Publicité

Motorama – Aperçu

Donner un avis sur Motorama m'est tout simplement impossible. En effet, je n'ai pas UN avis, mais plusieurs, dépendant du joueur que l'on est, dans la mesure où mon avis a évolué au fur et à mesure que je découvrais le jeu... Mais commençons par ce qui est impartial, décrire le jeu, son scénario, comment il fonctionne, ce genre de choses ... Avec d'abord une vidéo :

 

Histoire et ambiance

L'histoire quelle est-elle ? Très simple, elle peut se résumer en un petit paragraphe.

Vous êtes dans les années 50, en Amérique, et pilote de course automobile urbaine. En prenant le volant de votre bolide, vous parcourerez les rues de 4 localités dans divers types de courses contre vos adversaires. Votre but ? Vaincre les sous-fifres de chacun des gros bonnets de la course, avant de les vaincre eux mêmes, emportant leurs voitures et leurs petites amies avec vous !

Motorama_Une

Disons le, il n'y a pas vraiment de scénario développé au fur et à mesure du jeu. Il s'agit plus d'un enchaînement de courses avec une idée de départ : les courses de rue des années 50.

Motorama_Menu

L'ambiance est quant à elle bien présente, que ce soit au niveau de la musique de l'écran hors course (même si un peu trop répétive à force de jeu), les décors (sublimes soit dit en passant) qui ont bien un air rétro ou, le principal, les voitures ! Vous retrouverez tout un tas de voiture à débloquer au fur et à mesure, et à améliorer ou personnaliser au niveau de l'apparence.

On a un effet de floue lorsque la vitesse est importante.

On a un effet de floue lorsque la vitesse est importante.

Ceci me permet de parler brièvement des graphismes, il y a trois niveaux de qualité sélectionnables dans les options. La principale amélioration entre les niveaux concerne les effets de lumières. Mais dejà de base, les graphismes sont très beaux, que ce soit côté décor ou côté voitures. Les seuls graphismes qui pêchent en terme de qualité sont les "documents", les photos par exemple de vos adversaires et de vos conquêtes amoureuses (les anciennes petites amies de vos adversaires vaincus).

Motorama_decor (3) Motorama_decor (4)

Motorama_decor (1) Motorama_decor (1)

 

Gameplay

Commençons par les contrôles. Ils sont très classiques : accélérer, ralentir/faire marche arrière, droite/gauche au moyen des touches "Z/S/Q/D", "X" pour le frein à main et espace pour utiliser votre boost. A noter que le jeu est censé être compatible avec les manettes, mais n'en possédant pas d'adéquat, je n'ai pu tester ce point ! On a également le choix entre une vue à la troisième personne ou une à la première personne.

L'interface en jeu

L'interface en jeu

Vous n'avez qu'un seul "mode de jeu", le mode carrière, pour lequel vous devrez d'abord compléter certaines courses pour pouvoir en faire d'autres ou pour pouvoir gagner de l'argent.

Vous trouvez dans le jeu huit types de courses :

  • Race : la classique, 3 opposants. Vous devez effectuer deux tours et finir premier (ou second ou troisième selon où vous en êtes dans le jeu)
  • Sprint : là encore contre 3 opposants. Un long parcours vous attend, pas de tours cette fois. Le premier à la ligne d'arrivée remporte la course.
  • Lap Record : sur un circuit en boucle, vous devez réussir un tour plus rapide qu'une valeur donnée. Vous avez un certains temps pendant lequel vous pouvez débuter un autre tour pour essayer d'améliorer votre record.
  • Time Attack : vous devez passer chaque checkpoint dans le temps imparti, et ceux-ci rajoutent du temps à votre chrono pour atteindre le point suivant !
  • Knockout ! : mon préféré je crois. Toutes les 20 à 30 secondes selon la course, le dernier parmi les participants encore en lice est éliminé, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un ! Autrement dit, il faut gagner une place au moins toutes les 20 à 30 secondes pour l'emporter !
  • Escape : vous n'avez qu'un adverse, "le chasseur" que vous devez distancer d'une certaine valeur (400 mètres environ) pour lui échapper et remporter la course. Pour mettre cette distance entre lui et vous, vous disposez d'un certain kilométrage possible.
  • Pursuit : casiment identique au précédent. La différence, il faut simplement être devant l'adverse pour un temps donné (30 secondes).
  • Stunt Trial : vous disposez d'un parcours de longueur donnée au long duquel vous devez récolter un certain nombre de "Style Points" pour devancer chacun de vos adversaires. Respectivement, il vous faudra 250, 500 et 1000 points de style pour passer 3ème, 2nd puis 1er.

Cela donne une variété sympathique de courses pour tous les goûts ! Malheureusement, elles sont en nombre limité chacune et, une fois le mode carrière complété, seules les dernières courses représentent encore un challenge étant donné l'évolution de votre voiture. Second point embêtant, les adverses ! Ils ont la facheuse tendance à avoir tous la même voiture !

