Publicité

SWTOR – Le Mandalore de la République

Les mandaloriens ont une très longue histoire, plus ancienne encore que l'essor de l'humanité dans l'Espace. A leur origine se trouvaient les Taungs, une race qui s'était développée sur... Coruscant. Mais l'éruption d'un volcan les poussa à quitter leur planète d'origine. Ils commencèrent alors à vivre en nomades pendant un millénaire, jusqu'à ce que la majorité de leurs clans se fixent sur une planète de la bordure extérieure : Mandalore. C'est aussi le nom que prit leur chef, Mandalore le Premier. Mais certaines traditions perdurent, et rapidement ils établirent des tournées sur les mondes alentours. Ils gardaient leur nouvelle capitale comme base à laquelle ils revenaient régulièrement, entre deux attaques sur leurs voisins. Dans un univers aussi violent, l'adoption était fréquente pour compenser les pertes de parents. Il y a un peu moins de quatre siècles, Mandalore le Conquérant décida d'incorporer des non-Taungs parmi les rangs de ses guerriers. Il en avait besoin car ses ambitions dépassaient de loin celles de ses prédécesseurs. Son successeur, Mandalore l'Ultime, s'appuiera sur l'humain Cassus, surnommé le fermier (Fett en mando'a) par ses rivaux. De nombreux Taungs n'appréciaient pas ce né hors des clans qui orchestrait le recrutement de masse de nouveaux guerriers. Ses néo-croisés seront une force telle qu'aujourd'hui, elle est le modèle suivi par des mandaloriens en majorités humains.

Commandant, guerrier et officier néo-croisés

Commandant, guerrier et officier néo-croisés

Le jeune Canderous est né au sein du clan Ordo, qui était composé en majorité d'humains à l'image de leur chef Tegris. Dès ses treize ans, l'âge adulte pour les mandaloriens, il participa à plusieurs batailles et s'éleva rapidement dans la hiérarchie. Il épousa Veela, la fille de son chef de clan. Et même s'il baignait dans une culture qui ne faisait pas de distinction au niveau des sexes, il était évident qu'il était devenu l'héritier. Il devint donc logiquement un officier important au sein des néo-croisés de Mandalore l'Ultime et Cassus Fett. Et comme plein d'autres à son niveau, leur défaite contre le Jedi Revan le frappa de plein fouet. Il survécut à la dernière bataille de Malachor V, mais pas son beau-père. Et derrière... L'armée de la République confisqua et détruisit les possessions de leurs adversaires vaincus : vaisseaux, droïdes, armes et même leurs armures, la beskar'gam qui les définissait. Le seul moyen d'échapper à cette humiliation était la fuite, et pas en groupe car toute une flotte était chargée de veiller à ce qu'ils ne se relèvent pas. Canderous, à l'aube de la cinquantaine, ne fit pas partie des résistants. Il s'effondra, refusant de rentrer auprès des siens. Alors que la galaxie s'effondrait dans une nouvelle guerre, Revan ayant sombré dans le côté Obscur et dirigeant une nouvelle faction Sith, le vieux guerrier s'enfonça dans la fange de la société. Il finit sur Taris, gros bras local pour un boss de l'organisation criminelle nommé l'Echange. Un rôle bien loin des valeurs qui lui avaient été inculquées au sein des clans.

canderous3

Ironiquement, c'est de Revan que viendra son statut. Sa mémoire avait été effacée par le Conseil Jedi, qui essayait de l'utiliser contre les Sith. Coincée sur une Taris sous blocus militaire, il s'est suffisamment illustré pour attirer l'attention de Canderous. Les deux s'associèrent pour voler l'employeur du mandalorien et s'échapper de la planète. Le guerrier resta dans son sillage jusqu'à ce qu'il retrouve la mémoire puis finalement affronte son ancien apprenti Dark Malak dans la bataille de la Forge Stellaire. Pour sa participation, il reçut la Croix de Gloire, une des plus hautes médailles républicaines. Sur Corellia, dans le parc de l'Axe de Coronet City, un monument à la gloire de ce groupe de héros a été réalisé, et il en fait partie. Alors que les compagnons s'éparpillèrent, il resta aux côtés de Revan quand celui-ci partit pour les Régions Inconnues à la recherche d'une menace de type galactique. Mais à la première étape, ils tombèrent sur un clan mandalorien. Et pas n'importe lequel, le clan Ordo dirigé par Veela, son ex-femme. Ces résistants des néo-croisés cherchaient le casque de Mandalore, volé par le général Jedi, et qu'ils soupçonnaient être dans les environs. C'était bien le cas et il fut rendu à son peuple légitime. Ce ne fut pas sans heurt, Canderous devint veuf. Revan le laissa en arrière quand il repartit. Ou plutôt, il laissa le nouveau Mandalore car la possession du casque suffisait à se déclarer le chef suprême des clans. Même si ce n'était pas un Taung mais un humain, le premier à porter ce titre. Il lui avait laissé une mission. Quelle que soit la menace qu'il partait identifier, il faudrait une armée forte pour l'arrêter. Les mandaloriens pouvaient être une ressource précieuse, à condition de les rassembler, de les ressusciter, de les sauver. Canderous Ordo avait ainsi une nouvelle cause : devenir Mandalore le Sauveur.

canderous4

Avec le clan Ordo comme base, le nouveau Mandalore le Sauveur commença à effectuer sa mission. Reprenant les installations d'une ancienne base sur Dxun, la lune d'Onderon, il s'efforça de retrouver des survivants, solitaires ou en clan. Notamment en absorbant les troupes de Mandalore l'Inconnu, un Taung qui avait tenté de reconstituer les clans sans le masque. Son plus grand titre de gloire avait été de survivre à une attaque de HK-47, le redoutable droïde-assassin de Dark Revan. Et sur son lit de mort, il renia l'Ultime et reconnut le Sauveur comme le chef légitime des clans. Celui-ci réussit à rassembler une force suffisante pour participer aux batailles d'Onderon et de Telos IV aux côtés de la République contre Dark Nihilus du Triumvirat Sith et peser dans la victoire. Mais il ne réussira jamais totalement à réunifier tous les mandaloriens autour de lui. La faute à des sentiments anti-républicains fortement ancrés après deux guerres perdues contre eux, et à l'action d'agent impériaux qui ne souhaitaient pas qu'une telle puissance se tourne contre eux. A sa mort, ces derniers volèrent le masque pour s'assurer que leur prochain chef soit une marionnette à leur botte. Et ce quand ils en auraient besoin. Après deux siècles et demi de ressentiment aggravé, ce fut finalement Mandalore le Petit. Un mouvement se mit alors en place, avec en son centre les clan Cadera et Ordo cherchant à ramener les mandaloriens du côté de la République. Au nom de Mandalore le Sauveur. Mandalore l'Innocenté a écrasé le mouvement et fait rentrer les clans dans le rang. Mais le souvenir de ce qu'a fait Canderous Ordo reste. Il est toujours reconnu comme un guerrier plein d'honneur qui cherchait la meilleure voie. Il n'est pas prêt d'être oublié.

 

Références

En jeu vidéo :

  • Star Wars Knights of the Old Republic
  • Star Wars Knights of the Old Republic II

Littérature :

  • Roman "Revan

Jeux du moment

>> Liste complète <<