Publicité

SWTOR – Alliances Forgées, l’histoire

Attention, si vous n'avez pas encore effectué le mode histoire des quêtes d'"Alliances Forgées : première partie", vous allez être confrontés à des spoilers.

La galaxie est sous le choc. Deux raids audacieux, un de la République et un de l'Empire, ont renversé ce que nous savions des places inviolées de la galaxie. Certes, la République avait déjà réussi une attaque sur Dromund Kaas pour défier l'Empereur, mais il s'agissait d'un petit groupe qui s'est enfui dès sa mission terminée. Pas une occupation aussi massive que celle organisée par le colonel Rian Darok et le maître Jedi Jensyn sur Korriban. Dans le même temps, Dark Arkous du Conseil Noir, responsable de la Sphère des Délits Militaires (il a succédé à Dark Arho après Ilum, et avant lui Dark Baras et Dark Vengean), a pris Tython pour cible en y envoyant le seigneur Goh. Des contre-attaques rapides ont permis de chasser les envahisseurs, des deux côtés. Les commandants sur place ont tous été tués. Les pertes sont lourdes. Le maître Oric Traless du Conseil Jedi a été tué. Côté Empire, la perte est plus forte car les membres du Conseil Noir comme Dark Soverus sont plus impliqués dans le gouvernement.

le colonel Rian Darok

le colonel Rian Darok

Plusieurs détails intriguent dans ces deux attaques. Au point que l'agent du SIS Theron Shan et la Sith Lana Beniko, pourtant membres du commandement lors de ces raids, en viennent à se poser des questions. Ces deux attaques sont présentées comme étant la riposte à celle de l'autre camp, mais une analyse rapide révèle que ce n'est pas le cas : elles ont été simultanées. Leurs objectifs aussi se ressemblent étrangement. Des survivants des deux batailles peuvent témoigner que le commandant Jensyn et le seigneur Goh cherchaient des artefacts particuliers dans ces centres de connaissance ennemis. Et les auraient trouvés, même si les inventaires des dégâts causés ne sont pas encore finis. Des similitudes bien étranges. Coïncidence ? Ou bien les coïncidences n'existent pas ? Enfin, malgré toutes les pertes réalisées et l'incapacité de tenir les positions conquises plus de quelques heures, le colonel Darok et Dark Arkous sont très satisfaits de leurs résultats. Aucune avancée significative n'a été faite dans le cours de la guerre, et ils agissent comme si une poignée d'artefacts volés en secret allait en changer le cours...

Lana Beniko et Dark Arkous

Lana Beniko et Dark Arkous

Toutes ces étrangetés ont été dûment notées par l'agent du SIS Theron Shan et la Sith Lana Beniko, membres du commandement lors de ces deux attaques. Eux aussi s'interrogent sur elles, et ils ont des moyens de le faire. Ils ont recruté plusieurs agents pour les aider, dont des survivants de ces deux batailles. La théorie d'une main invisible qui aurait fait bouger leurs deux chefs a été évoquée. Une conspiration ? Qui réunirait les deux camps ennemis ? Qui serait assez puissant pour bouger ainsi de tels pions ? Des réponses que nous devrons attendre avec les deuxième et troisième parties du nouvel arc narratif Alliances Forgées.


Jeux du moment

>> Liste complète <<