Publicité

SWTOR – La déchéance de la Guilde des chasseurs de primes

La Guilde des chasseurs de primes est une organisation ancestrale, presque autant que la République Galactique. Depuis que l'on offre des primes pour capturer des criminels, il existe des professionnels qui ont fait leur métier de cette traque. De cette chasse. Et ce sans même parler des espèces et cultures où ce rôle est glorifié voire portées aux nues, comme chez les rodiens ou les trandoshans. C'est de manière naturelle que certains ont noué des alliances, d'abord au cas-par-cas puis de manière plus permanente. Des structures qui peuvent servir d'intermédiaire avec les clients, d'informateurs, d'armuriers et bien d'autres services. Même s'il faut leur abandonner une cotisation et une partie de la prime pour en assurer le financement. La première organisation que l'on pourrait comparer à une Guilde de niveau galactique a été fondée sur Trandosha. Les membres de cette race en sont très fiers. Puis le phénomène d'alliance s'est étendu sur d'autres systèmes, s'organisant sur un territoire de plus en plus large. Jusqu'à ce que les activités de la Guilde des chasseurs de primes couvrent tout le territoire de la République Galactique et les systèmes connus voisins.

trandoshans_1600x900

Lors de la Grande Guerre de l'Hyperespace, la Guilde s'est battu aux côtés de la République et des Jedi. La coopération fut telle que dans certains systèmes éloignés, un amalgame commença à être fait. Les chasseurs de primes officiels commençaient à être vus comme de simples auxiliaires des manieurs de sabre laser. Mais la puissance et le prestige de la Guilde était à l'époque tel qu'il était plus avantageux d'accepter cette réputation insultante que de se lancer dans une carrière indépendante. Le déclin commença à cause de la ploutocratie neimodienne. Ces duros mutants, peu satisfaits des sommes demandés par la plus puissante organisation de chasseurs, voulant trouver un accord qui ne mettrait pas en péril la grosseur de leur si cher portefeuille... Bref, les dirigeants neimodiens passèrent un accord avec le groupe des mercenaires Gank pour moins cher. A partir de là, le marché de la concurrence a été rouvert. La Guilde s'est fracturé en deux : ceux qui ne voulaient rien changer et ceux qui voulaient prendre exemple sur leur rivaux. Au cours des années, décennies et siècles qui ont suivi, de nombreuses fractures ont morcelé l'alliance en de nombreux petits groupes rivaux, sans parler des indépendants. Lors de la Guerre des Mandaloriens, la situation était telle que le trandoshan Vossk, grand maître de l'époque, fit grand bruit en claquant la porte.

bh_hutta_435x250

La Guilde décapitée, écartelée par la guerre des factions, un autre coup allait lui être porté. Un indépendant, humain anciennement esclave. A 16 ans, il avait éliminé ses maîtres puis les chasseurs de primes envoyés à ses trousses pour ce meurtre. Il s'appelait Calo Nord, et il se tailla la réputation du plus brutal et impitoyable de toute la profession. La légende veut même qu'il ait fait plus de morts que la Peste Iridienne. Il était l'inverse même de l'image que la Guilde voulait afficher du métier, et sa réputation était telle que tous les chasseurs de primes furent éclaboussés. Même après sa mort, son ombre continua de planer, condamnant plusieurs contrats que l'on ne peut confier à des éléments aussi peu recommandables. Et puis, il y a eut les mandaloriens. Vaincus par Revan, brisés, ils n'avaient pas beaucoup d'opportunités devant eux. Ils ne savaient être que guerriers ou traqueurs. Donc mercenaires et chasseurs de primes. Tout un afflux de nouveaux blasters sur le marché, à peine moins brutaux que Calo Nord. Et comme ils venaient d'une culture où leurs clans sont ce sur quoi ils comptent plus que tout, ils n'avaient pas intérêt à s'affilier à une organisation nouvelle pour eux comme la Guilde.

chasseur-de-primes-image-conceptuelle-002

Aujourd'hui, ce sont les mandaloriens qui tiennent le haut du pavé sur le marché des chasseurs de primes. Réorganisés autour de leurs Mandalores (pluriel car je parle de l'actuel et du précédent), ils sont plus puissants que jamais. Et avec leurs Grandes Traques devenus des évènements prestigieux et à grande récompense, ils attirent plus et font plus rêver que la pauvre vieille Guilde délabrée. Toutefois, celle-ci possède encore quelques ressources. Et certaines organisations, même si elles sont toujours indépendantes, se rangent toujours sous la bannière de leur ancestral credo. A l'image de celle des Courtiers en primes, qui réussit régulièrement à négocier certains contrats avec les Flottes Républicaines et Impériales.

 

Références

En jeu vidéo :

  • Star Wars Knights of the Old Republic (Calo Nord est un personnage important de la première moitié du jeu)
  • Star Wars Knights of the Old Republic II (le trandoshan Vossk est un pnj de Nar Shaddaa, dont la principale activité est de nous parler de la déchéance de la Guilde)

Littérature :

  • guide "Le Code du Chasseur de Primes"

Jeux du moment

>> Liste complète <<