Motorama_exemple_boss

Dans le mode carrière, vous devrez d'abord réaliser quatre courses et valider quatre objectifs avant d'affronter un boss des courses ! Les objectifs sont assez variés, allant de remporter les quatre courses spécifiques à chaque boss, jusqu'à gagner une certaine somme d'argent, en passant par remporter des médailles de styles spécifiques, réaliser des figures ou encore avoir plus de voitures !

 

"Style Points"

Je vous en ai déjà parlé dans le dernier paragraphe, mais sans expliquer de quoi il s'agit. Les points de style (SP) sont une composante importante du jeu, puisque c'est eux qui vous permettront d'avoir divers médailles selon dix différentes cascades. Par ailleurs, ce sont... quand ça ne bug pas... les SP qui rechargent votre boost et vous permettent de l'utiliser. Le boost n'est utilisable qu'au dessus de 100 km/h, assez logique dans la mesure où la plupart des SP se gagnent en ayant au minimum une vitesse de 100 km/h.

Exemple de figure, on peut voir sur la droite que je viens de réaliser un "Slipstream"

Exemple de figure, on peut voir sur la droite que je viens de réaliser un "Slipstream"

Mais ces dix cascades de SP, en quoi consistent-elle ?

  • Drifting : ou dérapage en français, il vous suffit donc alors de faire des dérapages, ce qui est plus facile à dire qu'à faire de manière controlée !
  • Slipstream : une cascade étrange, qui consiste à suivre, sans doubler, un adversaire et restant dans son sillage. Assez dur à réaliser malgré tout si vous n'avez pas une voiture aux performances égales (que ce soit dans un sens ou l'autre).
  • Jump : celle-ci consiste à rester en l'air un certain temps, mais hônnetement, je ne vois pas comment faire cela ! Sur tout le jeu, les seuls moments où cela m'est arrivé, c'est parce que la voiture était coincée (bug) dans le décor, obligeant à redémarrer la course... et perdant par la même occasion la médaille associée. Car oui pour valider une médaille, il ne faut pas terminer mais remporter la course 😉
  • Speed Treshold : pour cela il suffit de dépasser un certain seuil de vitesse, situé entre 170 et 200 km/h. Au départ, cela ne vous sera possible que sous boost... et encore, mais à la fin c'est assez facile lorsque votre voiture est améliorée.
  • Lap Leading : comme son nom l'indique, elle consiste à être en tête sur une portion de tour.
  • Opposite Lane : il s'agit ici de rouler à contre sens à très vive allure (vitesse nécessaire quasiment identique à celle du seuil de vitesse Speed Treshold). Malheureusement, c'est aussi un point buggué du jeu avec parfois cette cascade qui ne sait pas dépasser un point sans se remettre à zéro.
  • Perfect Launch : il s'agit ici de faire un démarrage parfait... quant à savoir comment faire exactement autrement que par chance ce dernier, c'est une autre histoire.
  • Clean Overtake : cette cascade consiste à doubler un adversaire lors d'une course, normalement de manière "propre". Sauf que dans la pratique vous pouvez lui rentrer dedans, ça vous le comptera quand même souvent !
  • Clean Pass Traffic : pour celle-ci, vous devez passer à proximité d'une voiture faisant partie du trafic routier, avec une vitesse de 100 km/h. Sans la toucher bien sûr. Et oui donc, il y a du trafic dans certaines courses !
  • Perfect Cornering : encore une cascade au fonctionnement étrange, il faut prendre un virage de manière parfaite. Par expérience, il semblerait que ce que les développeurs ont considéré comme un virage parfait, c'est de le couper par l'intérieur, même si derrière vous vous tamponnez un mur en sortie.

Motorama_Style_Points

Soyons clairs, parmi ces 10 possibilités, vous ne récolterez de SP en masse que de la part des dérapages (Drifting), des seuils de vitesse, des voies opposés et en doublant le trafic routier !
 

Garage

Comme dans de nombreux jeux récents de courses, vous pouvez accéder à votre garage. Vous y retrouverez toutes les voitures que vous avez achetées (ou gagnées), ainsi que la possibilité de faire des règlages. Ceci sont de trois types :

  • Peinture : oui je sais c'est basique. Quoi qu'il en soit vous avez accès à un large choix de couleur et de finition (mat, satiné...).
  • Aspect : chaque voiture peut être personnalisée en changeant son aspect sur divers points : capot, coffre, ailes... On peut trouver des choses très sympathiques à faire. A noter que ces changements n'impactent en rien les performances de votre voiture. C'est du pur esthétisme donc. Par contre, les roues sont bugguées, vous ne pouvez pas sélectionner d'autres modèles même si vous les avez débloqués !
  • Performances : c'est quelque chose qui vous sera indispensable pour jouer : améliorer les performances de votre voiture en changeant des pièces mécaniques. Vous avez huit pièces différentes (parmi lesquelles les freins, le carburateur ou encore la transmission) pour modifier quatre paramètres clés de votre voiture. Chaque paramètre a deux pièces mécaniques lui correspondant. Et chaque pièce peut être améliorée trois fois (cous êtes rang 1 à la base). A noter cependant que si vous prenez l'amélioration au rang 2, vous devrez toujours payer plein pot l'amélioration rang 3 ou 4, pas de réduction. Donc je vous conseille à chaque fois d'attendre et d'économiser pour prendre directement les pièces du rang 4.
    Les quatres paramètres sont :

