Publicité

SWTOR – La marque des tionistes

L'Amas de Tion est un regroupement de planètes situé sous un bras de la Route commerciale Perlemienne. Elle est peuplée majoritairement de colons humains qui se sont installés là il y a plus de 25 000 ans. Et avant même que la République Galactique ne soit constituée, ils s'étaient réunis en un Empire et une puissance galactique. Pas à un niveau égal à celui des Rakatas, ou même que les actuelles formes de la République et de l'Empire. Mais ils furent suffisants pour avoir avec les hutts une guerre qui résonne encore dans l'Histoire.

tion1

Bien qu'issu de la noblesse, Xer était aussi un chef pirate. Aux alentours de 21 500 avant le Traité de Coruscant, ses troupes étaient tellement redoutées qu'il s'en servit comme base pour une armée parmi les plus redoutables du secteur. A leur tête, il fonda le Royaume d'Argai (nom de la planète où il est installé). Quand le roi voisin de Cron lui proposa des titres en échange de sa loyauté, il se sentit insulté et partit en guerre. Conflit qu'il remporta, et est depuis inscrit dans l'Histoire sous le nom de Xer VIII de Cron. Il avait maintenant les moyens de ses ambitions, et passa le reste de sa vie à annexer les autres royaumes de l'Amas. Les chroniques parlent de huit épouses et d'au moins cinq fils : Xic, Xil, Xom, Xuc et Xim. Il les fit élever séparément, chacun ignorant l'existence des autres. Il leur donna les moyens de disposer de leurs propres forces pirates pour voir ce qu'ils en feraient. Et à ce petit jeu, c'est Xim qui se montra le plus fort. Pendant la conquête du royaume de Cron, il s'illustra par sa brutalité envers ses adversaires nobles. Quand Xer VIII se retira des affaires, il lui laissa finir la conquête de la Ligue Livienne, dernier territoire indépendant de l'Amas. Rapidement, il élimina ses quatre frères. Certains disent qu'il s'est aussi chargé de son père. La brutalité dont il a fait preuve lui valurent le surnom d'Empereur Xim le Despote.

tion3

Xim et ses troupes ont redécouvert la science des portails grees, leur permettant de frapper plus loin que le rayon d'action de leurs croiseurs aurait dû leur permettre. Son symbole personnel, un crâne blanc avec des étoiles brillant dans les orbites, se fit craindre dans plusieurs autres secteurs. Il se basait sur plusieurs technologies considérées aujourd'hui comme expérimentales ou disparues pour augmenter sa puissance. Il est aussi le plus ancien chef de guerre à avoir utilisé une armée de droïdes de combat. Il avait aussi une police secrète chargée de traquer et d'éliminer ses opposants internes : le GenoHaradan. Mais la légende de Xim le Despote rencontra un ennemi de taille : l'Empire Hutt. Ses premières offensives furent couronnées de succès et il commença à se faire appeler Daritha Xim (Empereur Xim en rakata). Mais à la première bataille de Vontor, il fut battu par Kossak Inijic Ar'durv. Il revint à la charge, et la seconde bataille de Vontor finit sur un résultat beaucoup plus partagé. Le hutt dut créer une alliance avec les klatooiniens, vodrans, nikto et weekay pour assurer une victoire définitive. Certaines versions affirment que l'empereur pirate a fini exhibé comme esclave avant son exécution. Kossak devint célèbre en tant que Dévoreur de Despotes (il serait lié à Jabba, mais non confirmé). Toutefois, la Reine de Ranroon, vaisseau amiral de Xim, a disparu avec à bord son trésor. Entre ceux qui cherchent à retrouver sa technologie et ceux plus intéressés par son or, les ximologistes ont toujours de nouvelles pistes à explorer. Et avec un nom pareil, impossible de nier l’influence que ses trente ans de règne ont eu sur son époque.

tion4

Les lieutenants du chef de guerre pirate reculèrent devant les hutts. Leur chef avait échoué, que pouvaient-ils faire de plus ? Face à la guerre dite de Dévoration, ils durent abandonner une partie de leurs conquête. L'Empire de Xim fut divisé en six états indépendants, et le GenoHaradan passa dans la clandestinité. Pendant un millier d'années, ils restèrent centrés sur eux-même. Jusqu'à ce que des explorateurs de la République Galactique arrivent, établissant la Route commerciale Perlemienne. Un axe au travers duquel se déplacer était plus simple, plus rapide. Cela réveilla leurs habitudes de pirates, déclenchant la Guerre Tionese. Leurs raids les menèrent jusqu'à Coruscant. Mais ils finirent par perdre. Les six royaumes furent remaniés et modernisés, et transformés en territoires républicains que les Jedi pouvaient surveiller. Après tout, grâce à la Route Perlemienne, leur base principale d'Ossus n'était pas située si loin de ce que l'on appele maintenant l'Hégémonie de Tion. L'émergence de la menace Sith a desserré la surveillance, oubliant que la noblesse tioniste se souvient de la glorieuse époque où Xim avait fait d'eux une puissance galactique.

tion5


Jeux du moment

>> Liste complète <<