Publicité

SWTOR – La Chambre de l’Éternité difficile/cauchemar

Dans un premier article, nous vous résumions les stratégies de l'Opération La Chambre de l’Éternité en mode normal.
Pour les courageux aventuriers, voici maintenant les différences  entre ce mode normal et les modes difficile et cauchemar. Pour vous expliquer tout ça, j'ai mandaté Son. Je lui laisse donc la parole !

 

Bonjour ! Je m'appelle Son, actuellement Jedi Gardien spé Tank et GM de la guilde République Cor Hydrae sur le serveur Baron Deathmark. J’ai le privilège de vous parler des stratégies Cauchemar des différentes opérations qui existent actuellement dans le jeu.

Ces stratégies sont principalement issues de mes connaissances et de l'expérience des combats que nous avons expérimentés. Vous pouvez donc "adapter" les conseils que je vous fournis avec la stratégie correspondant à votre raid et à votre façon de jouer. Sachez enfin que cet article a été écrit pour le mode cauchemar où les points de vies et les dégâts sont augmentés par rapport à la version difficile. Cependant, la stratégie ne change pas.

Tout d'abord avant de vous énoncer les différences entre le mode normal et le mode difficile/cauchemar, il convient de vous expliquer certaines choses sur l'approche à avoir quand vous partirez sur ce mode de difficulté.

Les stratégies de manière générale ne diffèrent pas. Il peut être question parfois de fréquences d'apparition, de certaines techniques mais la différence reste principalement sur une augmentation des points de vie du boss, un enrage relativement court et des dégâts considérablement augmentés.

 

Droïde d’annihilation XRR-3

Placement/Engagement

Ici, cela ne change pas beaucoup par rapport à la stratégie en mode normal. Les distances, soigneurs compris, sont éparpillés derrière le boss. Les cac, eux, se collent derrière lui avec le tank qui positionne le boss dos au groupe.

 

Combat

Les techniques du boss ne changent pas. La véritable différence ici vient du DPS assez conséquent à fournir par rapport au temps (enrage à 6 minutes). Il faut donc, au lieu de se cacher derrière les pylônes lors de sa phase de missiles, se regrouper derrière lui. Le tank peut se joindre au groupe pour profiter des zones de soin.

Grâce à cette technique, vous profitez d'un gain de dps considérable et indispensable pour le mode difficile/cauchemar. Attention, lors de cette phase, les soigneurs doivent être préparés car les dégâts sont assez conséquents et l'utilisation d'améliorations défensives et d'assist sont recommandés pour chaque membre du raid.

Normalement, vous devrez réitérer cette phase 3 à 4 fois suivant votre dps. Essayez cependant de garder le maximum de CD pour les derniers pourcentages (vers 7-8%) car sa phase d'aoe est amplifiée et ici c'est un burst général du groupe pour le finir le plus rapidement possible.

Conseil : si vous avez des Jedi Sentinelle, gardez l'inspiration pour la fin. Si vous avez des Franc-Tireurs, gardez également le bouclier pour cette phase.

 

 

Gharj

Placement/Engagement

La placement est identique à la version en mode normal. Le raid doit toujours être à l'opposé du tank et des cacs sur la plateforme pour ne pas subir les dégâts de zone.

 

Combat

Comme vous le savez, les personnes au contact subissent des dégâts de zone du boss. Pour améliorer l'efficacité de votre groupe, les cacs devront l'encaisser sinon vous serez trop lents sur le timer d'enrage (6 minutes). Il n'y a pas de grandes diffcultés sur ce boss. Votre tank doit cependant être attentif au placement et bien le positionner à l'entrée du chemin pour chaque plateforme qui arrive.

Conseil :

  • le raid doit toujours dépasser Gharj aussi loin que possible pendant les transitions de plateforme pour ne pas prendre les dégâts réguliers qu'il fait.
  • le tank peut, à l'arrivée des adds, faire un taunt pour les placer dans les aoe faites par les dps distances.
  • toujours favoriser la transition des plate-forme avant les adds car ceux-ci vont presque tout le temps de paire.

Si vous appliquez tous ça, vous ne devriez pas avoir de problème si le dps et l'équipement sont présents (minimum tioniste/columni).

 

 

Les Piliers Ancestraux

Hormis les dysfonctionnements, il faut l'avouer cet évènement est très facile. Le délai d'activation est là de 1 minute donc on ne peut aider qu'une seule fois.

Personnellement, nous avons découverts qu'en mode cauchemar une technique marchant très souvent est de TOUJOURS faire valider le sud en premier. Sinon sachez qu'il y a un timer qui correspond donc aux vagues des adds (environ 3-4 minutes) vous devez donc utiliser la simulation  pour ne pas perdre de temps avec les clics.

Il n'y a qu'une seule différence notable entre le mode normal et le mode cauchemar/difficile : la personne qui clique sur la console récupère un affaiblissement l'empêchant de recliquer pendant un certain temps. Un roulement entre 2 membres de chaque côté règle le problème.

 

 

Le Conseil infernal

Placement/Engagement 

Les points de vie augmentent juste ici en version cauchemar.

  • Soigneur => 48 000 points de vies
  • Dégâts => 110 000 points de vies
  • Tank => 72 000 points de vies

Le principe du duel reste le même.

 

 

 Soa le démoniaque

Attention, en version cauchemar, Soa est nettement plus difficile que la plupart des boss que vous aurez rencontrés jusque là. Il a 1 million de points de vie environ.

