Publicité

SWTOR – Une secte au sein de l’Empire

Tari Darkspanner n'était encore qu'une acolyte en formation sur Korriban, de longues années avant la signature du Traité de Coruscant, quand elle découvrit des éléments sur un seigneur Sith nommé Dark Revan. Il y avait là de quoi l'intriguer. Aucune mention de l'Empire ou de l'Empereur, alors que ces éléments étaient indispensables à l'existence de Sith comme elle les connaissait. Elle chercha à creuser plus avant, et tomba sous le charme de cet ancien Jedi, génie aux multiples facettes, et dont certaines parties inconnues contribuaient à le rendre toujours plus intriguant. Et aux opinions si différentes de ce qu'elle avait appris à suivre. Grâce à certaines sources impériales, elle put en apprendre plus que l'individu lambda qui enquêterait sur le sujet. Mais des détails élémentaires lui échappaient toujours, ou alors elle a volontairement décidé de les ignorer. Finalement, elle a rassemblé autour d'elle des disciples, et ils ont commencé à vouer un culte à ce seigneur Sith mort depuis trois siècles et aux enseignements que Tari Darkspanner en tirait. Rapidement, face à une certaine hostilité de leur supérieurs, Conseil Noir en tête, ils sont passé dans la clandestinité. C'est ainsi qu'est né l'Ordre de Revan, que l'on connait plus en tant que Revanites.

tari darspanner

Dark Revan a basculé plusieurs fois durant sa vie entre Lumière et Obscurité. Les Revanites pensent donc que la voie du pouvoir dans la Force ne se situe à aucun des deux extrêmes. La Force est un tout. Elle est aussi ouverte à tous. Revan avait des camarades aliens, et même des droïdes. De nombreux apprentis aliens, qui n'auraient jamais pu être autorisés à aller sur Korriban, ont ainsi été formés en secret. Les mandaloriens avaient une grosse histoire avec lui, datant de l'époque où ils s'étaient affronté durant la Guerre des Mandaloriens. Ainsi, une alliance s'est formée avec le clan Farr, qui s'est développée bien plus profondément. Par extension, puisqu'il y avait ces nouveaux alliés, pourquoi ne pas en chercher d'autres ? Et l'Ordre de Revan accueillit parmi ses fidèles des individus qui n'avaient pas de lien avec la Force. Mais ils avaient d'autres qualités, qu'ils pouvaient développer pour mieux servir. Tari Darkspanner et ses lieutenants sont profondément patriotiques. Ils veulent réformer la société impériale selon les normes plus égalitaires qu'ils appliquent entre eux. Mais à aucun moment la trahison n'est envisagée. Pas question d'aider la République, même si elle applique plusieurs de ces mêmes normes. De plus, la maitresse de l'Ordre a une théorie : elle a découvert que Dark Revan était venu sur Dromund Kaas pour affronter l'Empereur, et comme celui-ci ne se montre jamais en public, alors c'est que Revan a gagné et pris la place de l'Empereur mais que le Conseil Noir le maintient prisonnier. Une théorie confortée par quelques visions de Force, même si imprécises. Et qui explique le refus de trahir. Si celui qu'ils idolâtrent est vraiment leur chef, ils ne doivent pas se détourner de lui mais au contraire tout faire pour le libérer. Ils ne sont pas assez forts pour le faire directement ? Tant pis, ils emploieront la ruse tant que ce sera nécessaire.

revanites2

En tant que principal organe gouvernemental de l'Empire, le Conseil Noir ne peut pas accepter les Revanites et a déjà tenté de les détruire. En vain, cela n'a fait que les pousser à se cacher encore plus profondément dans la jungle de Dromund Kaas. Des assassins ont été envoyés pour Tari Darkspanner, alors elle ne s'adresse plus directement qu'à quelques fidèles triés sur le volet. Pour la grande majorité, elle n'est que le Maître, une silhouette de sexe indistinct vêtu de robes similaires à celles que portait autrefois Dark Revan. Pour certains même, elle ne communique qu'au travers d'un holo-transmetteur. Ceux qui la traquent ne savent même pas son nom. Dark Charnus, bras droit du membre du Conseil Noir Dark Decimus, a donc envoyé plusieurs espions pour infiltrer l'Ordre. Avec des résultats mitigés. Certains ont été démasqués et rien ne leur a été révélé. Pire, d'autres ont été convertis. Seule une petite poignée est revenue annoncer ce qu'ils savaient. Avec ces renseignements, il a pu organiser la capture, la torture et l'exécution de Tari Darkspanner et de plusieurs de ses lieutenants. Mais pas tous. Il a pu présenter ça comme une victoire, mais le fait est que l'autre existe toujours. Décapité, mais une nouvelle tête ne peut que repousser. Et des rumeurs se sont mis à courir que cette nouvelle version des Revanites serait sortie des limites de l'Empire, allant jusqu'à convertir des Républicains. Mais dans quel but ?...


Jeux du moment

>> Liste complète <<