Publicité

Star Citizen – Guide Galactique – Hurston Dynamics

Star Citizen - Guide Galactique - Hurston Dynamics

Histoire

Hurston Dynamics est le principal fabricant et distributeur de tout l’UEE de lasers à cascade quantique et de tout un assortiment de canons à électrons. C’est aussi le plus gros sous-traitant à fabriquer des ogives standards pour les contrats militaires et le troisième plus gros raffineur de précurseur d’antimatière dans l’économie actuelle. Bien que peu de produits finis portent le nom de Hurston, on peut retrouver leurs matières premières et leurs composants manufacturés dans presque chaque élément de technologie spatiale actuellement en service.

Des copies de circuits intégrés de chez Hurston sont utilisées dans des installations industrielles à travers toute la galaxie ; certaines copies illégales franchissent même la frontière pour être utilisées dans des centres de production Xi’An.

Cela fait des générations que la famille Hurston aide les humains à se faire la guerre. Leur arbre généalogique remonte jusqu’à cinq cents ans en arrière, au moment de la mise au point du premier laser à grande puissance pour les plateformes de défense spatiale. Des histoires de famille plus fantaisistes relient les Hurston actuels au Moyen-Age terrien, et vont jusqu’à leur attribuer l’invention de toutes sortes d’armes allant des haches de guerre et des arbalètes jusqu’aux avions à aile fixe et aux armes nucléaires. Le patriarche actuel, le « Colonel » Gavin E. Stanton, a adopté cette légende sans hésiter et décore son bureau avec des instruments de mort datant de toutes les époques. De plus, il a imprégné les publicités et la culture de l’entreprise d’armes médiévales partout où c’était possible.

Quelle que soit la véritable histoire, le vieux dicton s’est encore vérifié avec la génération actuelle : la guerre est bonne pour les affaires. Hurston Dynamics fait partie des rares méga-corporations à pouvoir légitimement se vanter de posséder sa propre planète, et ce depuis qu’elle a obtenu Stanton II auprès du gouvernement de l’UEE grâce à un accord mêlant argent et actions qui est estimé à cinquante mille milliards de crédits. Avant l’acquisition de Stanton II, Hurston était basé sur la Terre et possédait des mines et des centres de tests d’armes dispersés à travers toute la galaxie. Depuis cinquante ans, ceux-ci ont été en grande partie regroupés sur Stanton, ce qui en fait le meilleur endroit où se procurer de la technologie de chez Hurston.

Un fastueux hall d’exposition et un bar de pilote plus cérémonieux que confortable, «Chez Viola», ne peuvent occulter la situation qui règne sur le reste de la planète. Contrairement aux autres occupants du « parc industriel » de Stanton, Hurston a sciemment dévasté sa planète : chaque centimètre carré de ce monde qui n’a pas été affecté à des bâtiments d’entreprise est miné à la recherche de précurseurs d’antimatière, ou pulvérisé par la recherche et les tests de développement. La suie et les fumées polluent l’atmosphère au point d’obliger les habitants à porter des respirateurs lorsqu’ils doivent travailler hors de leurs habicubes. Le taux de satisfaction des travailleurs sur Hurston est incroyablement bas (0,5 sur 10) et rares sont les mineurs qui font plus d’un tour de conscription. La corporation cherche en permanence à importer de la main d’œuvre peu qualifiée et des rumeurs persistantes prétendent qu’il existe un marché pour les esclaves humains sur cette planète.

Quoi qu’il en soit, les corsaires constateront que Hurston rémunère bien ceux qui peuvent lui fournir de la main d’œuvre non consentante et que c’est une excellente source de munitions et de métaux à bas prix.

