Publicité

SWTOR – L’empire derrière l’Empire

Julator fixa son interlocuteur de ses yeux rouges. Derrière sa peau bleu et son air sévère, impossible de savoir à quoi il pensait. Ce qui était le cas de la plupart des chiss.

Dans toute l’histoire militaire de l’Empire, il existe un cas à part qui n’a pas été écrasé, soumis et réduit en esclavage. Un seul. Plus surprenant, après la défaite des Sith, les négociateurs ont trouvé un terrain d’entente favorable pour une alliance. L’Ascendance chiss est devenue le plus efficace des seconds. Mais s’ils se sont taillé une place au sein de l’Empire et se sont imposé comme une des races majeures du conflit actuel, on sait très peu de choses d’eux.

Les Chiss se reconnaissent à leur peau bleue et à leurs yeux entièrement rouges. Leurs poils varient du bleu au noir, avec du blanc pour les plus âgés. Les seules organisations visibles montrent des habitudes très rigides, militaires quelle que soit l’appellation portée. C’est à peu près tout ce que savent la plupart des gens à leur sujet. Même leur langage commercial, le seul qu’ils acceptent d’apprendre à des étrangers, et d’une complexité telle qu’il en décourage la plupart.

Les Chiss sont très secrets. Ils contrôlent des douzaines de mondes, mais un seul  nom nous est connu : Csilla, dans les Régions Inconnues (voir carte, la planète est encadrée en rouge alors que celles présentes dans TOR sont soulignées en orange comme repères). Ils sont assez puissants pour être qualifiés de puissance galactique, parfois surnommés l’Empire Chiss, mais ne se soucient pas d’impliquer toutes leurs forces tant que leurs territoires ne sont pas menacés. Vu l’état actuel de la galaxie dans ce conflit, ce n’est pas encore pour demain que ça arrivera.

Les Chiss ont un nom divisé en trois parties, qui comprend à la fois nom et prénom (attention donc à votre héritage) souvent réduit à sa partie centrale pour plus de simplicité. Par exemple, prenons l’individu Mitth’raw’nuruodo (alias le grand amiral Thrawn, premier Chiss créé en 1991 et l’un des deux premiers personnages de l’Univers Étendu à rejoindre le marketing Star Wars jouets et cartes de collection). La première partie est commune à des individus de même sang que lui, comme un nom de famille. D’autres exemples vont dans le même sens. La partie centrale serait donc son prénom. Et la dernière est exactement la même que l’une des grandes factions de l’Ascendance.  Attention toutefois. Ceci n’est qu’une théorie (et même pas la mienne, c’est celle de l’Holonet). Aucune source officielle qui la confirme. Mais il arrive que les Chiss changent leurs noms en fonction de leur avancement professionnel ou de leurs destitutions…

Les Chiss mettent la discipline et l’ordre tout en haut de leur échelle de valeurs. Ils passent pour froids, arrogants et xénophobes, mais c’est parce qu’ils ne trouvent personne d’autre qui corresponde à leurs critères. Alors pourquoi s’être associés avec les Sith, qui semblent particulièrement opposés à ce profil ? Mais l’Empire a derrière lui une grosse machine militaire et des services secrets qui correspondent beaucoup plus. D’ailleurs, c’est dans ces domaines que les Chiss collaborent le plus et intègrent même parfois la hiérarchie. En face d’eux, ils méprisent les institutions de la République car ils considèrent que les politiciens qui la dirigent sont à l’opposé de tout ce qui doit faire un bon chef selon eux.

La société Chiss est dominée par quatre grandes familles, des factions auxquelles sont affiliés tous les Chiss qui comptent et leurs proches. Mais elles ne se font pas concurrence. En fait, chacune d’entre elles s’occupe d’une branche du gouvernement. Les Csapla s’occupent ainsi de l’agriculture. Les Inrokini de l’industrie. Les Sabosen cumulent la Justice, la santé publique et l’éducation. Enfin, celle qui nous intéresse le plus, les Nuruodo ont le contrôle militaire et les affaires extérieures. Ce sont eux qui traitent avec l’Empire et toutes les autres factions de la galaxie. En fait, c’est peut-être même la seule qui puisse apparaitre dans TOR puisque nous n’irons pas explorer l’Ascendance, son empire et ses mondes intérieurs…

Suite à la guerre, les Chiss se sont construit une base sur Hoth, indépendante de la base Dorn impériale. Officiellement, ce sont eux que les Sith reconnaissent comme l’autorité de la planète. Des alliés comme les Mandaloriens doivent leur demander la permission pour s’installer. Et les officiers de la base Dorn doivent travailler main dans la main avec leurs homologues à la peau bleue. Mais les agents spéciaux et manieurs de sabres rouges ne demandent rien avant d’agir comme ils le souhaitent. Ceci est bien symptomatique des relations entre l’Empire et les Chiss. Des alliés oui. Des compromis pour faciliter les relations oui. Mais des égaux traités équitablement jamais.


Jeux du moment

>> Liste complète <<