Publicité

SWTOR – Soldat : La charge de la République

Attention, cet article reprend les éléments de la quête histoire de la classe soldat. Elle contient donc des révélations. Veillez sortir si vous ne souhaitez pas les connaitre.

Grave scandale sur Ord Mantell : l'Escouade du Chaos, l'unité d'élite des Forces Spéciales de l'armée de la République a déserté et est passé à l'ennemi. Alors qu'ils devaient récupérer une bombe dont s'étaient emparés les séparatistes, l'équipe du commandant Harron Tavus a simulé leur mort et a offert l'arme à l'Empire. Seule deux personnes connaissent la vérité, et ont empêché le transfert de matériel. Le premier est le lieutenant Aric Jorgan, qui faisait lien avec la garnison locale. Le second est surnommé Météore (nom donné dans la cinématique d'introduction des missions spatiales, réutilisé ici par commodité), sergent et nouvelle recrue de l'unité donc ignorant de la trahison. Mais il faut toujours désigner un coupable pour donner l'apparence d'avoir réglé une affaire. Jorgan est rétrogradé et placé sous les ordres du nouveau chef de l'unité, le lieutenant Météore.

Sur Coruscant, le général Elin Garza, Officier Commandant des Forces Spéciales, a deux fronts à gérer. Tout d'abord, il faut gérer l'hémorragie de trahisons organisée par Tavus au sein de ses services. De l'autre, il lui faut empêcher la commission de surveillance du Sénat de se mêler de cette histoire. C'est en effet des décisions que ses conseillers ont pris qui ont poussé les renégats à déserter. Les maintenir à l'écart revient à les empêcher d'aggraver la situation. Et il ne faut pas leur dire, ils ne seraient pas d'accord. Heureusement, le général Garza peut compter sur le duo qui a hérité de l'Escouade du Chaos. Ils réussissent à écarter Jek Kardan, le contact de Tavus. Puis survivent à une rencontre avec Spectre, son bras droit. Ils sont prêts à traquer et mettre hors-jeu leurs prédécesseurs.

meeting_jorgan_854x480

Sur Taris, l'ancien médecin de l'unité, Scalpel, travaille sur une bombe chimique à partir de matériel rakghoul. Météore et Jorgan sont sensé recevoir de l'aide de la garnison locale, mais son colonel se fait tirer l'oreille tant qu'on ne lui aura pas dit plus qu'il n'est censé savoir. Heureusement, il possède dans ses rangs un sergent très efficace capable de faire plus à elle-seule que le reste du personnel de renseignement de cette garnison. Elara Dorne étant en bute à une certaine hostilité de la part de ses camarades, son intégration au sein de l'Escouade du Chaos est évidente. Ainsi, Scalpel peut être retrouvé, éliminé et sa bombe de l'histoire ancienne avant sa première utilisation.

L'escouade et ses trois membres sont déroutés sur Nar Shaddaa, où Tavus a révélé l'existence d'un laboratoire secret. Grâce aux renseignements du traître, l'Empire a mis la main sur un prototype de nouveau droïde de combat M1-4X et l'a reprogrammé pour son usage. Il faut l'aide du SIS pour le retrouver, éliminer ses kidnappeurs et lui rendre ses directives initiales. Cette puissante arme est récupérée, et le Chaos dispose avec d'une puissante force de frappe pour éliminer ses adversaires. Qui peut être rapidement démontrée face à la Main de l'Ombre, un commando impérial qui avait été le grand rival de l'escouade quand Tavus était à sa tête.

elara_dorne_01

L'Empire teste de nouvelles bombes sur Tatooine, très certainement imaginées par Fusible, l'ancien spécialiste en explosifs du Chaos. Mais celui-ci n'apprécie pas que ses créations soient testées sur des civils, et remet sa nouvelle allégeance en cause. Il contacte Météore et s'efforce de le guider jusqu'à la base impériale cachée en plein désert. Repéré, il est emprisonné et l'autodestruction est enclenchée. Cruel dilemme, il est impossible de sauver le repenti ou empêcher les impériaux de s'enfuir avec ses créations. Une seule de ces possibilités peut être réalisé dans les temps.

