Publicité

SWTOR – Les mandaloriens, une armée ou une horde ?

Infanterie, Forces Spéciales, Flotte, Chasse... Que ce soit pour la République Galactique ou pour l'Empire Sith, la structure militaire est très définie avec des sections qui couvrent des domaines particuliers et ne débordent pas. Ou alors pour des exceptions très ponctuelles et elles aussi très codifiées. Leur structure n'est pas pyramidale, mais en des branches séparées où les officiers de l'un n'ont aucun pouvoir sur les subordonnés de l'autre. C'est très loin d'une horde barbare, où tous les commandants et officiers ont des compétences dans toutes ces branches.

A l'image des mandaloriens, qui à une époque étaient largués de leurs transporteurs sur le dos de droïdes basiliks sur lesquels ils se battaient indifféremment dans l'espace, l'atmosphère ou au sol. Chacun de leurs guerriers est un commando capables de se sortir de nombreuses situations différentes. Le total opposé d'un soldat de base ultra-spécialisé (attention, je ne parle pas de la classe soldat où l'on est sensé incarner un commando d'élite et donc l'égal d'un mandalorien). De plus, les mandaloriens n'ont pas d'unité de base. Si l'on parle de leurs clans, ce n'est pas pour rien. Ils sont ainsi rassemblés autour de familles étendues au nombre variable (de moins d'une dizaine à une centaine), et qui évolue facilement. Chacune possède des règles qui lui sont propres, avec une hiérarchie interne qui lui est spécifique. Manquant d'un gouvernement central pendant les trois derniers siècles, ces clans ont suivi leurs propres voies sans se concerter et les différences se sont creusées.

lepetit4

Il y a trois cent ans, lors de la Guerre des Mandaloriens, les clans avaient connu de grands bouleversements avec le rajout d'énormément de membres que l'on a baptisé néo-croisés. Venus d'horizons divers et variés, il fallut des mesures spéciales pour tous les intégrer. Le stratège de Mandalore l'Ultime, Cassus Fett, lui-même membre récent, eut l'idée d'afficher les grades en tant que couleur des armures. Il y en avait quatre, cela montre bien combien leur hiérarchie est souple et peu développée. Mais leur défaite finale les vit plonger durant une période noire de trois siècles, et ce malgré les efforts de Mandalore le Sauveur. C'est à cette période qu'ils ont perdu leurs droïdes basiliks, détruits par la République. Le code-couleur imaginé par Cassus Fett a été aussitôt balayé. Certains clans, comme celui des Farr et d'autres déployés notamment sur Dromund Kaas, ont repris ces quatre couleurs ou parfois seulement une partie. D'autres les ignorent totalement et ne cherchent pas à afficher cette unité visuelle. Le clan Lok de l'actuel Mandalore (visible à bord de son vaisseau amiral l'Esprit de Vengeance, uniquement pour les chasseurs de primes), par exemple, fait partie de cette seconde catégorie.

linnocenté

Mandalore l’Innocenté

Mandalore est tout au sommet de la pyramide hiérarchique mandalorienne. C'est le seul qui n'avait pas de couleur particulière dans le système de Cassus Fett. Après tout, tous ses guerriers sont sensés savoir à quoi ressemble son armure. Il est le chef des chefs de clans, et donc à ce titre il est comme eux chef militaire et autorité judiciaire. Il est le juge suprême pour les procès les plus graves. En tant que général en chef de plusieurs groupes mercenaires (chaque clan séparément), il peut choisir une cible ou un contrat et tous les mandaloriens se joindront à lui. Il reste toutefois très accessible envers tout membre des clans qui souhaiterait lui présenter une affaire. Côté législatif, sa culture se base plus sur des traditions que des renouvellements réguliers. Il se contente généralement du rôle d'arbitre et n'impose de grands changements que si la situation est vraiment grave et nécessaire.

L'actuel titulaire du poste est Artus du clan Lok, dit Mandalore l'Innocenté. Il a pris ce titre en tuant en duel son prédécesseur, Mandalore le Petit. Il a dénoncé l'alliance que ce dernier avait passé avec l'Empire, mais en a ensuite passé une autre. Ses troupes sont incontournables à Kaas City et ses environs, et ont participé aux dernières campagnes depuis la reprise des conflits à ses côtés (Taris, Corellia...). Lui-même s'est personnellement battu sur Ilum, pendant la rébellion de Dark Malgus. Il reste toutefois très secret, et beaucoup d'observateurs pensent qu'il possède plusieurs cartes dans ses manches qu'il attend de jouer au moment propice.

