Publicité

SWTOR – La Chronologie, relecture

L’une des sections du site officiel de TOR s’appelle la chronologie. Officiellement, elle reprend l’histoire des dernières années avant le Traité de Coruscant. Elle remonte jusqu’à la guerre de l’Hyperespace et la fondation de l’actuel Empire Sith. A l’origine, on nous annonçait une liste plus longue (création de l’Ordre Jedi), mais les vidéos n’ont jamais été tournées. Leur succès n’était pas prévu et il y a d’autres priorités à régler avant.

La Chronologie, racontée par le maître Jedi Gnost-Dural, est la seule source que nous ayons sur le déroulement des dernières années. Et nous donnent l’éclairage que souhaitent les développeurs sur d’autres évènements antérieurs. Oui, « donnent l’éclairage ». L’Histoire n’est pas un bloc figé dans la pierre. Deux personnes peuvent très bien envisager une situation de différentes manières. Souvenez-vous d’Obi-Wan qui essaye d’expliquer à Luke que ses mensonges sont vrais, d’un certain point de vue. C’est exactement la même chose. La Chronologie n’est donc pas à prendre pour argent comptant. Certaines vidéos réécrivent le passé, et d’autres seront réécrites dans le futur. Il ne s’agit que du point de vue des Jedi et de Gnost-Dural au moment du traité de Coruscant (point de départ de la Chronologie). Voyons si nous pouvons en tirer une lecture différente.

La Chronologie de TOR peut être divisée en deux grandes parties, plus deux épisodes séparés difficiles à classer. Le premier groupe de vidéos couvre tous les évènements liés à la dernière guerre entre la République et l’Empire, celle qui a débouché sur le traité de Coruscant. Il y a peu à dire sur elles. Déjà, nous n’avons aucun point de référence sur cette période. La description de la guerre est la seule que nous ayons.

Elle semble d’ailleurs assez honnête. L’Empire a gagné. Il n’y a aucune tentative de minimiser le rôle des Jedi dans la défaite. Ils sont magnifiés lors de la bataille de Bothawui, mais seulement pour cette occasion unique. Et ils n’étaient pas seuls. Les contrebandiers aussi ont eu droit à être mis en avant lorsqu’ils ont brisé le blocus mandalorien. Et on concède à l’Empire les grands plans qu’ils ont fait preuve. C’est donc assez équilibré.

Pour quelqu’un qui a l’habitude de ce genre de texte, il y a tout de même un détail qui cloche. Une tendance à dire « ils avaient le nombre mais nous avons résisté parce que nous avions le talent ». C’est une excuse classique, souvent utilisé après une défaite pour remonter le moral des troupes. Ça ne veut pas dire que c’est faux, Star Wars regorge de situations de ce style (l’Alliance Rebelle, gungans contre droïds ou encore la bataille de l’arène de Géonosis). Mais elle est peu crédible, il ne faut pas l’oublier.

La septième vidéo de la Chronologie nous emmène ensuite un siècle plus tôt, pour nous raconter l’histoire de Barel Ovair et Eison Gynt. Maître Gnost-Dural accuse le maître du duo d’être un agent infiltré des Sith. Il affirme qu’elle illustre le fait que de nombreux agents impériaux aient infiltré la République. J’ai revu la vidéo après avoir  écrit le précédent chapitre, je fais donc cette affirmation en l’ayant clairement en tête : il n’y a aucune preuve dedans que maître Barel Ovair ait effectivement été un Sith. Juste une vague théorie peu argumentée. Dont un bon avocat pourrait retourner chaque élément pour prouver le contraire de Gnost-Dural.

La vidéo dit certainement la vérité, mais pas parce que ses preuves sont convaincantes. Quelqu’un passera certainement un jour pour écrire dessus et confirmer la théorie. Elle est ici pour nous parler des infiltrés Sith qui ont affaibli la République, que Barel Ovair en ait fait partie ou pas. Cette vidéo illustre parfaitement ce qu’est la Chronologie : ce que l’on veut qu’on croie, et qu’on l’accepte sans se poser de questions. 

