Publicité

PGW – Jeux My.com

A l'occasion de la Paris Game Week, j'ai eu l'occasion de tester 3 jeux édités par My.com. Pour mémoire, nous avions déjà eu l'occasion de tester ces jeux à la gamescom : World of SpeedArmored Warfare et Skyforge.

home_center

World of Speed

WoS_Logo

World of Speed est créé par Slightly Mad Studios, un studio qui a à son actif plusieurs jeux dont Project Car, un jeu de simulation assez poussé que le développeur nous présente comme un jeu de niche exigeant par son réalisme poussé à l’extrême. Et un jour, ils ont eu envie d’utiliser ce qu’ils créaient pour autre chose : faire revivre la série Need for Speed. Le jeu était né. Peu à peu, le concept a évolué vers un jeu de course en ligne par équipe.

WoS_Screenshot_002 WoS_Screenshot_001

Un grand souci du détail est apporté aux graphismes à tous les niveaux : voitures, décors, courses… Comme pour la simulation, ils veulent s’assurer que le rendu est aussi proche que possible de la réalité. Et tout ce qui est développé pour l’un profite à l’autre. Différents types de courses sont prévus, dont notamment des circuits en ville : Londres, San Francisco et Moscou. Par exemple, nous pouvons nous promener sur la Place Rouge de Moscou, où les voitures ne sont même pas autorisées dans la vraie vie !

Le jeu sera proposé en free-to-play. Mais attention, pas question pour eux de faire un pay-to-win. Dans la boutique, on ne pourra acheter que des objets cosmétiques. De toute façon, s’ils venaient à vendre des voitures, alors ce sera pris en compte lors de la recherche d’opposants pour une course et on ne pourra se retrouver que contre d’autres joueurs possédant la même voiture achetée, ou équivalent. Pas question en tout cas de déséquilibrer la course.

Comme je le disais déjà plus haut, c’est un jeu par équipe. Ils ont voulu recréer le concept des MMORPG où on tente de remporter des challenges par équipe en raids ou en instances. Ainsi, comme toute course, il y a une notion de classement. Mais ce n’est pas forcément l’équipe qui arrive en top position qui remporte la manche car il y a également des objectifs à accomplir : faire de beaux tournants, suivre la trajectoire idéale, faire des dérapages contrôlés (drift), rester le plus longtemps possible dans le sillage d’un adversaire… Ainsi, en jouant aux objectifs, il est tout à fait possible pour une équipe de remporter une partie.

WoS_Screenshot_004 WoS_Screenshot_003

Et nous l’avons expérimenté ! J’aime beaucoup les jeux de course, mais je ne suis pas particulièrement rapide. Du coup, je pars parfois dans le décor… Enfin, bon, vous l’aurez compris, je ne suis pas une grande pilote. Du coup, lors de notre première course dans les rues de Moscou, je suis arrivée bonne dernière. Malgré tout, j’ai pris le temps de faire quelques beaux virages et trajectoires, permettant à mon équipe de remonter au score, aboutissant finalement à un ex-aequo. Un autre scénario s'est passé lors de notre seconde course, j’étais encore dernière jusqu'à ce que les 3 voitures devant moi se cartonnent. J’ai alors pu tranquillement doubler et finir première. L’équipe bleue a finalement gagné !

World of Speed est très prometteur. Le jeu est agréable et fluide, promettant des courses endiablées entre ami. Le fait de proposer un jeu par équipe est clairement sympa. Si on a un ami et une dizaine de minutes à perdre, c'est parti pour une petite course à 2 contre 2. Rapide et amusant ! Si effectivement ils ne sombrent pas du côté obscur de la boutique surpuissante, World of Speed promet d’être un bon défouloir où nous pourrons gaiement brûler l’asphalte. Le jeu est prévu pour le dernier trimestre 2014.

WoS_Screenshot_005 WoS_Screenshot_006

 

Armored Warfare

AW_Logo

Un développeur du studio Obsidian nous a ensuite présenté son jeu de combat de véhicules futuristes, Armored Warfare. Dans ce jeu stratégique par équipe, plusieurs modes sont proposés, autant compétitifs que coopératifs, JcE et JcJ, pour des parties rapides de 15 à 25 minutes.

AW_GC_Screenshot_001 AW_GC_Screenshot_002

La partie que nous avons jouée était un mode coopératif à 4 joueurs avec un objectif principal, détruire des bunkers à munition, et des objectifs secondaires, éliminer des lanceurs de missiles. Pour nous joindre à la bataille, trois styles d'unités étaient à notre disposition :

  • Tanks. Ces véhicules ont une grosse amure, ils infligent beaucoup de dégâts mais ils sont lents. Ils manquent de manœuvrabilité et sont donc des cibles vivantes.
  • Artillerie. Ils profitent d'une vue satellite leur permettant de tirer à longue distance. En contrepartie, ils n'ont pas beaucoup d'armure.
  • Reconnaissance. Ce sont des unités rapides, tirant à longue portée. Par contre, ils infligent peu de dégâts et ont peu d'armure.

