Publicité

Wildstar – Retours presse sur le JcE et le JcJ

Il y a de nombreuses choses à faire dans WildStar. Nous n'allons pas toutes les détailler, mais nous allons en citer quelques-unes. A l’occasion de l’évènement presse qui s’est tenu la semaine dernière, les Lead Combat Designer Chris Lynch et Lead Dungeons and Raids Designer Brett Scheinert nous ont donné quelques informations sur le contenu du jeu.

artwork_18_Stephan Spug Williams

Joueur contre Environnement

Dans cette partie, nous allons parler des instances et de l'endgame, le contenu à haut niveau.

 

Les donjons

Les donjons de Wildstar sont au nombre de cinq et démarrent dès le niveau 17 (20 pour la recherche de groupe). Ils s’enchainent tous les cinq niveaux environ pour finir sur un donjon niveau 50 qui permettra de s’équiper afin de s’attaquer à une version vétéran des quatre premiers.

Dans leurs versions classiques, les donjons se terminent en 30 à 45 minutes avec une configuration à 5 joueurs conservant la trinité (1 tank, 1 heal, 3 dps). Nous trouverons trois à quatre boss pour les donjons durant la montée en niveau et cinq boss épaulés par 7 mini boss pour celui de niveau 50.

Pour les versions vétéran, les donjons se feront avec la même configuration en 75 à 90 minutes. Les boss n’auront pas simplement plus de points de vie, ils possèderont une stratégie totalement différente de la version classique, ce qui permettra de redécouvrir un contenu qui vous aura peut être déçu dans sa version "bas niveau".

Donjon Ruines de Kel Voreth 1

Raids

Voilà une partie qui devrait grandement vous intéresser. A la sortie du jeu, deux raids vous seront proposés. Le premier, « Genetic Archives » (archives génétiques) sera un raid  à 20 joueurs composé de six boss, dix mini boss et 5 salles d’événement, et toute une kyrielle de monstres se trouveront sur votre chemin. Le tout devrait vous prendre entre trois à cinq heures et sera nécessaire pour débloquer l’accès au raid 40 « Datascape ». « Datascape » sera lui peuplé par sept boss, seize mini boss (rien que ça), et deux salles d’évènements. Il sera possible d’en venir à bout en quatre à six heures. Comme dans la plupart des MMO, les raids auront une ID, c'est-à-dire que si vous avancez, votre progression sera sauvegardée et vous ne pourrez pas recommencer depuis le début (y compris votre groupe même s'ils ne l'ont pas commencé). En effet, il ne sera possible de faire les raids qu’une seule fois par semaine.

Chaque pièce et chaque combat sont pensés pour amener à une réflexion de groupe sur la manière de les aborder. Parfois des puzzles, parfois des pulls/engagements bien précis.

Genetic Archives Experiment X-89

Pour accéder au premier raid, il existe ce qu'on appelle le processus d'harmonisation (traduction littérale d'"Attunement process") : il s'agit d'une série de quêtes uniques qui vous amèneront à relever de petits défis, ou bien fabriquer des objets grâce à votre artisanat. Les clés de l'instance doivent donc être méritées.

En ce qui concerne l’équipement, les Archives Génétiques nous feront gagner de l’équipement épique violet et Datascape du légendaire orange. Le palier au-dessus est un peu différent et il s’agit des Artéfacts. Vous pouvez les obtenir un peu à la manière des objets légendaires de World of Warcraft, c'est-à-dire que c'est un processus long avec des pièces rares qu'il faut assembler pour obtenir la relique. Chaque Artéfact créé possède sa propre apparence unique.

Wildstar - Raids 1

Joueur contre Joueur

Les champs de bataille

Les champs de bataille (ou BG pour battleground en anglais) sont la première fonctionnalité JcJ du jeu à se débloquer et ce, dès le niveau 6 avec « Walatiki temple », un BG basé sur de la capture d'objectif, en l’occurrence des masques qui apparaissent au milieu de la carte (sur deux niveaux). Le secret est de combiner attaque et défense car le fait de capturer les masques (cinq pour la victoire) n’est pas définitif ; en effet l’équipe adverse peut venir les récupérer dans votre base.

« Halls of the Bloodsworn » est le second champ de batailles à se débloquer à partir du niveau 15, on troque la capture d'objets contre une capture de points.

Walakiti Temple - 1

 Les arènes

Elles s’ouvrent à partir du niveau 30. C’est un système d’arène assez classique comme on a pu en connaitre dans d’autres jeux comme WoW où l’objectif est d’éliminer l’équipe adverse en la terrassant dans le temps imparti.

Arènes 1

Les arènes classées sont débloquées au niveau 50 et jouissent d'une fonctionnalité particulière : le compteur de résurrection de l'équipe. En effet, il y a un compteur qui diminue de 1 point à chaque fois que l'un des membres de l'équipe ressuscite après avoir été abattu  par les adversaires. Cela donne une dernière chance car vous pouvez choisir de ne pas réapparaître si le compteur est à 1 et que les autres membres de votre équipe peuvent remporter l'ultime combat. On s'attend donc à de la stratégie et une bonne part de défi.

 

L'équipement JcJ

A l'instar de l'équipement traditionnellement connu en JcE, il existe également des pièces d'armures spécifiques aux affrontement entre joueurs. Des sets entiers vous attendent au niveau maximum et vous pourrez le personnaliser et choisir de développer des styles de combat à votre guise. On note la présence du Prestige, la monnaie JcJ servant à se procurer d'autres pièces d'équipement pendant votre progression, ce qui ne vous oblige pas à obtenir des récompenses obligatoirement.

Arènes 2

Les Warplots

Certainement LE contenu JcJ le plus attendu par les joueurs. Accessible à partir du niveau 50, ils verront s’affronter 80 joueurs (40 contre 40). Les joueurs pourront personnaliser leurs warplots en les améliorant (tour, gardes, pièges, etc.) 120 emplacements seront disponibles pour y placer vos constructions (architectes : à vos outils, prêts, bâtissez !) et même des éléments de décor qui feront des dégâts aux joueurs qui les toucheront. Les warplots auront besoin d’énergie, les joueurs devront donc construire des générateurs tandis que le camp adverse devra s’efforcer de les détruire afin de désactiver les défenses.

Warplots 1

Les terrains de construction se divisent en zones, de différentes tailles, types et fonctions. Des petites vous donneront des améliorations, d'autres seront des pièges pour les ennemis. Des plus grosses constructions prendront évidemment plus de place, mais on peut citer comme exemple la construction qui fait apparaître un boss de raid (un hologramme mais qui tape quand même) : pour cela, il faut collecter les tokens (jetons) disponibles dans les raids en question ou à l'hôtel des ventes. Vous pouvez décider d'envoyer le boss dans votre base pour la défendre, ou si vous êtes confiants dans la base ennemie pour la détruire.

Pour rejoindre les batailles les joueurs pourront s’inscrire en file d’attente et devenir mercenaire, ou rentrer directement en groupe de 40.

Warplots 2


Jeux du moment

>> Liste complète <<