Pack

En dessous de Mandalore se trouvent ceux que l'on appelle les maréchaux. Ils portaient des armures jaunes/dorées dans la classification de Cassus Fett. Ceux-ci se divisent en deux catégories. D'un côté les chefs de clan et de l'autre le haut-commandement. Les premiers, choisis en interne des différents clans, y exercent la même fonction que leur supérieur. Chacun d'entre-eux est chef suprême de son clan, au niveau des lois de la guerre et de la justice. Confier à l'un d'entre eux une mission, c'est y engager tout son clan. Accéder à ce statut certifie de pouvoir automatiquement siéger au conseil de Mandalore.

Mais il existe un autre moyen de prendre place parmi ces conseillers. Il y a ceux dont Mandalore reconnait le talent et nomme dans son entourage. Bénéficiant de ce privilège à titre personnel, ils n'ont personne sous leurs ordres. Et s'ils doivent effectuer une mission en groupe, il leur faut demander la permission à leurs chefs de clan personnel de leur fournir de l'aide. Ces derniers peuvent aussi leur fournir un commandement permanent s'ils sont en (très) bon termes. Mais le manque de responsabilités auprès de leurs clans permet à ces favoris d'être plus proches de leur chef suprême, et plus libres pour exercer sa volonté. Certains se sont déjà vus accorder de très grands pouvoirs. Par exemple, il y a trois cent ans, Cassus Fett avait autorité pour diriger toutes les armées sans que personne à l'exception de Mandalore ne puisse le contester.

mandaloriens4

Le rang suivant au sein des clans est celui de chef de ralliement. Le système de Cassus Fett lui donnait des armures rouges. Ils sont choisis par les chefs de clans, selon une logique qui est propre à chacun d'entre eux. Comme les chefs de clans sont les Mandalores à une plus petite échelle, les chefs de ralliements reprennent le rôle des favoris. Ils sont des conseillers, mais au combat leurs rôles sont beaucoup plus larges. En effet, sur le terrain ce sont eux qui assurent les rôles d'officiers. Ce sont eux qui emmènent les groupes de combattants à un point donné. Et qui jugent de la situation pour la relayer aux maréchaux restés au poste de commandement. Ils pèsent peu sur la hiérarchie, mais en restent des membres essentiels.

En enfin il y a la base, la grande masse des guerriers. Cassus Fett leur faisait porter des armures bleues pour les recrues et des blanches/argentées pour les vétérans. A son époque, les néo-croisés recrutaient énormément et le bleu était donc la couleur dominante des armées des clans. Mais de nos jours, ceux qui suivent ce code et peignent leurs armures en fonction de leur rang ont tendance à ne pas utiliser le blanc/argenté et de se contenter du bleu sans prendre en compte l'expérience. Enfin, quand le code est vraiment respecté. Des chefs de ralliement en armure bleue ont déjà été remarqués.

espritdevengeance1

L'Esprit de Vengeance, croiseur personnel de Mandalore l'Innocenté

A côté de tout ceci, il y a quelques groupes qui se promènent en marge du système. Des solitaires ou des clans trop petits pour vraiment peser et où le chef est plus considéré comme un chef de ralliement qu'un maréchal. Des mandaloriens dont le rang est inférieur à ce qu'il pourrait être s'ils faisaient partie d'un clan puissant. Ceux qu'ailleurs on appellerait des laissés pour compte. Mais chez les sujets de Mandalore, on prêche que l'on fait partie d'une grande famille. Que ce soit au niveau du clan ou au niveau de tout le peuple. Et à moins de rivalités entre les chefs, les plus faible pourront toujours compter sur la fraternité de leurs camarades qui les aideront à tenir leur rang. Avec les victoires et leur prestige qui remontera, il sera plus facile de recruter et de retrouver le statut légitime. Ou si ce n'est pas possible, de se laisser absorber par l'allié. Le chef de clan déchu redeviendra alors un simple guerrier. Les grades sont ainsi fluctuants chez les mandaloriens.


Jeux du moment

>> Liste complète <<