Publicité

SWTOR – Divinité impériale

Attention, cet article contient plusieurs spoilers des quêtes de classe du Chevalier Jedi et du Guerrier Sith.

Il est né esclave, fils illégitime d'un petit seigneur Sith de l'ancien Empire. Totalement insignifiant pendant 113 ans, il va profiter d'une conjonction favorable qui lui permettra de faire un grand bond dans la hiérarchie. Aujourd'hui, son nom est quasiment oublié, très peu osent le prononcer. La faute à un titre très lourd qu'il a porté pendant plus d'un millier d'années : celui d'Empereur Sith.

empereur3

Le bâtard du seigneur Dramath de Medriaas fut baptisé Tenebrae à cause de la couleur de ses yeux. Sa mère était une esclave et une paysanne, à une époque où cette catégorie était presque exclusivement de race Sith. Il est ce que l'on appelle aujourd'hui un Sith au sang pur. Il n'était pas destiné à hériter et il passa ses premières années à fuir les assassins de son père. A 13 ans, il contrattaqua, commit le parricide et s'empara du pouvoir. Il prit le titre de Dark Tenebrae et rebaptisa son nouveau domaine Nathema. L'évènement eut un certain retentissement car on en parla jusqu'à la capitale Ziost. Marka Ragnos, Seigneur Noir des Sith et maître de l'Empire, demanda à ce que le jeune fauteur de troubles lui soit amené. Qu'allait-il lui faire ? Finalement, il se contenta de lui donner le titre de seigneur Sith, le nouveau nom Vitiate et le renvoya chez lui. Ce fut sa plus grande intervention du siècle. L'adolescent puis l'adulte qu'il devint continua sa vie sur sa planète, sans s'élever au sein de la hiérarchie de l'Empire. Il se spécialisera dans la sorcellerie du côté Obscur, et vampirisait à loisir ses subordonnés afin de prolonger sa vie et d'augmenter son pouvoir. L'année de ses 113 ans, Marka Ragnos mourut et son successeur Naga Sadow déclencha la Grande Guerre de l'Hyperespace. Vitiate ne participa ni à son élection ni à la guerre, et pas plus à la rébellion de Ludo Kressh. Ce n'est que quand la République attaqua Korriban qu'il sortit de sa retraite. Il invita les seigneurs Sith survivants à se réunir chez lui sur Nathema pour discuter de la conduite à suivre. Un piège en réalité. Il effectua son chef d’œuvre, le plus puissant de ses sortilèges, aspirant la vie de tout ceux qui se trouvaient sur la planète : rivaux, subordonnés, animaux et même végétaux. Sa puissance ainsi augmentée, il était prêt pour devenir le nouveau dirigeant de l'Empire.

empereur5

Vitiate guida les survivants des Sith et leurs esclaves dans un exil de plusieurs décennies jusqu'à Dromund Kaas. Il profita de ce voyage pour éliminer ses derniers rivaux potentiels et à organiser un culte qui allait le rendre intouchable. On le célébrait trop pour espérer survivre à son élimination. Et avec les siècles, l'idée de le supplanter disparut des esprits. Laissant le pouvoir effectif de l'Empire au nouvellement créé Conseil Noir, il s'isola derrière un nombre réduit de serviteurs. Ainsi, personne ne remarquerait les changements physiques qu'il allait subir : mettant son corps de Sith au sang pur en stase grâce à de la sorcellerie, il transféra son esprit et ses pouvoirs dans le corps d'un adepte consentant qui devenait ainsi son visage public sous le titre de Voix de l'Empereur. Ainsi pouvait-il continuer à vivre et régner, immortel. Vraiment ? Bien sûr que non, c'était insuffisant. Il ne pourrait y arriver qu'en répétant le sortilège de Nathema à l'échelle galactique. Mille ans environ après le début de la défaite de la Grande Guerre de l'Hyperespace, certains membres du Conseil Noir apprirent la vérité. Inquiets, ils entreprirent de comploter contre lui. Le fait qu'il soit occupé en s'intéressant enfin à la République les a aidé. Mais pourquoi s'intéressait-t-il seulement maintenant à l'extérieur ? Le fait que les fantômes des anciens seigneurs Sith aient couronné deux Jedi déchus comme leurs successeurs sans le prendre en compte a-t-il joué ? En tout cas, ses tentatives d'espionnage et d'estimation des forces ennemies fut un terrible échec. Que ce fut avec les mandaloriens ou en faisant chuter le Jedi Revan, il n'obtint aucun retour. Il fut même surpris quand Revan, une autre Jedi et un apprenti Sith l'attaquèrent au cœur de la sa forteresse. Une trahison dans leurs rangs empêcha les assaillants de réussir et Revan fut emprisonné, placé en stase et utilisé par Vitiate comme source de visions. L'apprenti, Scourge, fut récompensé d'être finalement resté fidèle en devenant son exécuteur spécial baptisé Furie de l'Empereur. Des sortilèges furent déployés pour rallonger sa durée de vie et sa première mission fut d'éliminer tous les membres du Conseil Noir rebelle, dont son précédent maître avait fait partie des comploteurs. Et trois siècles supplémentaires furent nécessaires pour préparer l'attaque de la République.

