Publicité

SWTOR – Noyau Profond : Le grand trou noir

Quand on pense au Noyau, les premières planètes qui viennent en tête sont des mondes très réputés de la République Galactique. Comme Coruscant, Corellia ou Aldérande. Certains peuvent citer Tython, mais ce serait oublier qu'il existe deux régions baptisées le Noyau. D'un côté le Noyau Galactique, qui est effectivement le siège de la République. Mais ce n'est qu'un anneau qui entoure un autre secteur, qui lui contient le vrai centre galactique. Une région toute proche de ces grands centres de pouvoirs, mais ceux-ci expriment très souvent leur mépris en l'incluant dans leur secteur du Noyau. Pourtant, très peu des mondes présents ici font vraiment partie de la République. Et la grande majorité de ce secteur est largement inexplorée.

noyauprofond01
Le centre de la galaxie est un trou noir. Et il n'est pas le seul dans le Noyau Profond. Il y a aussi plusieurs amas d'étoiles très proches et très denses. Les uns et les autres rendent les routes hyperespace très compliquées. Dans ce labyrinthe, il est impossible de voyager en ligne droite. Sans compter que ces perturbations ne sont pas stables. Elles évoluent, engendrant de nouveaux problèmes. Les routes du Noyau Profond peuvent facilement s'effondrer, et cela est très souvent arrivé. Ce qui ne donne pas très envie d'aller voyager dans ce secteur de la galaxie. Pourtant, il y a plusieurs centres d'intérêts potentiels sur ces mondes. Beaucoup ont été occupés par l'Empire Infini des Rakatas, qui y ont laissé divers artefacts. Il y a aussi les mondes Je'daii, où vivaient les ancêtres des Jedi. On a même des cas référencés comme ayant servi de forteresse à des seigneurs Sith. Des territoires peu explorés impliquent aussi un certain nombre de cachettes pour qui aurait des choses à dissimuler. Voire des endroits où refaire sa vie sans que le passé ne vienne demander des comptes.

trounoir
La République préfère donc ne pas trop s'aventurer dans le Noyau Profond. Elle préfère se contenter des mondes en périphérie. Des planètes et des systèmes aux trajets stables et dont la proximité avec le Noyau Galactique les rend très similaires culturellement à ces voisins. La plupart ont été colonisées par des humains ou autres espèces courantes dans les environs. L'exemple le plus célèbre est celui d'Impératrice Têta. Un système de sept planètes célèbre pour ses exportations de carbonite. Dans les années précédant la Grande Guerre de l'Hyperespace contre l'Empire Sith, les erreurs politiques d'un Chancelier Suprême de la République a entraîné une guerre entre ces mondes pour la prédominance d'un pouvoir unique. Koros, le vainqueur, sera un fer de lance dans la guerre suivante contre les Sith, et son dirigeant prendra suffisamment d'importance pour participer aux discussions décidant de l'avenir de la République. Au même titre que les représentants de Corellia, Aldérande ou surtout Coruscant. Sa planète et son système ont été rebaptisé de son nom. Et même si ses successeurs ont perdu cette influence, elle illustre bien les liens et les similitudes entre cette périphérie du Noyau Profond et le Noyau Galactique.

imperatriceteta_system_01
Pour la République, l'actuel joyau du Noyau Profond est Tython. Le cœur des mondes Je'daii, qui ne portent pas ce nom officiellement. D'ailleurs, leurs habitants le prendraient mal. Ils se sont en effet construits en opposition. Il y a plusieurs dizaines de milliers d'années, plusieurs stations spatiales automatisées ont enlevé des individus sensibles à la Force dans tous les coins de la galaxie pour les emmener sur Tython. Ils ont ainsi fondé l'Ordre Je'daii, et leurs descendants ont pris leur suite. Mais tous leurs enfants n'avaient pas forcément l'aptitude à devenir des Je'daii, ni même l'envie. Ils ont donc quitté la planète pour coloniser les mondes environnants. Ne disposant pas d'Hyperespace, ils ne sont pas allé bien loin. Mais ils ont développé sur ces mondes de nouvelles cultures qui leur sont propres. Après les Guerres de la Force, les Je'daii devenus des Jedi ont abandonné une Tython dévastée et sont partis pour d'autres secteurs de la galaxie. Laissant derrière eux ces mondes qui de toute façon ne voulaient plus de ces encombrants voisins. La République n'a pas grand intérêt à rechercher ces mondes, mais ils existent. Il n'est donc pas rare de croiser dans le Noyau Profond un wookie, un Sith au sang pur ou autre race de la Bordure Extérieure mais qui réagit différemment de la culture de leurs planètes originelles.

tython-image-conceptuelle-001
Le Noyau Profond compte aussi son nombre de planètes avec ses propres races et cultures. Comme par exemple Byss, la planète des abyssins. Une espèce bien connue dans les milieux criminels de la Bordure. Et certains ont même déjà été emmenés en esclavage sur Korriban. Mais très peu sont capables de situer ce monde pour aller le visiter. Et la République fait très peu d'efforts pour encourager les échanges commerciaux. Le chemin pour y accéder s'appelle pourtant la Passe de Byss. Et il y a des choses à y faire. Les rakatas y ont laissé des temples qui attirent le côté Obscur. Des Jedi ne pourraient-ils pas venir y venir pour guérir cette influence ? La planète aurait alors vraiment de quoi se transformer en centre balnéaire. Mais personne ne s'y intéresse. Alors ces mondes dépérissent, comme à l'abandon.

abyssin01

un abyssin

De par sa proximité avec les mondes-clés de la République, le Noyau Profond avait donc les moyens de devenir un des endroits les plus connus de la galaxie malgré ses difficultés géographiques. Mais l'exploration galactique s'est tourné dans l'autre direction. Elle considère à peine ce secteur comme approfondi, que ce soit au niveau géographique ou politique (il est incorporé au Noyau Galactique sur de nombreuses cartes). Cette petite zone reste donc aussi mystérieuse que la gigantesque Bordure Extérieure. C'est un des paradoxe de la galaxie connue. On pourrait le résumer en une phrase simple : le centre de la galaxie est un trou noir.


Jeux du moment

>> Liste complète <<