Compo conseillée : 1 tank / 2 soigneurs / 1-2 cacs / 4-3 distances

Le dps à fournir est considérable surtout en phase 5 (29% => 0%) en 5 switch de 12 secondes. Il s'agit surtout de bien gérer les placements et la préparation du switch pour faire le maximum de dégâts possible.

 

Combat

Phase 1: Ici pas grand chose qui change, ne restez pas dans les zones vertes qui arrivent 2 à 3 fois sur les sources de pouvoir. C'est une phase très facile (100% => 74%).

Phase 2 : Transition P1/P3 qui demande de sauter de plateformes en plateformes. N'oubliez pas de détruire les pylônes avant de passer à une autre plateforme. Essayez également de faire des pauses soins.
Par rapport aux pylônes , Soa à 5 stack d'aoe à la fin de la P1. Détruire les pylones font chuter ces stacks, le but étant d'arriver à 0, car Soa castera en début de P2 autant d'aoe (-10k) que de stack. L'important est surtout de détruire les pylones dans l'ordre, si des gens un peu pressés détruisent un pylône avant celui de la plaque au dessus, cela bloque le "destackage" !

Conseil : pour être tranquilles, organisez deux pauses générales lors de l'attente de deux plateformes au cours de cette phase.

Phase 3 : Attention ici, ça se corse. Soa fait apparaître des boules (deux en même temps en version cauchemar) qui prendront chacune une cible au hasard dans le raid. Vous devez aller les faire exploser en les traversant si vous êtes la cible. Attention, les boules émettent des chaînes d'éclairs à 5 mètres de portée et n'explosent pas si vous n'êtes pas leur cible. Vous devez donc être sûrs que cette boule vous suit pour ensuite aller au contact (la traverser et non la titiller).

Je vais énoncer donc quelques règles à respecter que nous avons choisis de suivre pour que cette phase se déroule sans trop de problème.

  1. Tout le raid se réunit au centre de la salle avec le tank.
  2. Seuls les distances s'occupent des pièges mentaux (suivant votre composition mais cela est beaucoup plus efficace).
  3. Les personnes ciblées par les boules doivent s'écarter du raid pour aller faire exploser leurs boules respectives. NE JAMAIS traverser la boule de son coéquipier.
  4. Ne jamais contourner votre boule, vous devez foncer sur elle, car sinon vous prenez un tic de chaîne d'éclairs 4-5k dégats et l'explosion qui peut aller jusqu'à 10 000 de dégâts (oui ça pique).
  5. Essayez toujours d'être certains que la bonne boule vous suit sinon vous mourez par les dégâts de ces chaines d'éclairs.
  6. Le tank doit bouger pour aller faire exploser la boule comme tout le monde.
  7. Un medipack ou un cd est toujours le bienvenue pour les soigneurs quand vous irez exploser votre boule. Si vous possédez un érudit, il doit faire son possible pour mettre un bouclier sur les deux personnes choisies par les boules avant l'explosion.
  8. Essayez de remonter rapidement les personnes ayant fait exploser leurs boules, car ils peuvent être pris dans un cyclone juste après (envoi dans les airs cf. stratégie normal) et mourir.
  9. Essayez de vite tuer les pièges mentaux, surtout si ce sont des soigneurs pris au piège. La demande de soin pendant cette phase est considérable.
  10. Quand le boss passe en P4 (74% => 29%), gardez ceci en tête : toujours la priorité au cyclone. Si une personne est dedans, attendez avant de le passer en P4 car sinon celui ci mourra sans avoir de possibilités de résurrection.

Vous aurez compris que sur cette phase une bonne gestion des boules est la clé de la réussite. Vous aurez besoin d'entrainement pour y arriver. L'ordre de priorité pour la transition P3/P4 est donc Cyclone > Piège mental > Boule.

Phase 4 : Ici, Même chose que pour la phase 2. Un conseil, ne stressez pas 🙂 car vous verrez que la tension monte très vite après le passage de la P3.

Phase 5 : Soa arrive donc en bas avec 29% de vie. La stratégie de cette phase ne diffère pas de la stratégie normal, exceptée qu'il y aura toujours deux arrivées de boules et que l'enrage du 4ème pillier (qui est obligatoire) one shootera pratiquement tout le temps votre tank.

Ce qu'il faut retenir, c'est que pour le premier switch, vous devez vous situer entre 18 et 21% sinon vous aurez du retard pour la suite ce qui vous laisse moins de marge d'erreur.

Vous devez également être attentifs sur les boules car les courtes phases sur Soa vous les feront oublier ce qui pourrait amener à une perte de 2-3 joueurs. Pensez donc toujours à fournir un DPS soutenu sur les pièges mentaux pour éviter d'avoir trop de personnes coincées dedans.

L'ordre des priorités sur cette phase est donc Soa > Boule > Piège mental. Ceci est à adapter en fonction de la situation bien évidemment. N'oubliez pas, il n'y a que 5 changements sur cette phase, au bout du 5ème, il ne sera plus possible de le dps.

La P3 reste la difficulté majeure du combat en terme de puissance de soins à fournir et ses côtés assez aléatoires des techniques qui peuvent faire un combo mortel pour certains joueurs (exemple : boules/cyclone).

Sachez enfin qu'il n'y a pas d'enrage sur le combat. L'enrage n'est présent que sur la phase 5 et s'activera au 4ème pillier. Choisissez donc la survie pour la phase 3.

En espérant vous avoir aidé !
Son.


Jeux du moment

>> Liste complète <<