Publicité

SWTOR – La peur dans une main et des secrets dans l’autre

Attention, cet article reprend les éléments de la quête histoire de la classe agent impérial. Il contient donc des révélations et des spoilers.

Actuellement, la figure de proue du Conseil Noir est Dark Marr, de la Sphère de la Défense de l'Empire, le plus grand général que compte les rangs des Sith. Cela n'a pas toujours été le cas, la disparition de ses principaux rivaux depuis la reprise de la guerre a été un facteur déterminant pour lui permettre d'atteindre cette situation dominante. Le fait que les commandants militaires soient indispensable en temps de guerre en est un autre. En temps de paix, la Sphère dont il s'occupe est moins nécessaire. Et même le soutien de l'Empereur dont il jouissait ne suffisait pas à l'élever au dessus de la mêlée. Pendant la Guerre Froide qui a suivi le Traité de Coruscant, c'est la Sphère des Renseignements Impériaux qui tenait le haut du pavé. Et le titulaire du siège, Dark Jadus, était celui que l'on considérait comme le numéro deux officieux de l'Empire.

dark jadus 2
La plupart des Sith de haut rang ont fait disparaitre la plupart des éléments de leur passé afin que leurs rivaux ne puissent pas y trouver des points faibles à exploiter. Dark Jadus avait sous la main de très puissants outils pour s'en assurer. En plus de la machine des Services Secrets impériaux, il était certainement le sorcier le plus doué de sa génération. Et il est possible d'altérer les souvenirs des gens grâce à la Force. On sait que ce colosse est humain, qu'il avait 32 ans lorsque le Traité de Coruscant a été signé et qu'il est probablement originaire de Dromund Kaas. Le reste est enveloppé de plusieurs voiles de mystères. Calculateur, froid, renfermé, il se tenait généralement en-dehors des conflits et luttes de pouvoir entre membres du Conseil Noir. Ce qui lui permettait de jouer les arbitres au dessus de la mêlée si nécessaire. Il avait aussi de nombreux contacts politiques, dans la noblesse et l'administration, qui venaient régulièrement à sa cour. Tout un ensemble de raisons qui faisaient qu'on le considérait comme la personnalité la plus puissante de l'Empire.

dark jadus 3
Mais son pouvoir n'était pas absolu. Les Sith sont jaloux de leurs prérogatives et les membres du Conseil Noir peuvent se coaliser pour l'obliger à ne pas dépasser sa sphère d'influence. De plus, celle-ci est limitée. Tous les grands seigneurs Sith (dont Dark Jadus) possèdent leur propre réseau de renseignement privé. Etre responsable du réseau de renseignement officiel implique de le partager, que ce soit sur des informations obtenues, mais aussi des personnes. Et pas seulement avec ses égaux du Conseil Noir mais avec tout commandant militaire d'un certain rang. Il doit donc partager ses prérogatives. Ainsi le veut l'Empereur, cet Empereur si absent depuis la signature du Traité de Coruscant. Dark Jadus a découvert certains de ses secrets... Enfin, il y a le fait que sa sphère d'influence est par définition limitée au niveau officiel. Il ne pourra jamais être reconnu pour tout ce qu'il fait vraiment, pour tout ce que l'Empire lui doit. Il y a là de quoi frustrer plus d'un Sith...

dark zhorrid 1

Dark Zhorrid

Dix ans après le Traité de Coruscant, un terroriste surnommé l'Aigle fait placer des bombes à bord du Dominateur, le croiseur amiral de Dark Jadus, alors qu'il devait partir dans une grande tournée avec nombre de nobles et administrateurs impériaux. L'explosion en orbite de Dromund Kaas fut spectaculaire et choqua les habitants de la capitale impériale. Dark Jadus fut déclaré mort, et son siège au Conseil Noir revint à sa fille et apprentie, Dark Zhorrid. Qui eut bien du mal à se montrer à la hauteur, mais ce n'était pas pour ça qu'elle avait été formée. Les Services Secrets impériaux réussirent à remonter la piste de l'Aigle, et découvrirent que celui-ci avait été manipulé. Par qui ? Par Dark Jadus qui avait fait simuler sa mort et préparait son retour. Il comptait utiliser le réseau terroriste qu'il avait lui-même construit pour semer une vague d'attentats, dont il jaillirait en sauveur et triomphateur. Plus rien ne pourrait résister à sa marche triomphante, et il serait enfin le seul à décider de la destinée de l'Empire.

dark jadus 4
Mais le Conseil Noir n'était pas d'accord avec de telles ambitions. Dark Zhorrid non plus, mais elle comptait à peine pour les deux camps. Elle fut rapidement éliminée. Dark Jadus se retrouva donc seul contre onze adversaires plus ou moins unis. Ce qui lui est arrivé ensuite n'est pas très clair. Certains disent qu'il a été capturé et emprisonné dans une des prisons les plus profondes de l'Empire. D'autres penchent plutôt pour une exécution sommaire dès qu'il a été vaincu. Ses partisans préfèrent affirmer qu'il a opéré un retrait stratégique, et qu'il reviendra à la charge quand la situation lui sera plus favorable. En attendant, ses adversaires ne désarment pas. Le travail de sape pour détruire ses bases de pouvoir continue, et le plus visible est certainement la dissolution des Services Secrets impériaux et la mise à l'écart de la plupart de ses dirigeants. Et ce juste avant de reprendre la guerre contre la République, alors qu'ils auraient été bien utiles. Ainsi est-il des suivants des Sith quand ceux-ci se déchirent entre eux.


Jeux du moment

>> Liste complète <<