Publicité

SWTOR – Iridonia : Point de départ des zabraks

Les zabraks sont une des espèces les plus répandues de la galaxie. On en retrouve nés sur de très nombreuses planètes de la République, et même en dehors de ses frontières. Le secteur Glythe, sur la Bordure Médiane, n'est pourtant pas bien éloigné du Noyau (et même dans le regroupement du Noyau sur la carte galactique de TOR, dans les environs d'Ord Mantell). Mais il n'est pas bien difficile, en partant d'Iridonia de rejoindre les grandes voies galactiques. Et de là... Les zabraks sont réputés comme une race de pionniers, qui avaient déjà colonisé plusieurs mondes hors de leur système solaire avant de rencontrer les duros et la République. Qui leur firent passer à l'étape suivante concernant leur évolution technologique.

zabrak1
Tempêtes soufflant à plus de 200 km/h, mers d'acide crachant des vapeurs toxiques, Iridonia n'est pas une destination très prisée par les touristes. Mais de grandes zones comme des canyons ou des forêts des régions les plus tempérées sont suffisamment protégées pour qu'un élevage se mette en place et assure une survie de l'espèce autochtone. De ces conditions difficiles, les zabraks ont développé des talents de guerrier réputés. Surtout avec leurs zhabokas, des sabres à doubles lames. Ils s'illustrent aussi par une capacité d'adaptation extraordinaire. Pour eux, rien ne semble impossible et il est très rare de rencontrer un zabrak pessimiste. Et même s'ils sont conscients de ces avantages, la plupart n'en tirent pas de sentiment de supériorité qui rendrait leur compagnie désagréable.

kaocendrarch3
Malgré la renommée de ses guerriers, Iridonia ne s'est pas illustrée par des participations à de grandes batailles. Du moins pas avant il y a trois siècles, où elles s'enchainèrent pendant plusieurs décennies. Il y eut d'abord la Grande Guerre des Sith, où une victoire républicaine permit de remotiver les troupes avant la contre-attaque et d'enchainer sur une série. Puis les Guerres mandaloriennes, qui virent plusieurs colonies se faire envahir par les guerriers de Mandalore. Beaucoup de zabraks se sont alors engagés dans les armées de la République pour défendre les leurs ou pour se venger. Le plus célèbre d'entre eux est certainement Bao-Dur. Iridonia elle-même tomba durant cette guerre, mais sera reprise par les troupes sous les ordres de Revan la même année. Quand le général Jedi sombra du côté Obscur, il entraina la majorité de ses troupes avec lui. Les territoires zabraks redevinrent des zones de guerres, changeant plusieurs fois de mains. La Guerre Civile des Jedi vit alors les huit colonies prendre leur indépendance et être chacune considérée par la République comme un territoire souverain.

ss_zabrak02_800x450
Huit colonies, neuf mondes ? Les zabraks se sont répandus dans beaucoup plus de mondes, dont certains même encore non répertoriés. Lorsque l'Empire est revenu et a attaqué la République, il ont capturé certains d'entre eux. Qui se sont ajoutés à ceux qui avaient été annexés les siècles précédents, là où les observateurs ne regardaient pas. Certains ont même réussi à s'insérer dans des hiérarchies Sith, construisant de nouvelles dynasties. Dans les deux camps, les zabraks sont donc une espèce très fréquente. Qu'ils soient nés sur Iridonia ou pas.


Jeux du moment

>> Liste complète <<