Publicité

Star Citizen – Guide Galactique – Anvil Aerospace

Star Citizen - Guide Galactique - Anvil Aerospace1

Anvil Aerospace est l'un des premiers exemples de réussite Terrienne. Fondé en 2772, Anvil a livré de manière fiable du matériel de qualité militaire à la marine UEE pendant près de deux siècles. L'installation de Anvil skunkworks était initialement situé en Nouvelle-Kiev sur Terra, et le siège de l'entreprise est toujours sur place. Pour les premières soixante années de l'existence d'Anvil, chaque projet de conception a été personnellement dirigé par le fondateur J. Harris Arnold. Arnold, un concepteur d'engin spatial excentrique de la vieille école qui a insisté pour signer chaque partie de sous-systèmes de ses dessins, était une figure bien-aimée dans une industrie acharnée. Aujourd'hui, Anvil a des usines sur trois douzaines de mondes UEE de base... mais continue à approvisionner tous les systèmes lui-même et exige que le CEO signe chaque modification d'engin spatial.

Le nom de l'entreprise vient d'une citation du célèbre Robert Calvin pour la justification du début de l'expansion UEE, expliquant que les dépenses militaires "alimente les fours d'expansion et frappe sur l'enclume de l'innovation." Il y a peu d'arguments : alimenter les fours d'expansion est exactement ce qu’Anvil a fait depuis le premier jour. La société a produit des dizaines d'engins spatiaux militaire réussis et emblématiques au fil des ans, y compris le Hurricane, Osprey, Devastator, Hornet et Gladiator. Aucune campagne militaire dans les deux derniers siècles n’a été lancée sans Anvil Aerospace dans l'avant-garde, et aucun transporteur dans l'espace UEE n’exploite aujourd'hui sans au moins un escadron de chasseurs Anvil. En fait, les dessins d'Anvil ont historiquement marqué l'espace plus que tout autre engin spatial militaire. L'Hornet, en particulier, a détruit plus de matériel ennemi que tous les autres chasseurs stellaires réunis de la Navy.

 

Branche Civile

La Branche civile d'Anvil est relativement nouvelle, une décision queStar Citizen - Guide Galactique - Anvil Aerospace2 beaucoup dans l'entreprise ont d'abord rejeté. Le sentiment général était que la production de versions de qualité civile d'engins spatiaux militaires dédiée diluerait la marque : la position soigneusement entretenue d'Anvil en tant que fer de la lance serait en danger. Le débat sur la question est devenu si long qu'il menaçait de diviser la société en deux groupes distincts, avec l'aile civile de licences et celle de conception militaire officielle. Ce fut en fin de compte pour rien, puisque le gouvernement UEE est intervenu dans le débat avec une résolution surprenante : ils favorisaient effectivement le concept de fournir des armes de type militaire aux civils, en particulier sur les frontières lointaines. Il a été estimé qu'un escadron de milice de défense maison de légèrement moins bonne qualité que militaire mais toujours de redoutables Hornets, ferait un meilleur effet dissuasif qu'une escouade de Drake Cutlasses.

Le processus de civilisation de conception comme le Hornet est plus complexe qu'il n'y paraît : les lois sur le secret militaire UEE signifient que, en moyenne, 60% du matériel dans un vaisseau spatial donné ne peut tout simplement pas être offert au public. Certains de ces remplacements, comme des mitrailleuses Gatling militaire, on pouvait s'y attendre et relativement facile à refaire dans une conception modulaire moderne... mais ces exigences régissent également des systèmes aussi anodin que les serrures de démarrage ou de la pédale de gouvernail ou de bandes de caoutchouc d'étanchéité de cockpit. Les équipes de conception doivent travailler efficacement en aveugle, en remplaçant des systèmes existants sans avoir eu accès à leurs équivalents militaires. Dans certains cas, les concepteurs doivent reconstruire les sous-systèmes en se basant uniquement sur des hologrammes accessibles au public ... alors que l'équipe qui a conçu les systèmes d'origine fonctionne de leurs côté, en ignorant tout.

La civilisation haut de gamme de vaisseau spatial militaire est un processus frustrant, mais qui s’est avéré finalement précieux pour Anvil : les bénéfices de l'entreprise ont augmenté de 34% après que le premier modèle civil Hornet (le F7C) est été mise à disposition, sans ternissement perceptible de la marque Anvil. Au contraire, l'idée que vous pourriez posséder un vaisseau «militaire» est immédiatement devenu un statut symbolique, entraînant la valeur de revente du Hornet et de conversions successives; les Hornets civiles vont essentiellement (et de façon inattendue) devenir une marque de luxe. Les équivalents civiles d'Anvil se vendent à la fois à des unités paramilitaires actuellement sur la frontière qui ont désespérément besoin de matériel robuste et à de riches industriels qui pensent que voler en Hornet les rend meilleurs pilotes de vaisseau de chasse.

 

Le Futur

Terra est la maison d'Anvil Aerospace.Star Citizen - Guide Galactique - Anvil Aerospace3
Avec à la fois les dépenses records militaires et civiles d'engins spatiaux, les perspectives d'Anvil sont brillantes. Comme l'UEE continue à affronter une menace Vanduul apparemment croissante, les commandes de chasseurs supérieur Hornet et de bombardier Gladiator continuent à augmenter. Plusieurs milliers de chaque vaisseau sont livrés à des transporteurs de première ligne tous les mois, à un taux qui continue d'augmenter à mesure que des usines supplémentaires peuvent être mises en ligne. Du côté civil, le Hornet se maintient comme le troisième best-seller de vaisseaux monoplace disponibles, devancé seulement par l'Aurora et le 300i. La conversion civile récente du Gladiator semble être d'une réussite similaire, le premier modèle (Gladiator I) devient disponible pour le grand public dans les trois prochains mois.


Jeux du moment

>> Liste complète <<