profondément dans une crevasse nécessite plus d'eau pour pouvoir nager sans risquer de se briser tous les os du corps en sautant

En plus de cela, le climat est très changeant même s'il est majoritairement tempéré. Il peut arriver qu’il se mette à faire un froid de canard, la température extérieure pouvant descendre à -20 ° c, voire encore plus bas. Passant sans hésiter à une chaleur extrême.

The Solus Project - screenshot15

Les catastrophes naturelles ne sont pas en reste. Que ce soient des tremblements de terre, des chutes des météorite, des débris du vaisseau ou même des tornades ! Il va sans dire que lorsqu'une catastrophe du genre apparaît, il faut se mette à l’abri au plus vite sous peine d’être sérieusement blessé, voire pire...

Exploration

The Solus Project a beau être un jeu de survie, il est avant tout un jeu d’exploration. De nombreux lieux, cachés ou non, sont à découvrir. Ces derniers regorgent de secrets, d’histoires et surtout... d'artefacts !

Malheureusement, il n'y a pas que des secrets et des révélations sur l’histoire de cette planète, l'on trouve également des piège en tout genre...

Les artefacts sont des objets qui octroient différents bonus. Pour s'améliorer, il y a également des équipements spéciaux provenant des débris du vaisseau ou de capsules d’équipements lancées. Ils octroient divers bonus tels qu’une augmentation de l’espace d’inventaire, plus de souffle en plongée, une plus grande vitesse de déplacement, une amélioration de la santé, une réduction des dégâts de chutes, une meilleure résistance aux changements climatiques...

The Solus Project - screenshot29

Conclusion

Pour ma part, j’ai été entièrement séduit par The Solus Project. Je n’ai pas encore fini le jeu malgré un nombre d’heures assez conséquent passé dessus. Le seul reproche que je peux lui faire actuellement concerne la traduction. En effet, la version française n’est pas complète. L’interface et les menus le sont mais, dans le jeu lui-même, beaucoup de contenus (lettres, documents, etc.) ne le sont pas. Et ceux qui le sont, sont de très mauvaise qualité. Toutefois, d’après le forum officiel, ce point sera très prochainement arrangé et terminé.

Si vous êtes fan de jeux d’exploration et de découvertes, avec une pointe de survie, je vous conseille fortement The Solus Project, surtout que ce dernier ne coûte "que" 18,99€.

De plus, le jeu est entièrement compatible avec les casques VR HTC Vive et Oculus Rift.

  • Histoire intéressante.
  • Monde entièrement explorable.
  • Possibilité de choisir entre le côté survie ou découverte.
  • Traduction française vraiment mauvaise à la sortie du jeu.

Jeux du moment

>> Liste complète <<