Du fait de son mépris pour l’écologie de Stanton II, Hurston est fréquemment la cible privilégiée de groupes de protection de l’environnement, entre autres l’Alliance des Citoyens pour un Monde Propre (ACMP) et le Projet de Préservation de la Vie sauvage (PPV). Le Colonel ne fait rien pour dissimuler le dégoût que lui inspirent ces groupes et ne rate pas une occasion de se vanter du nombre d’espèces indigènes que son entreprise a exterminées (des têtes empaillées d’Osoïens et des ergots sensitifs de chats-plats décorent sa salle d’attente), attisant encore un peu plus la haine d’organisations qui de toute façon ne risquent pas de lui acheter des munitions radioactives. En réaction à cela, d’autres groupes militants de défense de l’environnement se sont attaqués aux convois spatiaux de Hurston. Les primes illégales placées sur les vaisseaux d’entreprise de Hurston ne manquent pas, en dépit du fait que la corporation paye plus cher pour s’assurer les services d’escortes musclées.

Systèmes D’armement

Bien que l’on retrouve leur technologie à travers tout l’Empire et même au-delà, Hurston produit « seulement » deux gammes d’armes pour vaisseaux sous sa propre marque : les lasers à cascade quantique et les canons à électrons. Les deux gammes proposent toutes sortes de tailles, configurations et utilisations différentes. La taille des armes va des tout petits canons « aiguille » jusqu’aux énormes batteries principales que l’on retrouve sur les vaisseaux de guerre de l’UEE. L’immense expérience que possède Hurston dans l’outillage et les circuits intégrés lui permet de vendre les deux types d’armes à la fois en version à répétition de type Gatling et en configuration stricte de canon. Les variantes des canons (de tous niveaux de qualité) sont destinées à des marchés différents : « Entrée de gamme » pour l’export, « Standard » à « Supérieur » pour le marché civil et « Excellent » pour les forces militaires de l’UEE.

La gamme de lasers à cascade quantique en cavité externe de Hurston a été employée avec efficacité par beaucoup d’opérateurs depuis un siècle. Les lasers à cascade quantique (LCQ) tirent des décharges électromagnétiques au contact desquelles n’importe quel matériau est transformé en plasma, ce qui rend leur « morsure » plutôt utile dans la plupart des combats spatiaux. La guilde des chasseurs de primes considère le LCQ Spectrum 7 de Hurston Dynamics comme la référence absolue et le recommande à ceux qui souhaitent s’équiper de canons laser, tandis que l’UEE a adopté la version Spectrum 9 Gatling pour les systèmes de défense rapproché de ses destroyers, actuellement en phase d’essai dans l’espace. Bien que de nombreuses corporations fabriquent des lasers à cascade quantique moins chers, essentiellement conçus à partir des technologies de Hurston, la marque Hurston conserve tout son prestige.

Les canons à électrons de la gamme « Magnitude », moins renommés, sont généralement considérés comme des armes de spécialistes. Les unités ordinaires de l’UEE n’emploient pas de Magnitudes, mais ils sont parfois équipés pour des opérations spéciales et sur certains vaisseaux de l’Advocacy. Le canon prélève des électrons à partir d’atomes d’hydrogène puis les accélère à haute vitesse dans des faisceaux magnétiques focalisés à travers une lentille Einzel à plusieurs étages. Un pilote formé à l’usage de ce modèle spécifique de canon à électrons le considérera comme une arme incroyablement précise et puissante… alors qu’un « bleu » le jugera inutile lorsqu’il l’activera pour la première fois.

De vastes laboratoires d’armement ont été établis sur Stanton II et des rumeurs persistantes évoquent une troisième gamme de canons. Ces rumeurs ont pris de la consistance l’an dernier, lorsque la corporation a placé une prime record de dix millions de crédits sur un mercenaire qui leur aurait prétendument volé un artefact expérimental. On ignore si quelqu’un a réclamé la prime ou si l’artefact a été récupéré. Les observateurs trouvent particulièrement étrange que Hurston produise des ogives conventionnelles et à antimatière sans disposer de son propre système de propulsion. Beaucoup sont convaincus que ce n’est qu’une question de temps avant que l’entreprise n’inaugure un tout nouveau lanceur de projectiles à antimatière. Lorsque cela arrivera (si ça arrive un jour), il est probable que le rapport de force entre pilotes civils sera bouleversé… et cela pourrait aussi changer le cours de la guerre contre les Vanduul.


Jeux du moment

>> Liste complète <<