    • Vitesse : modifie votre vitesse maximale
    • Accélération : modifie votre accélération
    • Adhérence : impactera vos virages et la façon de déraper
    • Maniabilité : modifie votre capacité à tourner

Motorama_garage

 

Jouabilité

Dernier point à voir, la jouabilité de tout ça... Et c'est là que ça coince. Si sur le papier tous les concepts sont vraiment pas mal, le reste l'est moins. En effet, vous m'avez déjà vu écrire plusieurs fois dans cet article le mot "bug", il en existe d'autres pour le moins contraignants, j'y reviendrai un peu plus tard.

Si vous voulez jouer à ce jeu en mode : "Je l'installe, je lance, je fais une course et je gagne", vous pouvez oublier. Je ne prétends pas être un bon racer, mais je ne pense pas non plus être mauvais. Mais la prise en main est très difficile. En fait, quasiment impossible au départ tant le moindre virage vous fait partir en dérapage et faire quatre tours sur vous même. Il sera impératif d'améliorer votre voiture au niveau de l'adhérence et de la maniabilité avant de pouvoir espérer remporter des courses. Sauf que pour cela, il vous faudra de l'argent, et donc déjà gagner des courses ! Paradoxal n'est-ce pas ?

Personnellement, il m'a fallu faire une des courses (le sprint) a plusieurs reprises (une bonne dizaine de fois) avant de la réussir et d'amasser un peu de monnaire, je l'ai ensuite refaite une ou deux fois pour améliorer mon automobile avant de rééssayer les 3 autres courses du premier adversaire. Oh et à chaque nouvelle voiture achetée, c'est le même problème, vous devez la réaméliorer un minimum avant qu'elle soit potentiellement conductible sans faire sans cesse des tonneaux. Par contre, le petit souci, c'est que lorsque vous améliorez au top votre adhérence et votre maniabilité, vous ne parvenez plus que difficilement à vous mettre en dérapage, même avec le frein à main, chose assez embêtante pour gagner des SP et de la recharge de boost.

Ce point concernant l'obligation de l'amélioration de la voiture et celui qui me faisait dire en début d'article que je ne pouvais pas donner UN avis. En effet, pour le joueur occasionnel, je ne le recommande absolument pas. Il faut fournir pas mal d'efforts pour gagner ses premières courses, même si après ça va; c'est assez facile, ça l'est même trop en fin de jeu. Par contre, pour un joueur aimant la difficulté et les défis, ça en représente un assez intéressant ! Le seul petit souci pour ce genre de joueur pourrait être la fin de jeu trop "facile" à mon goût. Cependant, on peut toujours racheter des voitures et repartir sur des courses avec des modèles moins performants 😉 Comptez cinq à six heures pour finir la trame jusqu'au bout, voire un peu plus.

Enfin, donc, les bugs qui impactent notablement la jouabilité... Le premier d'entre eux que vous remarquerez est que vos adversaires démarrent systématiquement AVANT la fin du timer de départ tandis que vous ne pouvez vous même pas bouger. Dans les courses de fin de jeu, ils vous mettent déjà ainsi parfois 100 mètres dès le départ. Pas pratique pour une course où vous ne devez pas être distancé de plus de x mètres par exemple, ou si vous n'avez que 20 secondes pour en doubler au moins un.

Avant même le début ils ont une belle longueur d'avance.

Avant même le début ils ont une belle longueur d'avance.

L'autre bug très critique concerne la gestion de l'environnement. Si vous percutez un adversaire, il y a collision. Si vous percutez une voiture du trafic routier il y a collision. Mais si deux adversaires se percutent ou si un adversaire percute une voiture du trafic routier... et bien il n'y a rien, il passe simplement à travers ! Ca donne un nouvel avantage non négligeable aux adversaires, surtout qu'ils le font très très très souvent, empruntant donc des trajets qui vous sont refusés.

Motorama_decor (5) Motorama_decor (4)

 

En conclusion

On a donc un jeu avec de bons points, comme les graphismes, l'ambiance ou le système de jeu. Cependant les nombreux bugs et la jouabilité très hasardeuse au départ ont tendance à le rabaisser. Les développeurs ont déjà sorti un premier patch pour corriger quelques soucis, espérons qu'ils en sortiront un autre pour les bugs notés plus haut, particulièrement la gestion des collisions et des départs, le reste n'étant que secondaire.

En attendant un tel correctif, je ne recommanderai que peu ce jeu, surtout à cause de son prix de 17,99€. Seuls les vrais aficionados serait contents de leur achat je pense.

Merci de m'avoir lu, je vous laisse sur cette magnifique image du jeu.

Motorama_decor (2)


Jeux du moment

>> Liste complète <<