Publicité

Gamescom 2015 – Shards of War

Après la présentation de la prochaine extension de Drakensang Online (ce n'est pas un MOBA), l'éditeur Bigpoint nous a présenté Shards of War, son MOBA-Shooter, en présence du Lead Designer Al Yang.

Al Yang

 

Bigpoint souhaitait des jeux plus imposants que ceux qu'il développait avant SoW, en touchant plus de joueurs et en ajoutant de réelles mécaniques de jeu. Ils se sont orientés vers un MOBA-Shooter pour proposer une expérience différentes des grands studios. Il faut savoir que Bigpoint n'a pas la prétention d'arriver à la hauteur de League of Legends, Smite, DotA ou Heroes of the Storm (pour ne citer qu'eux).

Malgré cela, le tronc commun des MOBA est bel et bien présent et les développeurs ont rajouté un déplacement avec les touches ZQSD et une visée des sorts et des attaques à la souris. Ce n'est pas sans rappeler le système de Games of Glory, sauf qu'ici, il reste des monstres neutres dans la jungle et un système de voies (lanes).

Shards of War - Logo 2

Avant de lancer une partie, les développeurs ont tenu à faire un tour des menus du jeu, pour nous expliquer les différents aspects de Shards of War.

  • Il existe un système de missions journalières et hebdomadaires, donnant des objets et matériaux (oui oui) et de la monnaie en jeu.
  • La boutique permet d'acheter des skins, des matériaux et des abonnements Premium. Ces abonnements permettent de gagner plus d'expérience de compte, plus de monnaie en jeu et de changer de mission 1 fois par jour.
  • L'Armurerie présente la liste des sentinelles débloquées (les personnages), les 50 objets en commun et ceux propres aux personnages, et les coffres qui sont des récompenses contenant des objets et des matériaux.
  • L'Artisanat qui est une réelle force au jeu puisqu'il donne une durée de vie et un intérêt supplémentaires. Le crafting consiste en l'amélioration des objets qu'on pourra utiliser en jeu à partir de matériaux. On peut également échanger des matériaux via une fenêtre dédiée.
  • Le Loadout ou Attirails, sorte de QG de préparation, où on peut choisir les objets pour chaque personnage avant la partie. Ce sont un peu l'équivalent de runes, maîtrises ou améliorations dans d'autres MOBA.

Voyons maintenant un peu de gameplay. Le développeur-joueur choisit un personnage tireur équipé d'un fusil automatique. En jeu, on remarque la carte de jeu est carrée avec des voies de jeu horizontales et une base de part et d'autre. Sans connaître les personnages, il est difficile d'identifier qui lance telle ou telle compétence mais on voit que ça vient d'un allié ou d'un ennemi. Petite note qui n'a pas été abordée, il y a une trousse de soins entre les deux tours de défense !

Dans une partie, qui dure un peu moins de 20 minutes en moyenne, l'expérience est commune à l'équipe. Il faut donc bien s'entendre et se répartir les tâches, suivant les rôles de chacun des personnages.

Notre personnage enchaîne les kills mais se sent un peu trop fort et meurt sous une tour. Il revient assez vite en jeu et comme il reste peu de temps pour la présentation, il s'attaque au boss, une sorte de tank-araignée avec plein de points de vie. Une fois battu, on pourra se cacher derrière pour éviter les tirs ennemis.

 

Shards of War est un MOBA-shooter agréable visuellement, qui a envie de proposer une expérience simple et efficace aux joueurs. Sans prétention à rattraper les plus grands pour l'instant, SoW accueille déjà des tournois (dont un à la Gamescom) alors qu'il est encore en bêta. La sortie du jeu est prévue en octobre 2015 mais vous pouvez déjà y jouer après vous être inscrits sur le site officiel !

Les images présentées sont des captures d'écran avec un compte de niveau 1 sur le client public du jeu. Toutes les fonctionnalités ne sont pas débloquées.


Jeux du moment

>> Liste complète <<