Publicité

SWTOR – Plus obscurs que l’Empire

Attention, cet article contient des révélations sur des quêtes d'une planète côté impérial, ainsi que des zones de quêtes journalières et d'opérations au-delà du 50.

Qu'étaient-ils avant de commencer à étudier les artefacts Phobis ? Pas grand-chose. Oh, ils avaient bien de petites réputations. Bestia avait commencé sa carrière en réprimant à elle-seule une révolte d'esclaves sur Ziost. Brontes, l'autre membre féminin du groupe, menait des études que l'Empereur en personne devait approuver. Calphayus, Styrak et Tyrans étaient de redoutables chefs militaires. Et pour s'être imposé comme leur chef officieux, on ne peut nier les talents de Raptus. Mais aucun d'eux n'a jamais porté le titre de Dark. D'une certaine manière, leur ascension dans la hiérarchie s'est arrêtée quand ils se sont réunis sur une même tâche. Et pourtant, c'est à partir de ce moment qu'ils sont devenus plus puissants que jamais. Ils sont devenus les Maîtres d'Effroi.

maitresdeffroi1

les Maîtres d'Effroi, apparence à la sortie de TOR

Quand ces cinq Sith se sont associés à Brontes pour étudier ces artefacts qu'elle étudiait, il s'est passé quelque chose d'étrange. Leurs esprits se rapprochèrent les uns des autres. Alors que deux adeptes du côté Obscur cherchent généralement à éliminer l'autre considéré comme un rival, eux s'étaient transformé en un groupe soudé et uni. Comme une créature qui aurait six têtes, chacune dotée de ses caractéristiques propres, mais à l'objectif unique. Plus visible était l'augmentation de leur pouvoir. L'Empereur vit une opportunité de nouvelle arme en eux et les traita avec beaucoup d'intérêts. Il leur alloua une aile dans son palais, où ils pourraient méditer et s'entrainer. Puis, quand le moment fut venu, il les lâcha sur la République. Leur puissance était telle qu'à eux-six seulement, ils réussirent à détruire des flottes entières ennemies. Une menace de première importance. Mais comme l'Empereur gardait caché leur repaire, il était très difficile de pouvoir les surprendre et donc d'avoir une chance contre eux. Le chevalier Jedi Jaric Kaedan réussit à s'emparer de l'information et, à la tête d'un commando des Forces Spéciales, mena un raid pour les capturer. Il fut annoncé partout que les Maîtres d'Effroi avaient été tués, mais en réalité les prisonniers furent enfermés dans des chambres de stase sur Belsavis.

maitresdeffroi3

les Maîtres d'Effroi, apparence finale

Plusieurs décennies après, l'Empire apprendra la vérité. Dès la rupture du Traité de Coruscant et la reprise de la guerre, un raid fut organisé sur la planète-prison. Sous la direction de la Garde Impériale, et donc sous les ordres de l'Empereur en personne, des ordres furent donnés pour récupérer les Maîtres d'Effroi. Ce n'était pas le seul plan qu'il avait ici, mais c'est celui pour lequel il déploya le plus de troupes. Malheureusement, les officiers sur place commirent une erreur stratégique. Espérant bénéficier de leur aide, ils libérèrent un maximum de prisonniers pour provoquer une émeute. Ils libérèrent ainsi une race alien enfermée par les prédécesseurs de la République, absolument pas prêts pour négocier une alliance. Ils se construisirent un bastion dans la région où étaient enfermés les Maîtres d'Effroi, projetant même de les utiliser comme sacrifice dans un de leurs rituels. Un raid réussit à les atteindre avant le dernier moment et ils furent libérés. Ils regagnèrent alors la tête de pont impériale à pied, déchainant leurs pouvoirs pour se remettre en forme. Récupérés, ils furent aussitôt transférés sur Dromund Kaas où ils devaient être reçus personnellement par l'Empereur. Malheureusement, celui-ci était tenu occupé par les manigances de Dark Baras, puis un raid Républicain l'a pris pour cible. Ne supportant plus d'attendre, Raptus convainquit ses camarades de s'affranchir de ce maître qui ne les estimait pas à leur juste valeur.

maitresdeffroi4

Les Maîtres d'Effroi approchèrent d'autres Sith et impériaux, tout en engageant des mercenaires. Ils se constituaient une force de combat qu'ils baptisèrent "Hôtes d'Effroi". Leur fidélité est assurée par une sorcellerie du côté Obscur qui les modifie. Ils les testèrent là où les deux grandes puissances en guerre ne regardaient pas : aux bordures du territoire du Cartel Hutt. Leurs actions poussèrent le Mogul Suprême Karraga à réagir, mais il frappa au hasard sans savoir à qui il avait affaire. Leur première affaire officielle se fit sur Denova, par le biais du chef mercenaire trandoshan Kephess. Il fut battu, mais cela importait peu à ses maîtres qui se dévoilèrent. Ils envoyèrent leurs troupes maintenant officielles sur Belsavis, dans le secteur X, pour recruter de nouveaux prisonniers. Ils tentèrent d'ouvrir un nouveau front en territoire gree. Leurs agents attaquèrent l'Arcanum, réserve d'artefacts de l'Empereur et du Conseil Noir, pour s'emparer des graines de rage qu'ils plantèrent sur différentes planètes. A chaque fois, Empire et République envoyèrent des troupes et submergèrent les Hôtes d'Effroi. Mais ce n'était pas des points qu'ils comptaient tenir bien longtemps, ils sont suffisamment restés pour leurs objectifs prévus.

swtor-planet-oricon

Sur Darvannis, alors qu'il tentait de recruter de nouveaux mercenaires, Styrak a été tué. Leur première défaite majeure et elle fait très mal. La mort de l'un d'entre eux jette le chaos dans leur harmonie commune et les esprits des survivants glissent vers la folie. Ils peinent à contenir la puissance que les artefacts Phobis leur ont accordé. Sur les conseils de Calphayus le prophète, ils se sont repliés sur Oricon. Ici, ils purent établir un piège où leurs ennemis pourraient se casser les dents. Séparés, République et Empire subirent de lourdes pertes. Mais quand ils reçurent des renforts, les officiers envisagèrent une alliance pour doubler leurs forces. Alliance du bout des doigts, mal suivie dans de nombreux coins et dont les autorités supérieures n'eurent pas à être informés. Le piège se renversa. Les maîtres d'Effroi tentèrent de programmer des missiles et leur flotte pour détruire les capitales ennemies, mais ça n'eut pour effet que de rendre plus pressés leurs adversaires. Leur forteresse fut prise d'assaut et ils tombèrent les uns après les autres. Brontes, Bestia, Tyrans, Raptus... Seul Calphayus aurait peut-être pu survivre en se rendant à la République, mais ce n'est pas confirmé. La menace qu'ils représentaient a enfin été éliminée. Les Maîtres d'Effroi sont enfin vaincus.


Jeux du moment

>> Liste complète <<