empereur4

Quand la Grande Guerre Galactique démarra, l'Empereur n'était toujours pas aussi assuré qu'il le croyait. Revan avait trouvé le moyen de perturber et d'orienter les visions dont il était la source. Ainsi, Vitiate n'avait qu'un aperçu incomplet de la situation. C'est d'ailleurs ce décalage qui le poussera à ordonner au Conseil Noir de négocier le Traité de Coruscant, situation à laquelle ils étaient opposés. En parallèle, il prépara des plans qui de toute façon ne pourraient pas être effectifs avant au moins une génération. Là aussi, il rencontra des problèmes quand son apprentie Exal Kressh le trahit, mais un agent du Conseil Noir la retrouva et l'élimina sans qu'elle ne cause trop de problèmes. Il attendit son heure, mais cela lui coûta la fidélité de certains Sith qui commencèrent à comploter de nouveau contre lui. 10 ans après le traité de Coruscant, il révéla aux Jedi l'existence des Enfants de l'Empereur, des agents implantés dans divers mondes avec une double personnalité. La seconde étant directement connectée à lui, il pouvait même communiquer au travers d'eux. Tous étaient ainsi de puissants adeptes de la Force. Certains comme la padawan Jedi Kira Carsen commencèrent à tirer sur leur laisse, cherchant à s'affranchir de lui. Mais en nombre peu importants pour lui faire changer ses plans. La majorité des Enfants fut tuée quand la guerre reprit. Revan fut libéré de sa prison, privant Vitiate de ses visions. Le membre du Conseil Jedi Tol Braga prépara une expédition pour le capturer. Un échec et il entreprit de retourner ses nouveaux prisonniers contre la République. Mais l'un d'entre eux réussit à s'échapper en compagnie du seigneur Scourge. La Furie de l'Empereur qui faisait partie de ses intimes et connaissait ses plans. Le commando envoyé préparer le rituel sur Belsavis allait rencontrer une résistance. Mais il avait un autre problème à gérer. Sa voix du moment était un Voss, qui devait se rendre sur sa planète natale pour un rituel. Il fut fait prisonnier par Dark Baras, qui usurpa ainsi son pouvoir. La Main de l'Empereur, le groupe de ses serviteurs les plus proches, nomma une nouvelle Furie pour arrêter le rival et libérer leur maître. Il fallait tuer le Voss pour libérer Vitiate et lui permettre de rejoindre une nouvelle voix, un vieil humain. Mais pendant ce temps, sur Corellia, le Premier Fils, le plus puissant des Enfants, était arrêté par les Jedi. La connexion brisée avec son "père" contribua à l'affaiblir. Et voilà que le héros de Tython, l'allié de Scourge, revenait l'affronter. Vaincu, sa nouvelle voix morte, trop affaibli, il n'eut pas d'autre choix que de réintégrer son véritable corps. Dans cet état, veillé par les membres de sa Main, il ne peut rien faire d'autre qu'attendre et guérir. Les rebellions de Dark Malgus et des Maîtres d'Effroi sont passées sans qu'il puisse rien faire. Ignorant l'existence des Voix, la République a annoncé sa mort. La plupart de la galaxie, Empire compris, n'a pas de raison de remettre cette affirmation en doute. Mais il ne l'est pas encore, il attend toujours son heure...

 

Références

Littérature :

  • Roman "Revan" de Drew Karpyshyn

Cadeau bonus : une photo du doubleur de l'Empereur Sith en version originale, sympathique individu n'est-ce pas ?


Jeux du moment

>> Liste complète <<