Publicité

Defiance – Journal d’un pillarche #14 : Récompense

Je filai à travers les collines de Marin en direction de Madera, je passais décidément mes journées à arpenter la Baie en long, en large et en travers ces derniers temps, et pourtant, je ne pouvais faire ce qui m'importait vraiment, piller les retombées d'arche (excepté la dernière en date bien entendu, une vraie opportunité, les mods récoltés étaient fantastiques), et j'aurai vraiment eu envie de participer à la prochaine qui s'annonçait, selon McNeil, comme prometteuse. C'est ainsi. Pour le moment je me dirigeai vers Top-Notch, un "colis" urgent à remettre à Eren dans la malle arrière de mon quad.

Les quelques plantes résultant de la terraformation défilaient rapidement, je croisais même quelques ouvriers messorans, inoffensifs unitairement, mais s'avérant être des adversaires sournois quand ils étaient en groupe. Vivement que cette saison de reproduction s'achèvent, ils ont le don de me mettre sur les nerfs. Bientôt, j'arrivais en vue de Top-Notch, anciennement un garage tenu par Amelio Rodriguez, le défunt père de Rosa, sauvagement assassiné par Joe la Vertu il y a bien longtemps. Rosa était sur le toit, visiblement occupée à remettre en place quelques plaques de tôle qui auront été endommagés par une retombée d'arche, un travail commun dans cette partie du globe, et harrassant. Mais il valait toujours mieux que ça tombe sur votre maison plutôt que sur votre tête.

Je descendis de mon quad devant l'entrée, Rosa me salua brièvement de la main et retourna à ses occupations. Eren arrivait déjà.

"C'est bien de ne pas avoir coupé votre radar, vous n'aurez pas à me chercher dans toute la boutique, pillarche."

Je lui tendis l’échantillon.

"Eren, je dois faire vite et me rendre au consulat de Shondu immédiatement, pouvez-vous me communiquer les résultats par intercom dès que vous les aurez ?"

"Bien entendu."

"Merci."

224600_2014-01-22_00002 - Copy

Ara Shondu aussi m’attendait. Cooper certainement l’avait prévenue de ma venue, j’imagine étant donné que je ne m’étais même pas donné cette peine. A moins que ce soit Eren… Peu importe. La discussion allait tourner court car il fallait faire vite, je mis d’entrée les pieds dans le plat :

« Madame Shondu, comme vous êtes au courant, nous allons prendre d’assaut sous peu la tour Sutro pour récupérer les plans d’emplacements des silos de Melekesh et en profiter pour infliger un coup dur au Fléau de l’Ouest. »

« Qu’attendez-vous de moi ? »

« Nous avons besoin d’avoir un appui, disons, financier. Les pillarches ne se battront pas pour une cause qu’ils pensent désespérée s’il n’y a rien à la clef. »

« Je peux vous garantir d’entrée une prime de 150 000 scrips pour chacun d’eux, je signe personnellement le bon de décaissement dès la mission terminé. »

« Ai-je votre parole ? »

« Absolument. »

150 000 scrips… Une somme plus que conséquente, il me faudrait au moins une année pour réunir une telle somme sans opportunité spéciale. Cependant, il me faudrait m’en tenir à cela.  Bien qu’Ara ait de nombreux soutiens, elle ne se risquerait de toute façon pas à engager la relative stabilité de la Baie, je suis donc serein à ce sujet. Maintenant, il me faut retourner voir Fallon, mais sans « palpable » comme il le dit, certes.

Il était toujours à sa table favorite. Après tout, ce petit périple ne m’avait pris que deux heures à tout casser, et c’est bien moins qu’il n’en fallait à Fallon pour descendre le stock de Defiance Beer du Cratère. Passablement éméché, il me lança dès mon arrivée :

« Eh Arach ! Où est ton sac bourré de scrips ? Je t’ai dit que je voulais du palpable ! »

Je dus lui expliquer la situation deux fois. Comme prévu, cette nouvelle ne fût pas bien accueillie. En silence, il me dévisagea longuement, puis, d’un haussement d’épaule et à mon grand étonnement il me dit :

« Ok, ça marche pour moi. Règle les derniers détails avec Cooper, on s’occupe de la tour Sutro dès cette nuit. »

« Et pour ta retombée d’arche ? »

« Tu plaisante ! 150 000 scrips ! Une retombée d’arche mineure ne me rapportera jamais autant, même si je la pillais et rapportais en prime sa carcasse à un ferrailleur. Je rassemble les pillarches des environs et je vous rejoins au Ranch des Démons de Fer. »

Sur ces mots, il partit. Je n’avais plus que pour ma part qu’à retourner au Ranch de Cooper afin de voir le plan qu’il devait certainement avoir déjà mis en place avec Torc. Maintenant, la machine est en route, plus rien ne nous arrêtera…


Jeux du moment

>> Liste complète <<