Publicité

SWTOR – Guerrier Sith : La voie de la fureur

Attention, cet article reprend les éléments de la quête histoire de la classe guerrier Sith. Elle contient donc des révélations. Veuillez sortir si vous ne souhaitez pas les connaitre.

Dark Baras est un Sith puissant, proche du Conseil Noir. Il souhaite récupérer un nouvel apprenti. Une occasion pour ses rivaux d'infiltrer son organisation. Leur choix se porte sur un jeune noble arrivé très récemment à l'Académie de Korriban, trop récemment pour avoir tissé des liens qui interféreraient avec leurs plans. Ils pourraient ainsi en faire leur obligé, en l'aidant à éliminer ses rivaux plus vite. Anciens esclaves ou autres, peu importe. Mais Dark Baras n'est pas dupe, et la première tâche qu'il confie à son nouvel apprenti est de faire disparaitre le lien avec ces mécènes de l'ombre. De l'éliminer dans le sang. Et pour prouver sa valeur, il faudra aller chercher un sabre laser dans un ancien tombeau en compagnie de la contrebandière twi'lek réduite en esclavage Vette.

Dark Baras a quelques problèmes : plusieurs de ses agents ont été démasqués et éliminés. Il cherche à découvrir pourquoi. Pendant qu'il interroge un prisonnier qui détient certaines informations, son apprenti va s'occuper de quelques rivaux et sources de problèmes sur Dromund Kaas. Son rôle est très clair : il est l'exécuteur de son maître, celui qu'il envoie pour éliminer ceux qui lui déplaisent. Baras a un grand nombre d'autres apprentis, chacun couvrant un domaine particulier. Mais c'est de celui-ci dont il va avoir le plus besoin prochainement. Ses agents sont ciblés par le Jedi Nomen Karr et son nouveau padawan, capable de voir au-delà de certains mensonges. Pour les neutraliser, le Sith va devoir se débarrasser de certains des siens avant qu'ils soient trop compromis. Et c'est son nouvel apprenti qui va s'en charger.

vette

Dark Baras a deux agents sur Balmora. Le premier, le lieutenant Malavai Quinn de l'armée impériale, a un poste plus ou moins officiel. Donc personne ne chercherait à démasquer ce qui est déjà connu. Le second, le commandant Rylon, est un officier de la République détaché auprès de la résistance locale. C'est lui qu'il faut éliminer au plus vite, surtout que Nomen Karr a envoyé un autre Jedi déblayer le terrain. Il faut aussi éliminer son fils, au courant de la véritable allégeance de son père et donc susceptible de parler. Quant à Malavai Quinn, son efficacité dans cette affaire lui vaut une promotion au grade de capitaine et une affectation auprès de l'apprenti pour mieux le seconder.

Sur Nar Shaddaa, la situation est un peu différente. L'agent Dellocon s'est réfugié chez un rival de Dark Baras. La République n'est pas vraiment à ses trousses, mais la trahison est bien plus grave. Pour un simple apprenti, un rival de son maître peut sembler un adversaire terrible. Mais la destruction de son réseau le rend aussi vulnérable qu'un autre à un simple duel. Et vite, Dark Baras a repéré un point d'interception possible de Nomen Karr. Une base spatiale républicaine à capturer. Mais le Jedi ne vient pas, se contentant d'une holo-communication. Mais il est ainsi averti que les agents de Dark Baras ne comptent pas se laisser faire.

malavai_quinn_01

Dark Baras et son apprenti passent maintenant à l'offensive. Le Sith a découvert que le padawan de Nomen Karr a reçu quelques éléments de formation sur Tatooine, chez le maître Yonlach. Celui-ci vit au milieu de la mer des dunes avec son apprenti Yul-Li. Retrouver une habitation en plein désert n'est pas des plus faciles. Et affronter derrière deux Jedi... Mais le dernier apprenti de Baras est un maître en combat au sabre laser. Yul-Li préfère abandonner et livrer le nom de la padawan : Jaesa Willsaam. Mais Yonlack lui efface la mémoire avant qu'il n'en révèle plus.

Mais le mal est déjà fait. Avec un nom, Dark Baras peut apprendre beaucoup. Comme le fait que la padawan est originaire d'Alderande. L'apprenti y est alors envoyé pour enquêter. Ou plutôt se faire remarquer à la recherche de ses proches, provoquant une réaction de la jeune femme. Celle-ci n'est pas celle attendue, puisqu'elle demande une rencontre. En réalité un piège de Nomen Karr, qui envoie deux Jedi en embuscade. Mais ce-faisant, il tombe dans le piège de Dark Baras, qui peut remonter son signal jusqu'à sa base de Nal Hutta. Mais il ne faut pas le tuer. Le Jedi doit être capturé vivant pour que son apprentie voie qu'il est tombé du côté Obscur. Ridiculisant ainsi son enseignement Jedi, et la faisant basculer du côté de l'Empire. Un tel renversement ferait de cette nouvelle apprentie une redoutable assistante à l'exécuteur et son équipage.