Les vidéos suivantes abordent des évènements déjà connus et abordés par ailleurs. Il s’agit des quatre grandes guerres qui ont secoué la République depuis mille trois cent ans. Le but de ces vidéos est d’inscrire la guerre de TOR et donc le jeu lui-même dans la grande Histoire galactique. Mais aussi de réécrire cette Histoire afin de l’inféoder à l’histoire imaginée par les développeurs.

L’exemple le plus frappant est le cas de Revan. Bien qu’il ait été créé par Bioware pour le jeu Knight of the Old Republic, il a depuis longtemps échappé à ses concepteurs. Si la bd KOTOR (qui se tient bien éloigné du personnage) est assez respectée, KOTOR II (qui n’est même pas évoqué dans la Chronologie) est pris à rebours sur tout ce qui concerne le personnage et ses motivations. D’ailleurs, KOTOR II critiquait aussi les motivations des membres du Conseil Jedi, alors que la Chronologie va vanter plutôt leur sagesse pour avoir prévu si tôt les manœuvres de l’Empire. Ce dernier point peut être soit accepté sans condition, soit refusé à cause des trois siècles de différence. Mais peut aussi être expliqué par le fait que le narrateur est un membre du Conseil Jedi et veut (inconsciemment ?) mettre en avant l’infaillibilité de ses prédécesseurs.

Exar Kun et Ulic Quel-Droma souffrent aussi. Pour eux, c’est tout leur statut de Sith qui est remis en cause. Avec toutefois une question sur ces contradictions qui pourraient être exploitées dans la suite du jeu.

La Grande Guerre de l’Hyperspace, elle, ne subit pas trop de changements. Si TOR applique plusieurs changements dans sa conclusion, ils ne sont pas exploités ici. Pas sur l’histoire de la guerre elle-même. On reste sur la version Jedi de l’Histoire, que des choses déjà connues. On explore même moins que dans les bds qui ont formé cette histoire à l’origine. 

La vidéo sur la Grande Guerre de l’Hyperespace est la dernière qui ait été réalisée dans la Chronologie. Mais celle juste avant ne peut pas être classée dans la catégorie des adaptations de l’Univers Etendue. On nous parle dedans de comment s’est formé le nouvel Empire Sith et de sa militarisation à outrance. On peut se demander comment la République et les Jedi ont pu obtenir ces informations, mais la guerre entre les deux camps dure depuis vingt-huit ans. Largement de quoi se renseigner sur des évènements plus ou moins publics auprès d’espions et de transfuges.

Pas grand-chose à dire d’autre sur cette vidéo, à part un point. Lors de la Grande Guerre de l’Hyperespace, l’Empire ne comprenait que ce que l’on appelle maintenant des Sith à sang pur. Toutes les autres races sont des esclaves. Cela sous-entendant que le Grand Moff Vaiken a dû effectuer une ascension encore plus spectaculaire, mais aussi que les fondements de l’Empire sont beaucoup plus troubles que ce que l’on croit…

Les dernières entrées de la Chronologie n’ont pas de vidéo. Les développeurs ne pensaient pas qu’elles seraient nécessaires. Et honnêtement, il n’y a pas grand-chose à dire dessus. L’Univers Etendu est très vide durant les périodes annoncées. On ne peut trouver que des informations fragmentaires sur la guerre qui a envoyé des Jedi fonder l’Empire Sith. Certaines sont même contradictoires, par exemple on ne sait pas si des sabres lasers ont été utilisé durant cette guerre. Une bd a été lancée pour raconter les Guerres de la Force sur Tython et la fondation de l’Ordre Jedi, mais en ce mois de juillet 2012 seuls cinq chapitres sont sortis. Trop peu pour vraiment exploiter cette histoire. Faute de sources pour combler ces entrées, elles devraient rester inexploitées et sans vidéo.


Jeux du moment

>> Liste complète <<