L'étau se resserre sur les derniers traîtres. Cliquet, spécialiste en mécanique, se trouve sur Alderande où il travaille sur la construction d'un prototype de tank. Un noble de la maison Thul, alliée à l'Empire, connait la localisation de son laboratoire. Mais il ne coopèrera avec ses geôliers qu'en échange de garanties que la maison rivale Organa ne serait pas pressée de fournir. Quant à Harron Tavus, il a baptisé son nouveau croiseur le Justice. Après le passage de la nouvelle Escouade du Chaos, voilà tous les déserteurs soit capturés, soit tués. Il est enfin possible de célébrer la victoire, et Météore est promu capitaine.

m1-4x_01

Les vacances de l'Escouade du Chaos ne durent pas longtemps. L'extraction d'un agent sur SIS révèle l'existence du Gantelet, un croiseur impérial capable de détruire des vaisseaux en hyperespace. Grave menace pour les indispensables voies d'approvisionnement ou de renforts. Impossible de le laisser exister. Mais pour le détruire, l'unité d'élite des Forces Spéciales aura besoin de compléter ses membres en incluant deux nouveaux spécialistes. Le premier est le mercenaire weequay Tanno Vik, un artificier qui assiste actuellement la Résistance sur Balmora. Ses méthodes et son style de vie ne sont pas très orthodoxes mais il n'y a pas meilleur que lui dans sa spécialité. L'aider dans sa mission actuelle suffit à le convaincre de réintégrer l'armée officielle.

Le personnel des Forces Spéciales ne se limite pas à des commandos ultra-spécialisés. D'autres types de soldats sont concernés, et une unité de pilotes d'élite sera nécessaire pour attaquer le Gantelet. Malheureusement, celle-ci est coincée par une escarmouche sur Quesh. Il faut que Météore aille leur apporter leur nouvelle affectation en personne.

Le gand Yuun est un spécialiste en technologie chargé de reconstituer une machine de codage impériale sur Hoth. Une mission aussi importante que le Gantelet, et comme il doit participer aux deux, le Chaos vient le soutenir. D'autant plus que la machine sera très utile aux Forces Spéciales, et à son unité de prédilection. Celle-ci étant maintenant au complet, et prête à servir, l'assaut sur le croiseur impérial est organisé et exécuté. Une nouvelle victoire pour l'Escouade du Chaos, dont le commandant est promu major.

tanno_vik_01

La destruction du Gantelet intervient au même moment que la rupture du Traité de Coruscant et la reprise de la guerre. Cette bataille est donc de fait une des premières du nouveau conflit. Le général Arkos Rakton, un des plus grands stratèges impériaux, en profite sur le plan de la propagande et accuse les Forces Spéciales et l'Escouade du Chaos de faire partie des responsables de la fin de la Guerre Froide. Mais le général Garza a d'autres priorités, comme réunir ses troupes. La prison de Belsavis a été attaquée, alors qu'elle aimerait récupérer une unité de pilotes désavoués pour leur permettre de reprendre le combat. Alors elle envoie son unité préférée : le Chaos toujours en première ligne.

Mais changement soudain de situation pour le major Météore et son escouade. Le Chancelier Suprême Janarus a expressément demandé à ce qu'ils escortent un sénateur sur Voss. Celui-ci doit déjouer les manipulations d'un Sith, et l'unité d'élite des Forces Spéciales est effectivement la mieux équipée pour le mettre en échec. Mais l'agent du chancelier est incapable de capitaliser là-dessus. Autre problème politique, un sénateur corrompu par des agents de Rakton qui tente de discréditer l'Escouade.

yuun_01

La première grande bataille de cette nouvelle guerre a lieu sur Corellia, et l'Escouade du Chaos peut retourner se battre en première ligne. Le général Rakton, ce cher ennemi, s'est installé au Bastion, une puissante citadelle militaire que la République avait construit ici. Une belle occasion de mettre enfin hors-jeu un des plus grand stratèges de l'Empire. Si l'on arrive à le déloger. La mission est confiée aux Forces Spéciales, et coordonnée par le général Garza en personne. Avec bien évidemment le major Météore et l'Escouade du Chaos en fer-de-lance. Ce n'est peut-être pas la victoire la plus spectaculaire de la bataille de Corellia, mais elle impacte fortement le futur de la guerre.

Le succès de l'Escouade du Chaos contre le général Rakton a eu pour conséquence d'attirer la lumière sur eux. Au sein des Forces Spéciales, l'unité s'était spécialisée dans des missions plutôt secrètes. Mais avec leur nouvelle notoriété, impossible de l'envoyer sur des affectations discrètes. Au contraire, mieux vaut la montrer pour motiver les autres troupes. C'est ainsi qu'elle a été temporairement transféré au bureau du Commandant Suprême de la République pour la bataille d'Illum. Et lors de celle de Makeb, c'est du Chancelier Suprême qu'elle a répondu. Quelles que soient les prochaines campagnes prévues, nul doute que l'on retrouvera le major Météore et ses hommes en première ligne, à mener la charge.


Jeux du moment

>> Liste complète <<