Publicité

SWTOR – Un secteur à part

Le secteur Corellien est l'un des plus puissants du Noyau et de la République Galactique. Ces 24 systèmes se trouvent à la croisée de deux routes galactiques, baptisées Passe Corellienne (de Coruscant vers Tatooine et au-delà) et Voie Commerciale Corellienne (bifurcation de la Passe Corellienne à partir de Corellia vers Duro puis Bespin et Hoth). C'est dans cette zone que des ingénieurs (Corellia et Duro se disputent la paternité de cette technologie) ont réussi à copier la technologie rakata de déplacement plus vite que la lumière rebaptisé Hyperpropulsion.

La colonisation d'autres planètes avait déjà commencé avant, mais c'est grâce à ces nouveaux moteurs que les corelliens ont pu s'implanter plus loin en plus grand nombre et donc poser les bases de la future République Galactique, dont ils sont évidemment un des membres fondateurs. D'où les noms aussi de ces routes que leurs explorateurs ont mis en place. Quant à savoir pourquoi ce secteur porte le nom de cette planète, c'est parce que la plupart de ses membres (pas tous, Duro étant l'indépendant le plus célèbre) appartiennent à une entité politique baptisée Empire Corellien, dont le siège est bien évidemment le système où se trouve la planète du même nom.

secteurcorellien1

L'Empire Corellien est une monarchie (dans 600 ans, une nouvelle dynastie arrivera au pouvoir : la Maison Solo), mais ce n'est pas le roi qui détient le pouvoir effectif. Quelques temps avant que l'Empire ne déclenche la guerre de son retour, une législature baptisée Conseil Corellien a été mise en place. Un corps élu qui désignait à sa tête un premier ministre, et c'est lui qui gérait les affaires politiques. Toutefois, ce système politique s'est effondré en même temps que la Guerre Froide, le Conseil décrétant que Corellia et l'Empire Corellien devenaient membres de l'Empire Sith. Ils furent renversés par les alliés de la République. Le roi n'ayant pas été mêlé à tout ceci, son image n'a pas été touchée par la trahison et donc beaucoup s'attendaientt à ce qu'il reprenne le poste de premier dirigeant en ces temps de crise et de reconstruction.

Mais le Conseil seul n'avait pas l'autorité pour déclarer le secteur propriété des Sith.  Il a fallu forcer la main à trois autres personnes représentant trois autres pouvoirs locaux, les prendre en otage pour les agiter comme des marionnettes. Le premier était Jonah Carter, commissaire de la Corsec, c'est à dire le chef de tout l'appareil policier et judiciaire. Harlon Fane était le représentant que les grandes corporations locales avaient désigné pour siéger à un conseil économique. Quant au troisième, c'était la matriarche selonienne Shrona Bel-Il, membre d'une race originaire d'une autre planète du système.

Corellian_surrender1

Harlon Fane, Jonah Carter et un conseiller corellien

Le système Corellien est composé de sept planètes, mais les deux plus lointaines Crollia et Soronia ne sont pas habitables. Les autres sont surnommés les Cinq Frères. Corellia est la plus proche du soleil Corell, boule bleue et verte d'océans et de continents fermiers. Le second est Drall, dont les habitants sont de petites boules de fourrures célèbres pour leurs ingénieurs et physiciens théorique. Ensuite viennent les planètes jumelles, Talus et Tralus. Ces deux mondes viennent ensemble car ils sont tous les deux en orbite selon un équilibre parfait autour de la Station Centrepoint, une des curiosité du système. Cette station spatiale était déjà construite quand les premières navettes ont commencé à visiter les environs. Ces deux mondes jumeaux n'ont pas d'espèce native, et la colonisation est assez faible. Mais elles sont bien habitables. Ensuite vient Selonia, planète océanique ou les grands mammifères poilus indigènes ont développé leur industrie dans les tunnels de leurs îles. Même quand leurs tribus matriarcales déménagent ailleurs, ils continuent de s'installer dans les sous-sol. Enfin viennent Crollia et Soronia. L'agencement de Talus et Tralus et la Station Centrepoint ont beaucoup agité la communauté scientifique. Et certains ont même avancé que le système aurait été créé artificiellement. Pourquoi ? Dans quel but ? La réponse serait-elle sur Centrepoint ? (je rappelle que les découvertes intervenues après l'Episode VI doivent être traitées comme des théories, sinon c'est une anachronisme)

drall_01

un drall

Corellia s'étant développé en premier, ils ont revendiqué la souveraineté du secteur. Evidemment cela n'a pas plus aux dralls et aux seloniens, ce qui a conduit à la guerre. Les accords qui ont mené à la paix ont servi de modèles pour les statuts des autres planètes de l'Empire Corellien. Chacun des mondes qui le composent a son propre gouvernement, mais il est inféodé à celui de la planète Corellia. Pour les leaders planétaires, cela leur donne une certaine importance et indépendance. Pour la noblesse corellienne, classe dirigeante de la planète et donc de l'Empire, cela les conforte dans l'idée qu'ils sont les seuls à compter. Ce qui a bien entendu mené à bien d'autres guerres au sein de l'Histoire. Mais le statu quo reste. L'autorité du gouvernement de Corellia a fini restreinte avec les siècles, devant composer avec certains groupes comme par exemples les colonies seloniennes implantées sur leur planète pour certaines affaires de l'Empire. De toute façon, il y a eu énormément d’immigration dans toutes les planètes du secteur. Les colonies ont autrefois été peuplées majoritairement d'humains, mais nombre d'aliens les ont rejoint. On trouve des dralls et des seloniens partout maintenant, mais aussi des twi'lek, sullustéens, rodiens... et bien d'autres encore avec une nationalité corellienne (au sens de l'Empire mais aussi de la planète).

selonian_01

trois seloniens

L'Empire corellien est l'un des membres fondateurs de la République Galactique. Ils lui ont fourni un grand nombre de politiques et de militaires de premier rang. La noblesse corellienne en tire un certain orgueil. Ils sont donc aussi arrogants envers les planètes qui ne remontent pas aussi loin qu'envers celles "secondaires" (Drall, Selonia...) de leur secteur. Un sentiment renforcé par le fait qu'ils disposent de leurs propres Jedi. Ils se mettent donc à l'écart des autres. Au-dessus, selon les critères des classes dirigeantes. Mais pour les moins fortunés, en souvenirs des anciens explorateurs qui avaient établi leurs colonies, c'est l'appel de l'aventure. Beaucoup sont devenus contrebandiers, joueurs professionnels (les dralls aiment beaucoup cette voie) ou même pirates pour certains. Les lois de l'Empire corellien sont plutôt... laxistes n'est pas le mot, mais plus permissives qu'ailleurs. Sans aller jusqu'au "tout est permis" des Hutts, bien entendu. Revenant passer leur retraite à la maison, de nombreux anciens ont partagé leurs expériences avec les jeunes générations, leur remplissant la tête de rêves avec ce qu'ils ont accomplis et qui pourrait encore l'être. Ils ont ainsi établi une véritable tradition. Le corellien type est donc considéré comme arrogant, audacieux, méprisant les risques et les statistiques... Bref, un vrai vaurien.


Jeux du moment

>> Liste complète <<