jaesa_willsaam_01

Dark Baras appartient à une faction qui considère que l'Empire est prêt à reprendre la guerre ouverte contre la République. Il en est même le numéro deux, derrière son maître Dark Vengean du Conseil Noir. Et il est chargé de préparer cette reprise des hostilité. Pour cela, il lance le Plan Zero, qui consiste en l'élimination des principaux cerveaux stratégiques du Haut-Commandement de la République. Quatre sont réunis sur Taris, le Trust Martial. Les talents de Jaesa Willsaam permettent d’aplanir certaines difficultés. Et aussi l'aide du lieutenant Pierce, un soldat d'élite qui ne demande qu'à revenir au plus près des combats.

Une autre cible a attaqué le vaisseau de Dark Vengean en orbite de Quesh. Ses subordonnés en viennent à soupçonner Dark Baras et son goût des intrigues. Que ce soit un camp ou l'autre, personne ne semble lui faire confiance. Ses apprentis eux-même peuvent-ils se considérer comme à l'abri d'une trahison ?

Le Plan Zero comporte une dernière cible, un Jedi travaillant avec des talzs sur Hoth. Mais l'un d'entre eux, nommé Broonmark, a été banni de son clan et souhaite se venger. Il se met alors au service de l'exécuteur de Baras pour éliminer leurs objectifs communs. Le Plan Zero est un succès, l'Empire peut déclarer le retour de la guerre. Mais Dark Baras n'en a pas encore fini et veut éliminer quelqu'un d'autre. Il envoie son agent retrouver le seigneur Draahg, un autre apprenti qu'il a infiltré dans l'entourage de Dark Vengean. A deux, ils peuvent assassiner le membre du Conseil Noir. Et ainsi, leur maître peut prendre son siège.

lt_pierce_01

L'exécuteur de Dark Baras a bien fait son travail. Un peu trop même pour son maître, qui commence à craindre une possible ambition. Il tente de le faire assassiner sur Quesh, alors que le seigneur Draahg reprendrait son rôle. C'est sans compter sur la Main de l'Empereur, des Sith hors hiérarchie proches du chef de l'Empire en personne. Dark Baras essaye maintenant d'usurper l'autorité de leur maître. Et comme la Furie, leur exécuteur, a récemment trahi, ils recrutent pour le remplacer. Leur nouvel agent est alors envoyé sur Belsavis, prison républicaine attaquée par l'Empire et où Dark Baras cherche à libérer sa sœur Dark Ekkage, un ancien membre du Conseil Noir disparu depuis la dernière guerre. L'alliance des deux Sith seraient trop puissante, il faut l'empêcher. Ici, certaines associations ne tiennent plus et collaborer avec un Jedi peut même être acceptable.

La Main envoie ensuite la Furie sur Hoth pour faire redéployer certaines troupes auprès d'un rival de Baras, Dark Vowrawn. Et s'il est possible d'éliminer Draahg en même temps, ce n'est pas un plaisir à bouder. Puis direction Voss, pour aider l'Empereur. Dark Baras se fait passer pour sa Voix, un membre de la Main qui abrite son esprit et transmet sa volonté. La vraie Voix de l'Empereur est un voss, piégé sur sa planète natale par les manigances de l'Usurpateur. Avec son hôte en lui. Qu'il n'est possible de libérer qu'en tuant la vraie Voix. Encore faut-il pouvoir le retrouver sur cette planète neutre.

broonmark_01

Dark Baras ne reste pas inactif, et un autre de ses agents tente de tuer la Furie : Malavai Quinn. Qui sera épargné pour bien lui montrer qui il faut suivre. Direction maintenant Corellia. La Main a besoin de quelqu'un pour s'introduire au Conseil Noir, et leur rival a décidé d'éliminer Dark Vowranw. Celui-ci enquête sur une source de vision dont dispose Dark Baras : l'Entité, un fantôme de Force. Mais celle-ci est gardée par un cyborg qui était autrefois le seigneur Draahg, et qui se considère comme invincible. Dark Vowranw a suffisamment d'éléments à présenter à ses camarades du Conseil Noir, qui doivent trancher entre quelqu'un qui affirme être la Furie de l'Empereur et un autre qui prétend être sa Voix. Alors ils laissent faire en un duel entre les anciens maître et apprenti.

La Furie de l'Empereur est une extension de la volonté de son maître. Indépendant de toute hiérarchie, personne n'a à juger ses actions et ses choix. Mais il représente quelqu'un de plutôt absent pendant qu'il soigne ses blessures. Alors il est libre d'intervenir où il veut, comme sur Illum ou sur Makeb. Et de nouer des alliance avec qui il veut, comme Dark Marr du Conseil Noir. Mais, étant donné son passé, est-il vraiment fidèle à cet Empereur ? Ou n'est qu'une affiliation commode pour d'autres ambitions ?


Jeux du moment

>> Liste complète <<