Publicité

WoW – Choix de classe à distance en JcJ : le chasseur

Après les corps à corps, c'est au tour des classes à distance d'être sous les feux des projecteurs. Dans cette série d'articles comme dans la précédente, l'objectif n'est pas d'établir une étude mathématique pour comparer la quantité de dommages que peut envoyer chaque classe de dégâts à distance, ou d'observer chacune d'entre elles pour affirmer laquelle est supérieure aux autres. Il sera surtout question de les présenter une par une, de détailler leurs styles de jeu respectifs, leurs atouts, leurs faiblesses, et leurs sorts incontournables pour bien prendre en main le personnage.

La première classe de cette série est particulière. Elle est en effet la seule classe à distance à infliger des dégâts physiques. Elle est souvent très prisée des joueurs à cause du large choix de familiers qui peuvent l'accompagner. C'est une pure classe de dégâts. Je parle, vous l'aurez deviné, du chasseur.

Chasseur

Dans World of Warcraft, le chasseur est un traqueur, un pisteur. Capable de suivre à la trace la plus féroce des créatures, de rester à l’affût pendant des heures et de poser des pièges. Il est aussi un éclaireur, un dompteur d'animaux qui connait parfaitement leur mode de vie et qui est capable de s'en inspirer, et un tireur d'élite hors pair. Il est une classe à dégâts essentiellement, qui dispose de 3 spécialisations basées sur des formes différentes de dégâts.

Le chasseur spécialisé Maîtrise des bêtes infligera un pourcentage important de ses dégâts via son familier qui verra ses compétences améliorées, le Survie infligera lui des dégâts grâces à des flèches et piqûres dont les dégâts se repartissent sur la durée. Quant au chasseur Précision, l'essentiel de ses dégâts sont des dégâts directs infligés directement à la force de ses balles, de ses carreaux ou de ses flèches. Quelque soit sa spécialisation, le chasseur conserve toutefois la même façon de se pratiquer, les mêmes forces et faiblesses, ce sont ces caractéristiques que nous allons aborder.

dwarf-hunter-large

 

Ses points forts

Ses contrôles : de toutes les classes du jeu, le chasseur est actuellement avec le mage, le personnage le plus en mesure d'empêcher un adversaire de jouer dans une optique de combat à plusieurs. Alors bien sur, la plupart de ces contrôles casseront au moindre dégât, ce qui implique qu'il doit attaquer une autre cible que celle qu'il contrôle. Mais nombreux sont les soigneurs qui, pris dans une succession de silence, glaçon, étourdissement... assisteront impuissants à la mort de leurs coéquipiers. Le premier contrôle, le plus célèbre de la classe, est le piège givrant. Envoyé grâce au Lance-piège, il est conseillé au préalable d'infliger à la cible une flèche de dispersion, pour s'assurer que la victime ne fuira pas et de la bonne prise du piège. Le chasseur peut également choisir un familier disposant de son propre contrôle comme la grue et sa Berceuse, ou encore le singe et son Discourtois, et ses talents de niveau 30 lui offrent un nouveau moyen d'annihiler les actions de son adversaire : le tir de lien, l'intimidation, et la piqûre de wyverne sont proposés. Pour peu qu'il rencontre un druide, nous pouvons rajouter Effrayer une bête et le tableau est quasiment complet. De plus, la spécialisation Survie augmentera de 30% la durée du piège givrant, Precision offrira un contrôle de plus grâce à sa flèche-baillon, et la spécialisation Bêtes permettra elle de se sortir d'un contrôle et d'infliger plus de dégâts grâce au courroux bestial. Autant dire que, s'il est joué intelligemment, le chasseur est un ennemi redoutable, notamment dans le cadre des arènes.

Sa pression constante : le chasseur a cette particularité de posséder l'avantage de la classe à distance, qui peut attaquer de n'importe quelle position, et de l'avantage de la classe de corps à corps, c'est à dire qu'il ne lance pas de sorts, ne peut donc pas être interrompu et inflige toujours autant de dégâts, malgré les assauts contre lui. Cela fait de lui une classe très compliquée à temporiser, si ce n'est en l'étourdissant, la désarmant ou en se cachant. En plus de cette particularité, le chasseur dispose de quelques sorts qui en fait une classe très complète. La réduction de soin grâce au venin de veuve, la dissipation de la magie grâce au tir tranquillisant, permettent d'accentuer cette pression et s'avérer décisifs suite, par exemple, à la dissipation d'une main de protection de paladin. Feindre la mort, au temps de recharge assez court, permet quant à lui d'éviter des sorts de contrôle qui seraient incantés contre lui et il est très craint des classes qui se camouflent à cause de sa fusée éclairante et de la marque du chasseur, qui rend leur retraite et leur engagement difficile.

hunter-dwarf02-large

 

Son point faible

Sa survie : malgré un bon panel de sorts qui lui permettront de rester à distance face à un corps à corps comme l'appel du maître ou le désengagement, surtout si couplé au chas de l'aiguille, le chasseur est une classe très fragile. Il ne dispose en effet que de ses deux dissuasions au temps de recharge de 3 minutes sans le talent Tigre et chimère. Il existe aussi cependant le rugissement de sacrifice que lui procurent les familiers de type Ruse, qui empêchera les dégâts d'être critiques, mais qui n'apporte pas de réduction à proprement parler. En jcj instancié, il sera donc très souvent la cible des assauts et devra s'appliquer à effectuer des retraites stratégiques. En solo, il dispose d'une très bonne régénération que lui confère l'engagement spirituel, qui lui permettra de temporiser suffisamment pour se sortir de situations difficiles.

gnomes02-large

 

En jcj instancié comme en extérieur, en solo, comme en groupe, le chasseur est redoutable grâce à ses nombreux atouts. Il faut toutefois prendre en compte qu'une bonne prise en main du personnage implique de se pencher sur la gestion du familier, de son placement, de ses techniques également. Une fois maîtrisée, elle est très agréable et amusante. Elle est actuellement une de mes classes préférées, grâce notamment au tir puissant et au piège explosif soigneusement glyphé, qui dans un décor montagneux, peu avare de gouffres, crevasses et falaises tel que la Pandarie, font des ravages et me font hurler de rire.


Jeux du moment

>> Liste complète <<