La partie s'est plutôt bien déroulée malgré quelques petits bugs, notamment de pointeurs, qui rendaient la visée difficile. Je l'avoue, je n'ai pas été super emballée par le jeu, un peu lent et manquant de précision. En même temps, j'avais opté pour un tank, ce qui n'a pas aidé et le jeu n'est prévu que pour le début de l'année prochaine, il a donc encore plusieurs mois pour se bonifier !

AW_GC_Screenshot_003 AW_GC_Screenshot_004

 

Skyforge

SF_Logo_WHITE

Skyforge est un MMORPG développé par une équipe expérimentée, ayant notamment créé le jeu en ligne Allods Online, un MMORPG ayant eu un grand succès en Russie où il est plus populaire que World of Warcraft. A noter que Skyforge n'a pas de connexion avec Allods, ils sont partis sur autre chose avec dans l'idée de créer un jeu global (il n'y aura que 3 serveurs EU, USA et RU) pour des joueurs ayant de petites sessions de jeu.

Nous nous trouvons dans un monde de science-fiction/fantasy, où chaque planète a un dieu...sauf la notre où les dieux ont disparu. Au fur et à mesure de notre épopée, notre personnage, un immortel nouveau-né, va évoluer pour devenir un champion puis un puissant dieu. En jeu, cela se concrétise par un système de suivants : plus le personnage a de suivants, plus il est puissant. Il n'y a pas de niveaux : le système de progression est basé sur un Atlas d’ascension. Lorsqu'on joue au jeu, on récupère des pierres de 3 couleurs différentes : bleu, vert et orange. Ces pierres servent à progresser et à débloquer des capacités ou des classes.

SF_Screenshot_002 SF_Screenshot_001

Nous sommes totalement libres de créer notre personnage comme nous le voulons. Au départ, on incarne une des 3 classes de bases mais de nombreuses autres n'attendent que nous ! D'après le développeur, il est possible de tout débloquer si on joue beaucoup. Le changement de classe est instantané et on ne perd ni sa progression ni ses capacités. Ainsi, on peut vraiment adapter son style de jeu à son envie du moment (ou à la situation).

L'apparence du personnage ne dépend pas de notre classe. Elle reste inchangée lorsqu'on change de classe et dépend majoritairement du nombre de sujets (et donc de notre position dans la hiérarchie des dieux). De ce que j'ai compris, l'équipement est principalement basé sur des anneaux et colliers, des objets pouvant être créés directement par notre personnage. Tous les autres objets d'artisanat ne seront pas créés par notre personnage (qui ne va pas s'abaisser à ces basses tâches) mais plutôt par des sujets très spéciaux, les fervents. Nous pourrons avoir en tout 12 fervents.

SF_Screenshot_004 SF_Screenshot_003

Le système de combat est très dynamique. J'ai ainsi pu tester une instance à 3 personnes (même si nous n'étions que 2) et combattre quelques ennemis et de vilains boss. Nous n'avons que peu de capacités, 6 si je me rappelle bien, s'approchant d'un style de jeu console. Il est possible d'esquiver en appuyant rapidement sur une touche de direction (il est possible d'en faire 3 ou 4 avant que la jauge d'esquive ne soit vide). Globalement, l'instance était plutôt simple mais le développeur m'a avoué que les personnages étaient outrageusement forts par rapport au défi proposé pour que les débutants n'échouent pas.

Prévu en free-to-play, le jeu devrait être en bêta d'ici la fin de l'année. La date de sortie n'est pas encore fixée.

SF_Screenshot_005

En vrac, voici quelques informations complémentaires sur le jeu :

  • il y aura du JcJ avec des champs de bataille de 3 à 10 joueurs
  • les guildes (panthéons) pourront s'opposer dans des grandes batailles
  • en tant que dieu, il sera possible de passer en God Mode même si cela coûtera cher
  • il n'y aura pas de JcJ sauvage
  • les quêtes ressembleront à celles de GW2 (pas de besoin de prendre/rendre les quêtes)
  • les instances augmenteront avec le niveau
  • il y aura différents types d'instances :
    • solo
    • instance à 3 personnages (facile)
    • instance à 5 personnages (moyen)
    • raid à 10 et 25 (difficile). Les raids seront séparés en petites ailes faisables en 1h environ.
  • il n'y aura pas de soigneurs mais des classes de support. Il sera néanmoins possible de soigner en Dieu
  • il y aura des véhicules et des familiers

 

J'ai vraiment bien apprécié mon expérience sur Skyforge. Il est difficile de jauger la qualité d'un MMO sur quelques minutes de jeu mais de ce que j'ai vu  c'est dynamique, plutôt joli et agréable à jouer. Il faut maintenant voir s'ils sauront assurer sur tous les plans, notamment sur le contenu haut niveau et les mises à jour de contenu.

 

Vous pouvez retrouver tous ces jeux sur le portail My.com :


Jeux du moment

>> Liste complète <<