Publicité

SWTOR – Born to Kill

En environ - 370 avant la signature du traité de Coruscant, la corporation Czerka a eu l’idée du droïde assassin dont la conception permettrait de contourner les restrictions de plusieurs planètes concernant ce marché. Un droïde qui serait même capable de s’infiltrer dans de hautes sphères pour exécuter ses cibles sans se faire repérer à cause de sa lourde carcasse. C’est ainsi que naquit la série de droïds Hunter Killer, plus connus sous la dénomination HK.

Un projet qui commença par un désastre. Le prototype HK-01 s’enfuit et se lança dans une croisade pour libérer ses frères droïdes de leurs maîtres. Après les avoir reprogrammés, il les lançait à l’assaut de toute cible organique à portée. Si l’armée qu'il activa dans le cadre de ce que l’on appelle la Grande Révolution Droïde était répartie dans tout l’espace Républicain, c’est sur la capitale Coruscant que se concentra le plus gros des combats. HK-01 finit par être détruit et démantelé par un groupe de Jedi dont le célèbre Arca Jeth. Plusieurs semaines de Chaos, mais la Czerka réussit à ne pas être inquiétée. L’échec ne les dissuada pas, il les força juste à se montrer plus discret pour éviter qu'une telle situation se reproduise.

Les unités suivantes de la série seront effectivement plus discrètes. Elles ne rencontrèrent pas un succès suffisant pour être produites en masse mais il y en avait tout de même un pour financer la version suivante. Ceci jusqu'au numéro 24.

Le succès de HK-24 ne vint pas de ses performances, plutôt discrètes à l’époque. Lord Arkoh Adasca, président de la société Adascorp passa une grosse commande. Ce sont eux qui ont détenu la quasi-totalité de la production de ce modèle. Ce chef d’entreprise arkanien avait de grandes ambitions galactiques, et se doter d’une armée d’agents privés incorruptibles avait tout pour lui rendre de grands services.

Lord Adasca s’élevait dans l’ombre, attendant le moment où il pourrait se révéler et empocher la mise. Quand il choisit de le faire, ce fut sans prendre en compte certains paramètres et méjugeant sa situation. En ce début des Guerres Mandaloriennes, il convia les différents camps sur son vaisseau amiral L’Héritage Arkanien pour une mise aux enchères de certaines armes. Ses prétentions tombèrent à plat. Malak le représentant des Revanchistes, maître Lucien Drayy du Conseil Jedi et quelques soldats de la République provoquèrent le conflit pour détruire ces nouvelles armes. Mandalore l’Ultime ne jugea pas l’offre suffisamment intéressante pour engager toutes ses forces dans la Bataille de Omonoth. L’Héritage Arkanien fut détruit, avec son bord les commandes de ces nouvelles armes, Lord Adasca et tout son stock d’unités HK-24.

Que pouvait retenir la Czerka de cet élément de sa série ? Un succès relatif, dû à un seul homme. Ou plutôt un seul arkanien. S’il fallait compter sur un seul client à chaque fois pour écouler tous les exemplaires, ce ne serait pas viable. Il fallait trouver de nouveaux pôles d’attractivité pour écouler de nouveaux exemplaires. Mais d’un autre côté, HK-24 avait été parfaitement opérationnel et efficace. Les modifications à apporter ne seraient plus que des améliorations.

Quelques années après, au beau milieu des Guerres Mandaloriennes, le Revanchiste devenu Revan reçut en cadeau une unité HK-47. Il ne recevait plus un droïde utilitaire mais un véritable droïde de protocole capable de tenir l’une comme l’autre de ses programmations. Beaucoup considèrent cette unité comme l’apogée de la série.

Il peut sembler paradoxal qu'un maître Jedi utilise un droïde assassin. Et pourtant, son unité HK-47 faisait partie de ses compagnons réguliers confirmés. Revan n’était décidément pas un Jedi comme les autres. Il rajoutera plusieurs programmes et améliorations à son droïde, mais ne touchera jamais à son indépendance et sa soif de sang. Ce renforcement de son efficacité contribuera à son succès et on en trouvera autant chez les chefs du cartel Hutt que dans les couloirs du Sénat de Coruscant…

HK-47 disparaitra de l’entourage de Revan avant la fin des Guerres Mandaloriennes, et l’on n’en recense aucun après qu'il soit devenu un seigneur Sith et un traître à la République. De plus, le modèle était maintenant assez connu et perdait l’effet de discrétion et de dissimulation que la série était sensée avoir. Les ventes s’érodèrent, et les ventes des unités 48 et 49 étaient si mauvaises que les Hunter Killers semblèrent atteindre leurs dernières possibilités.

 

Mais un commanditaire passa par-là. Son identité reste inconnue, même si plusieurs agences de renseignements aimeraient mettre la main dessus. Certaines rumeurs parlent du baron du crime Goto, mais il n’y a rien de confirmé. Une nouvelle génération de droïdes HK fut conçue, pour l’usage personnel de ce commanditaire, le HK-50.

On ignore quel était le plan de ce commanditaire. Les effets en ont été ressentis, identifiés, mais le plan général n’a jamais été identifié. Plusieurs unités HK-50 ont dû affronter un groupe de Jedi, dont plusieurs apprentis et un vieux HK-47. Suite à ces combats, la République a été alertée de la présence d’unité HK-50 sur de nombreux points de troubles, dont les ponts de ses propres vaisseaux, et a commencé à faire le ménage. Les droïdes fonctionnant par petites unités indépendantes, étudier leurs mémoires ne donnait que quelques pièces aléatoires d’un puzzle géant.

La portée des conflits déclenchés par les actions des HK-50 est toujours difficile à évaluer. Certains affaiblissaient la République, mais d’autres l’avantageaient. Quand la nouvelle a été répandue, les unités HK-50 ont été démantelées.

 

Trois cent ans après, la Czerka n’a plus produit de nouvelle unité HK. Il y a eu des rumeurs de modèles 51 et 52 pour le commanditaire des unités 50, mais aucun n’a été proposé à la vente. Il n’y a pas de trace de leur existence.

Et pourtant, lorsque l’Empire a attaqué Corellia, des droïdes ressemblant étrangement aux unités HK ont été aperçus dans les rues de Coronet City, s’en prenant aux forces Républicaines. Et puis, il y a ces prospectus découverts récemment, où la Czerka vantait les mérites d’unités HK-51 pour changer le cours de la dernière guerre. Mais ils se sont arrêtés après que le transporteur les contenant ait disparu dans la Bordure Médiane…


Jeux du moment

>> Liste complète <<