Publicité

SOS Studios : At the Gates

Cette semaine, j'ai décidé de vous parler d'un jeu de création d'Empire : At the Gates. Librement inspiré de gros titres du genre (comme Sid Meier's Civilization), nous nous retrouvons à la tête d'une des 8 nations jouables (chacune possédant ses forces et ses faiblesses) dans les derniers jours de l'Empire Romain. A la tête d'une petite tribu, nous fuyons vers de nouvelles terres européennes un empire décadent, espérant y trouver gloire et prospérité.

On commence doucement, avec quelques membres seulement. Mais très vite, la difficulté arrive :  il faut exploiter intelligemment ses ressources, explorer le monde pour découvrir de nouvelles sources d'approvisionnement, améliorer son artisanat, maîtriser l'art de la guerre et surtout survivre à tous les empires ennemis, préservant son peuple et sa culture. At the Gates génère des cartes aléatoires mais apporte une nouvelle dimension, bien plus réaliste : les saisons passent et des champs fertiles ultra-sollicités deviennent arides et stériles... La victoire n'est pas à portée de main et il faudra prendre en compte tous les paramètres pour arriver à la victoire, de la nourriture des troupes au climat !

La diplomatie est toujours une part importante, les alliances se font et se défont aux grès des situations. La communication est facilitée ici, par le biais de requêtes entre les chefs. Participerez-vous au jeu des alliances et aiderez-vous vos voisins dans la détresse ?

Le jeu est actuellement jouable via un prototype possédant la plupart des fonctionnalités : les cartes sont générées, les armées attaquent et les options de base de la diplomatie sont disponibles. Mais il manque encore beaucoup de choses à faire et le petit studio indépendant à l'origine du projet, Conifer Games, créé par Jon Shafers (qui a été lead designer de Civilization) manque cruellement de fonds. Les 3 membres de l'équipe ont donc besoin de nous et de la modique somme de 40 000$ pour finir le jeu, prévu pour la première moitié de 2014.

Ils ont déjà récupéré 59 000$ alors qu'il reste encore 17 jours à la campagne (147% de financement). On n'a donc pas trop à s'en faire pour l'avenir, les empires se construiront ! Le jeu en devient d'autant plus intéressant, s'enrichissant de nouvelles fonctionnalités (stretch goals) :

  • 50 000 : modifications basées sur XML (permettant de modifier des unités ou le terrain)
  • 60 000 : édition des cartes
  • 70 000 : code source de l'interface, de l'IA et du générateur d'interface, permettant de modifier entièrement ces systèmes
  • 85 000 : deux nouvelles factions jouables
Le premier niveau réellement intéressant de financement est à 25$, la version digitale du jeu (5$ de moins que le prix prévu). Il faut débourser 50$ pour participer à la bêta et 80$ pour l'alpha. La plus grosse récompense est à 10 000$, permettant tout simplement de créer sa race de barbare !

Jeux du moment

>> Liste complète <<