Publicité

SWTOR – Corporation Czerka : économie immorale

La compagnie Czerka Armements, alias Czerka Armures, alias Czerka Technologies, alias... Non, on ne va pas toutes les faire. Toutes les branches de la tristement célèbre Corporation Czerka sont nées des Mines et Industries Czerka, fondée il y a environ quatre siècles. Sa première version n'était une grande réussite. A l'image de leurs installations sur Tatooine. Entre le manque de diversité visuelle, les résultats insuffisants et les attaques régulières de pillards tusken contre les véhicules de transport, Anachore devint rapidement l'équivalent d'un trou noir pour carrières brisées ou à briser. Le directeur Pollard Seario décida de changer les choses. Une stratégie agressive, basée sur la devise "n'importe où, n'importe quand, nous sommes là", leur permit de s'imposer profondément dans la Bordure. Et de se diversifier pour se rendre incontournable, indispensable. Et pour obtenir ce monopole, ce dirigeant a insufflé à ses cadres une politique du prêt à tout, même au pire.

czerka1

Ce changement de politique ne donna pas de grands succès tout de suite. Le droïd assassin HK-01 s'échappa de son laboratoire et initia la Grande Révolution Droïde. Le genre de publicité que l'on préfèrerait éviter. Pourtant, après la Grande Guerre des Sith, la Czerka réussit à décrocher un certain nombre de contrats pour aider à restaurer les différentes planètes touchées par le conflit. Mais c'est pendant la Guerre Civile des Jedi que la compagnie réussit sa plus grande expansion. Pollard Seario négocia un accord avec Dark Revan, lui permettant de s'implanter dans les mondes contrôlés par les Sith. Tout en conservant un pied du côté de la République, leur permettant de faire des affaires avec les deux parties. Un accord renégocié avec Dark Malak, qui étendra leurs avantages. Vers la fin de la guerre, la bataille du laboratoire Czerka 431 dévoilera à quel point. Mais l'avant-poste de Dreshdae, sur Korriban, est particulièrement explicite. Sous Revan, ils étaient la seule grande compagnie républicaine présente. Sous Malak, la gestion de la ville leur était presque entièrement accordée.

Autre exemple de leur influence à cette époque, la découverte de la planète G5-623, rebaptisée Edean par vote du conseil d'administration. Ils en obtinrent la gestion et la responsabilité, puisque leur dossier ne mentionnait pas d'espèce locale intelligence. Après tout, l'espèce indigène ressemble à des animaux et ne communique que par grognements. Qu'attendre de ces wookies à part les réduire en esclavage ? Oui, vous avez bien lu le nom. Et comme vous vous en doutez, cela a mal fini. Malgré un traité avec un chef local, la Czerka finira par devoir s'enfuir de Kashyyyk face à une révolte des locaux. Il en a fallu de la diplomatie pour faire oublier cet incident et donner aux wookies la place qu'ils ont aujourd'hui dans la République. Surtout qu'étant donné leur longévité, beaucoup d'entre eux se souviennent encore de cette période.

czerka2

Malgré tous ces scandales, la Corporation Czerka a réussi à sortir grandie de la Guerre Civile des Jedi. Faisait état de son expérience dans la reconstruction des planètes, elle dénicha de nouveaux contrats. A l'époque, le plus grand d'entre eux était sur Telos, alors elle chercha à s'en emparer. Leurs actions à l'époque étant symptomatiques de leurs méthodes, attardons-nous dessus. Le contrat principal ayant déjà été attribué à un groupe ithorien, ils se sont dirigés vers les contrats secondaires : les transports et fournir des droïdes. Des tâches qui leur permettaient de faire appel à des mercenaires. Et avec ceux-ci, intimider les rivaux et organiser la disparition d'équipements là où elle ne serait pas responsable. Une manière de prouver l'incapacité de ce concurrent, de le discréditer alors que de l'autre main on se présente comme le meilleur candidat possible pour reprendre les travaux. Une stratégie évidemment illégale, qui jette un grand discrédit sur la morale de l'entreprise. Mais Pollard Seario et ceux qui l'entouraient étaient prêts à tout.

Malheureusement pour eux, cette fois-ci ça ne marcha pas. Un chef mercenaire se montra trop gourmand, et bloqua le processus. Ses employeurs directs furent obligés d'engager des extras pour compenser, offrant aux ithoriens la possibilité d'infiltrer des espions qui s'empareraient des preuves de malversations. Ce fut la Czerka qui fut ridiculisée par ses mercenaires, et leur absence totale d'efficacité quand les forces de Dark Nihilus attaquèrent la station acheva de convaincre les autorités qu'elle n'avait pas sa place ici. Ils iraient chercher de nouvelles affaires ailleurs.

czerka_854x480

Récemment, la Czerka a fini par se mettre dans le viseur de la République. Et son dirigeant, Yem Leksende dans celui de l'Empire et de ses Services Secrets pour son appartenance à la Cabale Stellaire. Gayem, le fils de Yem, était un haut responsable de la sécurité. Du genre à faire disparaitre des preuves sous un tapis de bombes. Chargé de faire disparaitre un laboratoire d'armes spéciales perdu sur Tatooine, il se trouva en concurrence avec le S.I.S républicain. Avec tirs de blasters échangés. Quand la guerre eut repris, l'Empire s'empara du siège de la division de Corellia, ainsi que tous les documents et exemplaires présents dans la zone. Certains cadres ont même collaboré. Pour la nouvelle Chancelière Suprême Saresh, ce chaos était suffisant pour ordonner la nationalisation des biens de la Czerka. Une mesure censée ne durer que le temps de la guerre, mais certains dirigeants ne l'entendent pas de cette oreille. Rasmus Blys, directeur de recherche sur la lune CZ-198, s'est retranché dans son domaine et ne compte pas en sortir, même par la force. D'autres cadres de haut rang sont passés à l'Empire, négociant le matériel de CZ-198 pour reprendre leurs activités de l'autre côté. Dans ces conditions, les méthodes de la Czerka les ont-elles rattrapé pour sonner la fin de la corporation ?...

(la réponse est non, la Czerka existe encore à l'époque des films et un certain Boba Fett s'est même équipé en armes et gadgets chez eux.)

 

Références

En jeu vidéo :

  • Star Wars Knights of the Old Republic
  • Star Wars Knights of the Old Republic II

Jeux du moment

>> Liste complète <<